16/03/2007

Des fraises au Pastis. Oui, au Pastis

fraises2.jpgMessieurs, dames

C'est un homme de l'art, officiant dans les sphères de la haute crémerie genevoise, qui nous a refilé le tuyau. Merci beaucoup monsieur. Voilà donc une recette de fraises chaudes au pastis et au poivre

1 / Equeutez et lavez des fraises fermes de taille normale. Des maras des bois par exemple.

2 / Faites fondre une noix de beurre dans une poêle. Quand le beurre fait crshcshcrsh, ajoutez les fraises. Remuez 30 secondes, puis ajouter un demi-décilitre de pastis, et (re)remuez une trentaine de secondes supplémentaires.

3 / Poivrez de poivre mignonnette (concassé grossièrement). Puis disposez les fraises chaudes dans ces charmants petits bols ramenés de Thaïlande par votre cousine Huguette. Ajoutez une larme de crème fraîche dans chaque bol et deux-trois grains de poivre de Séchouan entiers. Et pour le plaisir de l'oeil, un éclat d'anis étoilé. Top classe. Servez vite en chantant "Strawberry Fields" d'une voix claire et enjouée. 

Amicales papouilles

PS: En vue de la prochaine battle sur blog-appétit, dont le thème est la fraise et l'asperge, on a essayé de relifter cette recette en y intégrant des bouts d'asperges vertes et croquantes. A priori, c'était une mauvaise idée. A posteriori, aussi. Ce fut un échec culinaire cuisant, que l'on ressassera des années sur le divan du psy. 

Commentaires

olif dit:
8 mai 2006 à 12:36 m
Du Pastis? Et de Marseille? Fan de chichourle! Et pourquoi pas une véritable absinthe, de Pontarlier ou du Val de Travers? Cela me semblerait plus judicieux, même en excluant toute forme de chauvinisme romano-jurassien!

Estèbe dit:
8 mai 2006 à 12:47 m
Bien sûr, cher monsieur Olif. Mais n’est-ce pas un rien dommage de flanquer à la poêle une belle absinthe et de la marier ensuite à du jus de fraîses poivré, hein? A cette idée, j’en a-Val de Travers.

Clairechen dit:
8 mai 2006 à 13:57 m
mouais… Ne serait-ce tout simplement pas un prétexte de reprendre du pastis au dessert…?!

Sylvie dit:
8 mai 2006 à 14:20 m
Des fraises, du poivre et du Pastis, à mon avis ça aurait dû le faire !

Manu dit:
8 mai 2006 à 15:47 m
Moi, j’étais partant pour essayer… J’avais tout préparer : les fraises et l’Pastis… Mais j’avais pas de cousine Huguette pour me ramener les bols de Thaïlande… Zut alors… C’est trop bête.

Estèbe dit:
8 mai 2006 à 15:49 m
Avec les bols chinois de tante Brigitte, ça peut marcher. Enfin, parfois.

Fabienne dit:
8 mai 2006 à 18:46 m
Oh, elle me plait beaucoup cette recette, elle sent bon le sud-est ma région, je vais la tester avec les fraises qui reposent dans mon frigo

Gracianne dit:
9 mai 2006 à 14:41 m
Ca ne doit pas etre mauvais du tout. Je me demandais en lisant ta recette, si des fois, avec des asperges, mais si tu dis que non… Bref, je ne suis pas bien inspiree sur ce coup la.

scoopette dit:
18 mai 2006 à 10:09 m
Je voudrais pas ternir
Mais y a comme un défaut dans votre recette
Bé oui : fraise, poivre, pastis. Jusque là on est à Marseille, ou à Sète, ou à Valence… bref on est dans la région PACA
Mais le beurre, que fait le beurre là-dedans? Moi si j’étais vous, je me méfierais des tuyaux «haute crèmerie», c’est des corrupteurs ces gars-là

Quant aux asperges avec les fraises, ça me fait penser à d’autres tentatives visant à marier les fragole avec du salé. J’ai essayé avec des tomates cherry, je pensais que la rencontre entre les deux acidités serait intéressante, c’était nul
Vive les fraises au poivre. Con una goccia di balsamico. Et basta
Buon appetito la gente!

Estèbe dit:
18 mai 2006 à 11:10 m
Mais si on peut faire son beurre à Marseille. Demandez à Tapie.

Écrit par : Estèbe | 16/03/2007

Et dans quelle catégorie se trouvent vos autres recettes pour becs sucrés ?

Écrit par : Nath | 21/05/2007

Ben, vous tombez pile dans la grande carence de ce blog. Ya pas d'autres. Oups, c'est grave?

Écrit par : Estèbe | 21/05/2007

J'ai mangé cela dans un grand restaurant à Westhalten en Alsace et croyez-moi c'est exquis.

Écrit par : Rossa Marc | 02/09/2007

Les commentaires sont fermés.