16/03/2007

Des testicules sur la table

Youpla boum!

 

Pendant des siècles, il était de très bon goût de manger les joyeuses des animaux. Parfaitement.  A la table des bourgeois de naguère ou à celle des aristocrates, à la cours des rois même, on se régalait des rognons blancs de coqs, des oeufs de mouton, des suites du sanglier, de béatilles, de criadillas, d'amoureuses et autres roubignoles amoureusement apprêtés. Bref, une couille venait à manquer et tout le repas se dépeuplait.
Notre monde n'aime plus ça. Blandine Vié, qui est historienne et journaliste gastronomique, le déplore. Elle en a écrit un savant "Testicules" aux Editions de l'Epure, plein de délices lexicaux et de malices mythologiques, de science et de verve. Et surtout plein de recettes d'hier et d'aujourd'hui. Des brochettes d'animelles à la toscane aux rognons blancs sauce poulette. Recettes sévèrement coucougnées, que le lecteur se prend à rêver de cuisiner. Qui eût cru que l'on songe un jour à croquer dans une burne?

Veuillez agréer....

Commentaires

Clairechen dit:
19 mai 2006 à 8:33 m
Rognons: OK! oeufs de mouton ?! Connais pô! Testicules: z’en veux pas!!!

Estèbe dit:
19 mai 2006 à 8:36 m
En fait les rognons blancs de coq et les oeufs de moutons sont des petits noms désignant les bouboules de ces bêtes-là. Voui madame. Ne pas confondre avec les rognons génériques, qui sont les glandes rénales.

Sylvie dit:
19 mai 2006 à 9:13 m
Hmmmm !

Je viens récemment de savourer dans un resto spécialisé dans la bonne viande, des rognons blancs de veau, et c’était un vrai délice !

C’est hyper tendre et ils étaient accompagnés d’une bonne sauce…

LOULOU dit:
19 mai 2006 à 9:23 m
Mais alors peut etre que l’expression “se bouffer les couilles” aurait une autre explication…..

Papilles et Pupilles dit:
19 mai 2006 à 9:26 m
Je pense que tu es passé du côté obscur.

scoopette dit:
19 mai 2006 à 10:24 m
Mais alors si mon voisin de table mange des rognons génériques, est-ce que je peux lui dire «t’as pas d’couilles» sans le vexer?

Estèbe dit:
19 mai 2006 à 10:27 m
Vous n’avez qu’à essayer, très chère Scoopette. Mais attention. Il se peut que le lexique tripier ne soit plus dans toutes les bouches.

LOULOU dit:
19 mai 2006 à 10:43 m
et que penser de “il y a une couille dans le potage ” qui à la recette ?

tant VBRY dit:
19 mai 2006 à 13:09 m
Salut Estèbe,

Je lis ton blog avec de plus en plus d’intérêt et de plus en plus d’assiduité!!! entre la recette des rondinis qui a scotché ma belle-mère (c’était le double bonheur : la belle-mère qui se la coince et le délice des rondinis!!!!!!!!! T’imagines pas, sauf si tu possèdes, toi aussi, une belle-mère “de collection”…

BRY dit:
19 mai 2006 à 13:18 m
bon j’ai fait une fausse manoeuvre et j’ai pas eu le temps de finir mon message, mais voilà, je suis en train de devenir une fidèle lectrice!!!!
MERCI MERCI pour tous ces délices que tu nous fais découvrir, pour toutes ces infos (le site qui fait tes repas pour la semaine, et qui fait même ta liste de courses….excellent!!) pour tout quoi..

Et pardon pour les fautes de frappe de message précédent qui a été envoyé dans la précipitation…

A bientôt.

Marionnette dit:
19 mai 2006 à 14:50 m
J’ai un papa très aventureux qui adore toutes les bizarreries culinaires… et les bijoux de famille de nos bêbêtes préférées finissent souvent dans son assiette ! D’après lui c’est un délice… Que dire quand il a laissé pendant une semaine une tête de mouton dans le frigo sans savoir qu’en faire ? Avec lui on n’est jamais à bout de découvertes… m’en vais lui acheter le bouquin pour la fête des pères tiens !

Dods dit:
19 mai 2006 à 18:39 m
Enlève-moi d’un doute… j’espère que ton historienne ne dit pas un seul mot sur le Vatican du XVIIème siècle, grand amateur de sopranos.

Estèbe dit:
19 mai 2006 à 20:00 m
Bry, mille mercis.
Marionette, dites plutôt la fête des paires.
Dods… Pas un mot sur les sopranos en effet. Mais il y a dû y avoir, à cette époque, de très bonnes petites choses à manger sur le marché noir romain. Nyark.

olif dit:
19 mai 2006 à 21:10 m
Que voilà un article couillu, mon cher Estèbe, un domaine où vous semblez exceller!
Quid des balloches du porc laineux? Sont-elles aussi goûtues que sa côte épaisse?

