18/03/2007

Un Solstice de fruit à se slurper toute l'année

 

Mes hommages, chers gastronomes connectés

 

 

 

L'autre jour, l'intrépide Scoopette débarque à la maison avec un petit panier en osier. Oui, comme le Chaperon Rouge. Seulement, le panier du Chaperon Rouge n'a jamais contenu une bouteille de vin jurassien slurpissime. Celui de Scoopette, oui. Le vin jurassien, c'était la cuvée Solstice 2004 du Domaine de la Tournelle. Un savagnin récolté à la mi-novembre, flétri sur souche donc, pourtant sans sucre ni reproche. Puis élevé en fût ouillé. Et alors? Ben alors, un pif anthologique, pacsant la gourmandise du coing, l'exotisme des épices douces et la fraîcheur de la pomme reinette. Une bouche à l'attaque suave (mais pas molle), à la chair capiteuse (mais pas lourde) et au fruité voluptueux (mais pas racoleur); le tout traversé d'un gai swing acidulé. Caramba! Et elle se boit quand, cette merveilleuse OVNI? "Tout le temps, en apéro, en mangeant, au dessert", a affirmé Scoopette, en faisant tournoyer son verre avec la dexterité des vrais sages.
Ja wohl, liebe fraülein: glouglouglou.

 

PS1: Au fait, ce vin-là doit impérativement s'engloutir en écoutant le dernier autant que brillant album de Jurassic 5, meilleur groupe de hip-hop de Californie, d'Amérique, voire du système solaire. Oui, madame.

15:58 Publié dans Des vins | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | |

Commentaires

11 réponses à “Un Solstice de fruit à se slurper toute l’année”
mamina dit:
9 novembre 2006 à 8:51
Un bon glou-glou, à boire avec tout… je veux bien essayer et adopter mais l’abum de je ne sais pas qui, c’est pas pour moi… je te le laisse.

Estèbe dit:
9 novembre 2006 à 8:54
La Boum? La Bume? L’Abum? Mais non, essayez donc Mamina, cuisiner au son du meilleur hip-hop du monde donne des ailes.

mamina dit:
9 novembre 2006 à 10:03
Les fautes de frappe sont chez moi une seconde nature… et puis la police de tes commentaires est un peu petite pour mes yeux… je voulais bien sûr dire l’ALBUMEEEEE… tu sais ce que les artistes actuels mettent 3 ans à composer et enregistrer… quand on pense à quel âge Mozart est mort et à ce qu’il a fait en si peu de temps, ça laisse rêveur!!!!

Gracianne dit:
9 novembre 2006 à 10:36
Comme quoi le Chaperon Rouge aurait du penser a rajouter du vin Jurassien dans son panier, elle n’aurait peut-etre pas eu tous ces soucis.

scoopette dit:
9 novembre 2006 à 10:56
Je frétille de joie devant cette magistrale interprétation de mon mirifique breuvage
Et j’en profite pour annoncer une excellente nouvelle : pour l’apprécier, pas besoin de se taper Jurassic Park
Glou glou

jean-Jacques dit:
9 novembre 2006 à 12:00
Ouch ! À ce tempo-là, c’est la biture assurée.

olif dit:
9 novembre 2006 à 13:04
Je suis épaté que Madame Scoopette ait su amadouer le Grand Loup Estèbe avec une aussi belle bouteille, qu’il n’est pas donné à tout le monde de connaître et apprécier. Chapeau bas!
Une version 2004 que je n’ai pas encore eu le loisir de goûter. Mais la 2001 se défendait déjà fort bien!

Ronchon dit:
9 novembre 2006 à 17:50
Merci pour le l’adresse, on va s’en occuper.

“Bonne continuation” bien sûr…

Patrick CdM dit:
9 novembre 2006 à 18:12
Va falloir que je m’en procure, je suis un inconditionnel du savagnin, c’est assez rare pour un breton, je tiens à le signaler.

loulou dit:
9 novembre 2006 à 19:40
j’envoi george tout de suite sur la route pour m’en ramener 2…non 3 caisses !!!

Baraou dit:
12 novembre 2006 à 11:24
Yo !
Faudra se pencher un jour sur ce genre d’accords musique/vin. Pour le coup j’achète !

Écrit par : Divers | 03/04/2007

Les commentaires sont fermés.