19/03/2007

Chips maison virgulées au paprika cool

 

Zouzour,

 

 

 

 

Les frites, c'est bon (quoique...), mais ça saute aux hanches, en empestant la maisonnée d'un infect fumet d'huile cramée. Pas glop. De toute façon, ya pas de friteuse chez les Slurps. Les chips, c'est bon (quoique...), mais ça saute aux hanches, en enrichissant les infâmes géants de l'agroalimentaire qui les tambouillent dans des usines délocalisées. Pas glop non plus.
Alors, pour que petits et grands puissent se vautrer dans la régression alimentaire en toute bonne conscience politico-diététique, voilà des chips maison et light, coiffées d'une virgule de paprika doux pour faire joli. A classer au chapitre des recettes à la toucon. Car nul besoin d'un Bac plus 16 en gastrochimie pour croquer là-dedans.

 

 

On choisit des pommes de terre qui restent fermes à la cuisson. On pèle, on passe sous l'eau, on essuie et on détaille en tranches dans la longueur.
Là, deux éventualités. Suspens...
La mandoline, qui tranche fin, donnera des chips croustillantes car cuites à coeur.
Le couteau, qui tranche moins fin (le nôtre en tout cas), donne des chips avec un peu de matière légumière dedans, ce qui est objectivement bien meilleur. Mais bon...
Dans une jatte, on brasse les patates avec de l'huile d'olive (la même dose qui si vous faisiez une salade) et un peu de sel fin.
Et comme une chips plate, c'est triste à pleurer (oui, comme le derrière d'un mannequin russe), il s'agit de leur donner une forme. Une minivague, une posture rigolote, une élégante torsion. Pour cela, on confectionne de minces boudins avec du papier-alu, que l'on aligne sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Avant de poser les chips en équilibre sur les boudins d'alu, pour qu'elles se tortillent à la cuisson. Un trait de paprika doux sur chacune de ces dames, plus une pincée de fleur de sel. Et vlan, au four, préchauffé à 183° environ, pour un bon quart d'heure. On zieute, on surveille, on guette la teinte ad hoc, on goûte même.

Et voilà: Flodor l'a dans le postérior. Hum... désolé, on s'emporte.

Amitiés  

PS: Rien à voir. Mais après des années de lutte et de débats, la saucisse de Morteau vient d'obtenir officiellement son IGP. Ou Indication Géographique Protégée. On est tout content pour elle. 

Commentaires

14 réponses à “Chips maison virgulées au paprika cool”
Enora dit:
15 janvier 2007 à 9:42
Hum ça m’dit bien ça moi ! :p
Pas l’air compliqué à faire en plus !

Eva dit:
15 janvier 2007 à 9:58
A bas la chips plate et plastifiée !

mamina dit:
15 janvier 2007 à 10:01
Pas compliqué, le paprika en virgule est un plus…
Mais, j’opte quand même pour la saucisse de Morteau qui, elle aussi nous va directement sur les hanches mais droit au coeur, alors, on lui pardonne.

Minouchka dit:
15 janvier 2007 à 10:41
L’appéro est à quelle heure ??? bonne explication, je note l’astuce du boudin d’alu.

LOULOU dit:
15 janvier 2007 à 11:00
Confidences : je rate toujours les chips il doit y avoir comme une malédiction…un coup de la sorcière flodor je pense, donc j’en fais jamais…..mais la voila une idée…à suivre, bon cela dit j’ai pas tout
bien compris sur le boudin de papier alu

Dominique dit:
15 janvier 2007 à 11:02
J’adopte ! Elles sont super belles et bien appétissantes tes ships, et vu l’heure ……

Estèbe dit:
15 janvier 2007 à 11:23
Loulou, mais si! Les boudins en alu servent à créer des vagues sur la plaque du four, de manière à donner une forme aux chips. C’est toucon, en fait, quand on y songe dedans son for intérieur.

A.M dit:
15 janvier 2007 à 12:05
quand c’est vraiment trop toucon la compréhension de Loulou est completement incompréhensible!!!a complication il n’y a que ça de vrai visiblement.

MarieT dit:
15 janvier 2007 à 12:38
Des chips sans graisse. Trop bien, toucon mais fallait y penser. Je retiens l’idée.

Thalie dit:
15 janvier 2007 à 14:55
Vive les chips maison !!
Boycottons les géants pestilentiels de l’agro-alimentaire ;o)

Zorg dit:
15 janvier 2007 à 18:15
Les chips, c’est chic!
En même temps, on s’en fish, comme disent les Anglais.

Estèbe, ne vous enfermez pas trop dans votre for intérieur. Vous risqueriez de glisser dans une douve. Et alors adieu veaux, vaches, tartelettes, tartares et chips…

bergeou dit:
16 janvier 2007 à 14:24
Trop belles ces chips et l’astuce des petits boudins d’alu quelle trouvaille !!!

Patrick CdM dit:
17 janvier 2007 à 14:54
Je vais manger double ration de lentilles pour fêter çà… Par ailleurs, je vais faire ces chips samedi, j’ai soirée tapas, j’y mettrai du piment.

raymonde dit:
22 janvier 2007 à 20:56
C’est génial ce truc de papier roulé alu pour donner une tite forme !

Écrit par : Divers | 29/03/2007

Bon... on test en atelier avec les enfants en Maison de Quartier et on vous dit !

Écrit par : Lane | 08/10/2008

"La mandoline, qui tranche fin, donnera des chips croustillantes car cuites à coeur"

Avec celle-ci, pas de coupures, tu me l'accordes ?!!

http://www.youtube.com/watch?v=0_NS0OwhLYs

Écrit par : musicman | 03/10/2010

Les commentaires sont fermés.