19/03/2007

L'agneau qui s'aillait et menthait en balsamiquant

 

Coucou, nous revoilou

 

 

 

Bon, niveau voeux, embrassades et tout ça, considérons que le boulot est fait. L'heure est grave. Il s'agit de repasser à table. Youpi. Dans ce vieux cahier griffonné d'une main tremblante et malhabile qui nous tient lieu de carnet de recettes perso, se nichent depuis des lustres ces filets d'agneau à la menthe, au jus de balsamique aillé. Chouette plat dont, manière de rentrer un peton radieux dans la nouvelle année, on vous livre la passionnante alchimie. Modeste, le mec.

Pour la sauce. Dans une casserole, faites frémir à feu tout cool le même volume d'eau et de balsamique (trois cuillères à soupe de chaque, par exemple), une cuillère à café de miel, quatre gousses d'ail pelées et coupées en quatre, plus un demi-bouquet de menthe. Laisser infuser une heure, ou deux, ou trois, en rajoutant de l'eau s'il le faut. L'ail doit être tendre et le jus bien parfumé. Quand la mixture vous semble OK, poubélissez la menthe.

Cisaillez le reste du bouquet de menthe.
Faites poêler à feu furax vos filets d'agneau deux minutes de chaque côté (manière de croquer dans une viande rouge comme l'âme de Maurice Thorez), salez, poivrez, saupoudrez mollo d'ail en poudre. Et réservez au chaud. Déglacez avec un demi-verre d'eau. Puis ajoutez la sauce, laissez caraméliser une minute, goûtez: il faut que ça soit bon. Ben oui. Le cas échéant rectifiez d'une pincée de sucre, de sel ou d'un tour de moulin.

Découpez la viande, nappez de sauce, de menthe fraîche et de fleur de sel. Et servez en chantant The Lamb Lies Down On Broadway de Genesis, groupe chevelu largement surestimé, mais auteur d'une bonne chanson: celle-là. Justement.

Bêêêê   

Commentaires

16 réponses à “L’agneau qui s’aillait et menthait en balsamiquant”
LOULOU dit:
8 janvier 2007 à 10:31
oh mais quel plaisir de vous lire za nouveau… nous desespérationnnions….joli début pour cette nouvelle année qui à ce rytme risque de devenir 2007 année de la diète…..à bientot et mes amités à Maurice toto qui c’est sur aimait bien l’agneau rebêêêê!

mamina dit:
8 janvier 2007 à 10:53
Ta modestie en ce début d’année fait plaisir à lire. L’agneau à la menthe, ça m’a un petit air british ou je ne m’y connais pas!

Estèbe dit:
8 janvier 2007 à 11:39
British, oui, pour la menthe, mais le balsamique, vient pas d’Albion, non?

olif dit:
8 janvier 2007 à 12:09
A la menthe? Pauvre bête! Et avec tout ça, on se siffle un petit Get27?

Estèbe dit:
8 janvier 2007 à 12:19
Nooooon, pitiééééé, Olif, pas du Get 27! Mais un beau vin de grenache , né quelque part entre Valence et Carcassonne dans un chai bien tenu.

Stéphane dit:
8 janvier 2007 à 17:28
Miam pour l’agneau! Merci!

Et pour Genesis, ils sont en concert à Berne, sauf erreur le 17 juin prochain…

Amitiés

Steph

BRY dit:
8 janvier 2007 à 17:31
Mmmmmmmmmm Monsieur Estèbe, de l’agneau…mon pécher mignon….. A la menthe il va falloir que j’essaye ça……

Par contre deux minutes de chaque côté………êtes-vous sûr que c’est suffisant????

Bonne année 2007 à TOP SLURP!!

Estèbe dit:
8 janvier 2007 à 17:42
Oui Bry! Bon, deux minutes et demi si vous voulez. Mais souvenons-nous de l’adage “agneau carbonisé est triste comme none canonisée”

Zorg dit:
8 janvier 2007 à 18:27
Estèbe, si je comprends bien votre adage, la menthe dont il est question est une menthe religieuse.

LOULOU dit:
8 janvier 2007 à 18:52
bon, comme dit l’ami Olif : 2007 pourrait etre l’année du Get….

Jupiter dit:
8 janvier 2007 à 19:03
Agneau à la menthe au lait peut être, grenache au ventre. comme Maurice Genevois rien à dire

bon agnelage 2007

Anne (Papilles et Pupilles) dit:
8 janvier 2007 à 21:53
Chevelu, chevelu, faut le dire vite. Je ne me souviens même plus de la tête de Phil Collins avec des cheveux
Archi slurpique, comme d’hab - Bonne année !

salwa dit:
9 janvier 2007 à 7:01
servir en chantant tiens ca doit etre marrant , j’essayerai la prochaine fois , aux risques et perils de mes invités

Estèbe dit:
9 janvier 2007 à 9:25
C’est vrai, Anne, que ce brave Phil n’a plus un poil sur le caillou (mais des cornes, hihihi). Mais à l’époque, il arborait la pilosité du yéti adulte.

http://mitkadem.homestead.com/files/genesis_groupic.jpg

Anne (Papilles et Pupilles) dit:
9 janvier 2007 à 11:19
:)) On dirait un chanteur de ZZ top ! Je ne l’avais jamais vu avec cette tête là ! On dirait un photo montage tellement ça fait bizarre !

Patrick CdM dit:
11 janvier 2007 à 16:15
Ah, Genesis, du baba de la grande époque, j’ignorais qu’ils bougeassent encore.

Écrit par : Divers | 29/03/2007

Je cherche une recette de filet d'agneau et je te tombe dessus. Je manque pas de menthe du côté de London et j'ai le dit album de Genesis à proximité de la chaîne. Ca devrait le faire...

Écrit par : tristan | 16/04/2014

Les commentaires sont fermés.