19/03/2007

L'oeuf au plat de l'amour

Zour,

Depuis des mois, la créature (homme, femme, batracien...) te fait craquer. Grave. Sa conversation - spirituelle-, sa voix -mélodieuse -, son regard - de braise-, sa plastique - de rêve- , etc.,  te rendent tout chose. Souvent, tu rêves d'étreintes poisseuses, de longues promenades sur la plage, voire même d'une maison pleine d'enfants, de musique et de chapons, où toi et la créature (homme, femme, lémurien...) couleriez des jours heureux. Ouiiii, avec un compte commun au Crédit Agricole du coin.

 

 

Mais voilà, l'amour te tétanise. Impossible d'avouer à la créature (homme, femme, acarien...) tes sentiments bouillants. Que faire? Ben, demande un tuyau au Dr. Slurp bien sûr. Lequel te suggère de recourir à cette poêle à frire les oeufs en forme de coeur récemment acquise à vil prix dans un magasin de farces et attrapes. 
La créature (homme, femme, saurien....) devrait capter illico la passion qui te consume.

 

Car déclarer sa flamme avec un oeuf au plat, plus glamour, ya pas.

Merci Dr Slurp

De rien, tu m'es sympathique

PS: Souligne l'oeuf d'une tombée de paprika. Because, dans les choses de l'amour, le rouge, ça fait sens. 

Commentaires

14 réponses à “L’oeuf au plat de l’amour”
loulou dit:
30 janvier 2007 à 9:11
on peut s’en servir pour faire une omelette au gingembre???? c’est p’tet plus efficace pour attirer l’etre aimé
signe: maitre Malongo grand mage

Jupiter dit:
30 janvier 2007 à 9:23
Incroyable, on doit avoir le même fournissseur, mais je fais fondre mes chutes d’or avant de les passer au chocolat, puis direction les banques suisses.
pocher les oeufs dans un god, est très attractif aussi

bon je sors, aïe

irisa dit:
30 janvier 2007 à 10:21
Mais tu es un grand tendre ! c’est très mignon .

salwa dit:
30 janvier 2007 à 10:37
mdr ! heu oui comme loulou, avec le gingmebre ou ce n’est pas la peine

leonine19 dit:
30 janvier 2007 à 11:12
moi aussi j’ai la même , lol;)

bergeou dit:
30 janvier 2007 à 11:14
Ah non j’en ai pas !

jean-jacques dit:
30 janvier 2007 à 11:40
Tenter de séduire un batracien avec une poêle, fut-elle en forme de cœur, me paraît un peu cavalier. Ça semble vouloir dire qu’on ne s’intéresse qu’à ses cuisses. Même si c’est vrai, ça ne se dit pas.

Estèbe dit:
30 janvier 2007 à 11:46
On n’avait pas vu les choses de cette manière, mais c’est vrai que l’on touche là la goujaterie la plus abyssale. Tant pis.

mamina dit:
30 janvier 2007 à 12:38
Je trouvais ça top chou et puis finalement Jean Jacques a raison. Mais quand même, une petite omelette, au gingembre… et puis, si c’est madane qui cuisine, ça peut être un appel!

Zorg dit:
30 janvier 2007 à 12:54
Rien de très neuf. Il y a longtemps que la femme a compris qu’un ustensile de cuisine peut servir à exprimer des sentiments: le rouleau à pâtisserie en est la preuve parfois très douloureuse…

Gracianne dit:
30 janvier 2007 à 13:07
C’est pas pour les amoureux ca, c’est pour les petites filles qui aiment les coeurs roses. Tu pourrais faire des pancakes roses pour ta princesse la-dedans.
Il est ou le magasin de farce et attrappes?

Patrick CdM dit:
30 janvier 2007 à 14:11
J’aime bien aussi quand on voit les poêles.

Estèbe dit:
30 janvier 2007 à 14:12
Hou, c’est délicat, ça.

Claude-Olivier dit:
30 janvier 2007 à 21:42
J’adore ton post, il n’y a rien d’autre à dire…si merci pour ce moment

Amitiés
Claude

Écrit par : Divers | 29/03/2007

Euh, et quand on rentre bourré, tard dans la nuit, mal accompagné par la fausse créature somptueuse, le coup de poêle sur la tête laisse une marque en forme de coeur qu'on découvre avec un sourire, le lendemain dans le miroir de l'hôpital. Un coup de foudre qui te marque au fer dans la chair?
Cette histoire me fait bien rire,
poêle à frire

Écrit par : croub | 07/12/2010

Les commentaires sont fermés.