19/03/2007

Plats slurp: le hit-parade 2006

Chers connectés,

 

La Turtle, blogueuse miam hors pair, nous convie à un exquis exercice d'onanisme culinaire. Soit de dresser le hit-parade des dix recettes 2006 publiées sur ce blog. Evidemment, l'affaire s'avère déchirante. Les petits plats maison, on les aime tous d'amour tendre. Quasi comme des morveux. Mais bon. Tranchons dans le lard, dans le désordre et avec une autosatisfaction poisseuse.
La terrine de légumes au chèvre frais, avec sa réduction au balsamique, c'est le printemps qui fait toc toc à la fenêtre. Oui, toc toc.


La double côte de veau à la sauge, cuisson douce mais saveur balèze, offre aux cannibales un max de chair rose et juteuse. Contents, les cannibales.
La salade de lentilles à la féta est une entrée hivernale qui remet l'église miam au milieu du village légumineux. Contente, l'église.
Les bagues croustillantes de poivron rouge font un apéro intrigant autant que drôle; ça fait crountch sous la canine.
Le faux tartare aux noix et cognac, variation sur thème classique pour souper vaguement régressif mais voluptueux. 
Les St-Jacques sur canapé lardé et leur réduction aux bolets gingembrés , un plat qui expédie le plus sexy des mollusques (pas vrai Mamina) chez le charcutier après un tour dans les sous-bois. Content, le mollusque.

Les filets de lapin à l'orange et à la canelle, des douceurs carnées qui se tambouillent presto et s'avalent allegro.
La féra acidulée à la Girardet. Grand poisson. Grand chef. Grande recette, giga tonique et archi slurpique.
Le gigot de sept heures aux épices douces, un must du répertoire, dans une version baroque aux 100 000 parfums. Ou juste un peu moins.
La queue de lotte à la tapenade maison est une composition plantureuse d'inspiration méditerranéenne, qui fait impression sur les âmes simples. Et sur les autres aussi. 
Voilà voilà
Peut-être que Mister Jup, Mesdames Loulou et Catherine aimeraient aussi dresser leur hit-parade culinaire de l'année écoulée?

Bye

 

PS. Vu que l'idée même de hit-parade renvoie au monde de la zizique, ben, voilà aussi notre...
Top five des albums 2006.
Clap Your Hand Say Yeah (The Album) et Cold War Kids dans la catégorie "Pop tordue mais maligne"; