18/03/2007

Ruses de canicule (4): le melon du moindre effort

Ciao,

melon.jpgQuand l'air brûle nos vieux poumons et que le soleil matraque nos pauvres carcasses, nul n'a envie de bouger. Voilà pourquoi il faut offrir aux convives des mets n'exigeant strictement aucun effort. Découper une tranche de melon? Découper une tranche de jambon de Parme? Trop dur. L'hôte attentionné aura donc pris soin d'embrocher des bouchées du premier et des fines lamelles du second, avec un rien de menthe fraîche et une pincée de poivre concassé (poivre de Tasmanie pour les tasmaniaques), sur un petit bâtonnet pointu. Oui, l'hôte attentionné est vraiment top trognon avec ses potes.

A bientôt, les gens

Les commentaires sont fermés.