18/03/2007

Petites graines anisées pour sauces aériennes

Salut,

 

C'est dame Kiki, marchande d'épices du monde entier, qui nous a filé le tuyau. Ou plutôt livrer le secret. Les graines de fenouil font décoller la sauce tomate. Parfaitement. Tout en la rendant digeste pour les boyaux délicats. Cette histoire de décollage nous ayant titillé l'imaginaire, on a acquis un sachet desdites graines. Et on s'est lancé presto dans une purée de tomate au basilic toute simplette. Résultat nickel. Rebelote deux jours plus tard avec une sauce de coeurs de boeuf et poivrons rouges, au romarin, olives vertes et lanières de jambon cru. Renickel. Les graines de fenouil vous embaument la mixture d'un coquin parfum anisé, frais et spirituel, sans masquer les autres saveurs. Trop fort. Du coup, on s'est mis à rêvasser à de nouveaux emplois pour ces graines magiques. Desserts? Salades? Poissons? Volailles? On fait des essais. Et on en recause. 

Bye, bye 

PS. Mais, me direz-vous, que vient faire le pingouin dans cette histoire? Ben, rien. Il passait juste par là.

Commentaires

6 réponses à “Petites graines anisées pour sauces aériennes”
mamina dit:
2 août 2006 à 9:35
Les graines de fenouil, ça fait aussi décoller les poissons, ça les change de leur milieu aquatique. Pour le poulet, je ne sais pas ce que ça fait!

olif dit:
2 août 2006 à 12:11
Et les gambas grillées à l’absinthe! C’est le grand 8, qu’elles font, avec des gra

Papilles et Pupilles dit:
2 août 2006 à 12:12
Pôvre pingouin, il a du avoir sacrément chaud ces jours ci ! Les graines de fenouil c’est aussi top dans le pain et avec du poisson !

olif dit:
2 août 2006 à 12:16
Et les gambas grillées à l’absinthe! C’est le grand 8, qu’elles font, avec des graines de fenouil! Dans la stratosphère culinaire, qu’elles vont!
Comme disait Jules César à qui Astérix avait substitué sa couronne de laurier par une autre de fenouil, “C’est bizarre, j’ai envie de poisson grillé, moi!”.

P.S.: sorry pour le commentaire précédent, j’ai dégainé plus vite que mon ombre!

LOULOU dit:
4 août 2006 à 13:42
toujours dans l’eau de cuisson des crustacés c’est abbbbbbsolument indispensable coco !

Ester dit:
11 août 2006 à 11:26
Ca fait aussi merveille sur le pain d’épices, et dans la soupe de chou-fleur (ca me l’a même fait aimer, c’est dire)… et clouté sur le fond des pâtes à tarte, ca fait swinguer aussi certains fruits, comme les poires… Bref, un très bon investissement (et un beau pingouin au passage)

Écrit par : Divers | 03/04/2007

Les commentaires sont fermés.