Estèbe dit:
19 mai 2006 à 21:20 m
Concernant le porc laineux, cher Olif, je n’en suis resté qu’à l’élastique de son boxer. Ce n’est pas un animal facile.

Thalie dit:
20 mai 2006 à 22:47 m
Hilarant mais hélas, je ne me sens pas de croquer dans ces brunes-là ! ;o)

Estèbe dit:
30 mai 2006 à 11:30 m
Chère Thalie, il en existe aussi des blondes et des rousses.

AQUILINA LUCIEN dit:
22 août 2006 à 23:30 m
Je recherche des recettes de cuisine concernant les “rognons blancs de moutons”
A me communiquer sur ma boite.

Merci !

AQUILINA LUCIEN dit:
22 août 2006 à 23:31 m
Que veut dire modéré!!!!!!!!!!!!

Estèbe dit:
23 août 2006 à 7:15 m
Cher Lucien, les messages sont modérés par mézigue, c’est à dire filtrés pour éviter les délires (nazisme, pédophilie, philatélie…).
Les rognons blancs sont d’abord débarrassés de leur membrane transparente, des parties nerveuses et de la graisse centrale. On peut les ébouillanter pour virer les odeurs indélicates. Puis les cuisiner comme indiqué plus haut: http://estebe.blog.tdg.ch/?p=204

lilizen dit:
13 septembre 2006 à 2:49 m
Hi hi ! j’ai sauté sur le livre dés que je l’ai vu en librairie.

Ma mère, laborantine vétérinaire (d’un labo agricole pour ovins) nous initia très tôt à ces joyeusetés.
Non non, elle ne les rapportait pas après ces autopsies…elle se contentait d’analyser les crottes des ouailles, je te rassure.
Et oui oui ça m’amuse ce côté rabelaisien en diable.
Maman est tourangelle, j’ai de qui tenir.

Juste sautées à l’ail et au persil pour revenir à nos moutons, merci !

Je recommande itou le bouc-quin.

irisa dit:
18 décembre 2006 à 11:26 m
Je tombe par hasard sur ton article , il m’amuse beaucoup !! j’ ai publié tout récemment une recette d’animelles de sanglier , et les commentaires des blogueuses ont été tels que je les attendais !! horrifiés !! Là ayant reçu encore de la noble matière , je viens de la cuisiner en daube : vin rouge , cèpes , écorce d’oranges . Pour préparer ces animelles , je les ” dissèque ” ( mettre la chair à nu ) : je débute dans la coucouillecuisine et je ne sais pas trop comment m’y prendre !

Magali dit:
7 janvier 2007 à 14:14 m
Bonjour.Je suis à la recherche d’une recette avec les testicules d’un sanglier.Impossible d’en trouver une sur internet donc si quelqun saurai me renseigner se serai sympa .Merci d’avance.

Écrit par : Divers | 16/03/2007

Moi j'adore les testicules.

Écrit par : Le confit c'est pas gras | 30/03/2007

Les testicules de taureau c'est une des spécialités de Granada. J'ai déjà mamgé, et c'était pas mauvais.

Écrit par : maloud | 30/03/2007

les rognon ne sont pas des testicules !!!!

Écrit par : maxim's | 27/05/2007

Les rognons, non. Les rognons blancs, oui: en triperie, c'est le petit nom des bouboules d'agneau, de taureau ou de bélier.

Écrit par : Estèbe | 27/05/2007

Les rognons c'est super sauf qu'un coup, y a dans les 15 ans, je me suis mis à faire des crises d'urticaires carabinées après avoir boulotté des rognons (porc ou boeuf? je sais pus très bien) c'est normal, les reins des pauvres bêtes filtrent toutes les merdes genre pot belge qu'on leur file de force....
Du coup, ça m'a vacciné. Pourtant j'adorais àa les rognons, surtout comme on les fait par chez nous (le nord cotentin) flmabés au calva avec un roux biren épais.
Depuis, j'ai essayer à nouveau (il faut vivre dangereusement) et alleluhia! plus d'urticaire; Pour rendre gràace à dieu, j'ai promis d'aller à saint jacques de compostelle sur les genoux. Mais plus tard...
sinon, mon papa, quand il tue des moutons, il ramène toujours les techticules à la maison. C'est ecellent, sur une poêle en fonte, des échalottes et de la bonne crême...

voilà

sinon, ton blog est vraiment EXELLENT

ce soir on teste Le carré de porc dans sa gangue odorante (faute de badiane j'ai mis un oeu de pastis...on vavoir

benbenj

Écrit par : benbenjtaburin | 27/05/2007

Bonjour. j'aimerais savoir ou il y a un resto en suisse romande qui ferait se genre de spécialité? Merci d'avance

Écrit par : Mateo Maria | 23/11/2008

Les commentaires sont fermés.