18/03/2007

Bienheureux, le porc laineux

 

Croink croink*

 

Voilà un animal qui a bien failli ne jamais voir le IIIe millénaire. Aurait-il raté grand-chose? Euh... l’anniversaire de mariage de Johnny et Laeticia, peut-être. Né en Europe Centrale, le porc laineux, qui est chou comme tout avec ses frisettes et son joli lard, a donc frôlé l’extinction. Et c’eût été bien dommage pour nous autres gourmets. Car sa chair juteuse, dense et goûteuse fait passer celle de son cousin rose pour du vieux carton puant. On vous parle de tout ça because un éleveur genevois a eu la bonne idée d’ouvrir son enclos à l’animal. Et que deux bouchers et quelques restaurateurs du cru ont eu le bon goût de le commercialiser et cuisiner. Voir dégustation et détails de la résurrection ici: laineux.doc.  

L’autre jour donc, on pousse la porte du «Coin de campagne», boucherie-charcuterie-traiteur de l’Arnault, ex-cuisinier pro et doué, qui fait des terrines de l’enfer, des saucissons de la mort, vend du bison local, de la volaille autochtone, du cabri… et du porc laineux. Justement. On en est sorti avec une paire de côtes plates et un morceau d’échine du dit animal. Comme ça, pour un dîner en famille.

Et alors? Alors, les côtes et l'échine ont passé la journée dans un bain de sauce soja, avec de l’ail, du gingembre haché, du poivre, un filet de citron, une cuillère de miel et de la sauce Hoisin.  Le tout est allé ensuite au four 35-40  minutes. A fond les bielles, à mi-hauteur, sur une grille avec un lèchefrite dessous. Faut surveiller, baisser le feu au bout de dix minutes et retourner plusieurs fois l'animal. Qui ressort de là avec un chouette teint acajou. Les deux côtes ne sont pas si fastoches à séparer. Un petit effort, tchouk, tchouk , pour découvrir une viande rustique, serrée et parfumée, pas sèche du tout, avec une graisse d'une qualité giga slurpique.

De ce cochon-là, on reparlera. Peut-être à l'occasion de l’affaire CPE. CPE? Ben oui, la Côte de Porc Enorme.

Croink, croink**

* Bonjour, les gens

** Au revoir, les gens

Commentaires

Bonjour,

Où puis-je trouver des porcs laineux pour débuter un élevage familiale sur prairie ?
Connaissez vous des éleveurs belges ou français ?

D'avance merci,

Karl Bondroit

Écrit par : Bondroit | 31/10/2007

Non, je ne connais guère que l'éleveur genevois, dont je peux vousretrouver le contact si vous le désirez

Écrit par : Estebe | 31/10/2007

Salut je serai également intéressé par le contact de l'éleveur car je recherche également actuellement un petit à engraisser
A bientôt et merci d'avance

Écrit par : Matt Dunand | 09/01/2008

Les commentaires sont fermés.