18/03/2007

La valse des étiquettes rigolotes

Zour,

 

 

 

 

Avant les étiquettes de vins, c'était pas glop du tout. On y voyait un château stylisé, trois quatre infos réglementaires, plus le nom de la cuvée (en général emprunté à la progéniture des producteurs) calligraphié à l'ancienne. Total ennui. Pour draguer la jeunesse et les marchés émergents (si c'est pas bien dit), il a bien fallu dépoussiérer tout ça. D'où une nouvelle vague de pinards baptisés avec fantaisie et empaquetés avec drôlerie. Voilà donc des flacons punkasses, joyeusement discriminants, coquins (Cf L'un dans l'autre d'Abbet) ou fatalistes (Jour de soif de Gauthier). Ben, à ce rayon-là, il faut ajouter les productions politico-rigolardes d'une boîte de négoce "nature" du Maconnais, L'Ancestra, dont on s'est slurpé deux exemplaires ya peu.

 

Le beaujolais blanc "Attention: vin vivant" a une robe toute trouble, genre souillonne revenant d'une rave dans la boue. C'est un chardo souple et aimable, gentiment nature, avec une petite amertume en finale. Pas de quoi se suspendre pas aux rideaux en chantant La Carmagnole en braille, mais pourquoi pas d'arroser une tomme de chèvre dans la bonne humeur. 

L'Antithèse "Vin voilé pour terroiristes" est un mâcon village oublié sept ans en tonneau et voilé à la jurassienne. Il sent bon la cire, le miel, la tarte tatin, et offre une bouche ronde autant que gourmande, qui ne chasse en rien sur les terres des grands savagnins voisins, mais peut guider des jabots non initiés vers le monde merveilleux des breuvages oxydatifs. On a récemment vu deux filles s'en siffler une bouteille à la vitesse d'un TGV lancé. Vroooooum.

A bientôt. Et vivement bientôt.

14:30 Publié dans Des vins | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | |

Commentaires

4 réponses à “La valse des étiquettes rigolotes”
olif dit:
23 août 2006 à 7:39
Le vin voilé pour terroiriste semble tout à fait indiqué à mon gosier! ça tombe bien, je viens tout juste de commander un petit échantillonnage de L’Ancestra au caviste étonnant!

Gracianne dit:
23 août 2006 à 10:11
J’adore la deuxieme, je me sens prete pour le monde merveilleux dont tu parles

jupiter dit:
23 août 2006 à 11:13
Oups, je suis plutot traditionnaliste, j’ai pas dis terroriste.

L’important c’est le contenu, mais le contenant participe à la cérémonie

jupiter

Baraou dit:
29 août 2006 à 21:02
Un p’tit dessin de Cabu, c’est pas mal non plus. Le temps des Gitans 2005 avec son bouchon fluo c’est pas conventionnel, et c’est pour un vrai vin, pas un produit marketing.
Baraou

Écrit par : Divers | 03/04/2007

Les commentaires sont fermés.