16/03/2007

L'ami Mikado

 Bonjour les gens,

Il y a une boutique japonaise rue de l’Ancien-Port, dans le cœur trépidant des Pâquis, qui ne paie pas de mine. Le Mikado, elle s’appelle. C’est là que les adeptes de miam miam du Soleil Levant vont acheter leur miso, pâtes et épices. Et ben, à midi, le Mikado se transforme en traiteur/cantine. On fait la queue; on choisit ses sushis, nigiris, hosomakis ou autres petits plats (raviolis de crevettes vapeur, brochettes de poulet yakitori, ribambelle de salades variés) présentés sans grande coquetterie, dans des barquettes en plastoque; on paie (pas cher); on mange sur place quand place il y a. A l’une des petites tables noires ou debout, entre deux frigos, ce qui permet de guigner la marchandise aux emballages pop. Et tu sais quoi? C’est slurp. Même top slurp.

Au revoir les gens

Les commentaires sont fermés.