18/03/2007

Recettes zoo-dingos pour gastro-barjots

Coucou

C'est un hilarant petit bouquin rose, publié par le Seuil et préfacé par Jean Rochefort avec sa drôlerie coutumière. Voilà L'ABCdaire zooculinaire de Stéphanie Daoud, recueil de recettes surréalistes autant qu'animalières. Du "Rösti de Rossignol (recette un peu rosse mais mignonne)" au "Hachis d'Hibou (recette idéale pour plumer un vieux pépé acariâtre fortuné ou une vieille chouette gribiche très très riche)", en passant par les "Beignets de Belettes" et  "l'Andouille d'Antilope" dont voilà la recette exacte: "Essayez d'attraper une antilope. En cas d'échec, traitez-la d'andouille." Simplement délicieux.
Bye

Commentaires

9 réponses à “Recettes zoo-dingos pour gastro-barjots”
jupiter dit:
2 novembre 2006 à 9:26
c’est un livre qui me plairai à ravir.
J’espère que la Morue aux fraises de Gaston Lagaffe est au sommaire
bonne journée très fraîche.

Gudule-Anne dit:
2 novembre 2006 à 9:43
jean rochefort (d’amour) sait très bien qu’un éléphant ça trompe énormement !

Mitsuko dit:
2 novembre 2006 à 10:11
C’est vrai que Jean Rochefort… Ah si j’avais 20 ans de plus! Il a l’air bien drôle ton petit livre rose… (tu fais mieux que mao!)

mamina dit:
2 novembre 2006 à 10:29
Et connais-tu le SAPOTAGE?… c’est une soupe servie froide intentionnellement.
Rien à voir avec le zoo, mais détournement sympathique et un peu dingo de recette quand même, non?

Zorg dit:
2 novembre 2006 à 10:43
Je vous conseille le Goulash de Girafe.
Tuez la girafe. Prendre les jambes et le cou. Constatez que les prédateurs de la région vous encerclent. Prendre les jambes à son cou.

petit labs dit:
2 novembre 2006 à 10:45
le chef pas chien (bien qu’auvergnat) vous concheille che choir :

- raviolis aux rêves -au lit- (si ce n’est pas la saison, utilisez des raves)
- sic cent rots sans sirop
- galantine de goêlan au galanga
- blettes et socca en cassolette
- pepino au peppermint

Estèbe dit:
2 novembre 2006 à 11:06
Très inspirés, Labs et Zorg.
Je prendrai le menu auvergnat, qui paraît top schlup.

Zorg dit:
2 novembre 2006 à 14:48
Une autre, pour la route: le bouillon de batracien.

Préparez un bouillon (8 minutes)
Prendre un batracien quelconque (grenouille, crapaud, Kermitt, etc.) (comptez 8 minutes aussi avec un filet)
Faire absorber le bouillon au batracien (32 heures)
Passer le tout au mixeur (3 minutes)
Servir dans un verre à col large avec une feuille de nénuphar.

Il existe une variante: le thé au ténia. Mais c’est moins bon.

Patrick dit:
4 novembre 2006 à 0:13
Zorg, si c’est de toi, bravo. Sinon, ça fait marrer quand même !
D’autres ?

Écrit par : Divers | 24/04/2007

Les commentaires sont fermés.