18/03/2007

Mystère de l'huile aromatisé (1): le principe

Buenos dias,

Pour une raison que l'on ne s'explique que moyennement (un machin chimique à la Hervé This), une huile aromatisée à chaud pétarade mille fois qu'une huile parfumée à froid.
On s'explique. Prenez cinq brins de romarin et une gousse d'ail, flanquez-les dans de l'huile d'olive, assaisonnez, touillez et goûtez. Et alors? Alors bof. Faites mariner dix jours. Et alors? Alors... pas mal.
Maintenant, prenez cinq brins de romarin et une gousse d'ail, immergez-les dans deux décis d'huile d'olive, portez jusqu'au seuil du frémissement dans une petite casserole, éteignez le feu, salez, poivrez. Et poireautez vingt minutes (en lisant les Frères Kalaschnikov, par exemple). Goûtez. Et alors? Alors, caraaaaamba! Quelle saveur prodigieuse! On en a les orteils qui s'écarquillent et les cils qui frisent. L'huile de romarin, après ça, on s'en sert pour la cuisson. Ou pour parfumer n'importe quoi. Avec le thym, le piment, l'origan ou les poils pubiens d'ours polaire, ben, ça marche aussi.

Me remerciez pas. Vous m'êtes sympathiques.

Arrosoir

Commentaires

meme principe avec un curry bien épicé... on chauffe, on laisse infuser, puis on rechauffe un peu et on filtre a travers un petit papier.

avec un petit poisson tout simple ca démonte...

Écrit par : dams | 02/05/2007

Bonjour,
Je cherche à arômatiser mon huile d'olive avec du safran.
J'ai mis du safran en pistil dans ma bouteille, mais rien ne s'est passé.
J'ai donc décidé de faire chauffer mon huile (à 40°) avec le safran, rien de plus.
J'avoue que je ne voie pas comment m'y prendre.
Je vous remercie par avance et souhaite une bonne nouvelle année.

Cordialement

Laure Gaigne

Écrit par : Laure | 12/01/2009

Les commentaires sont fermés.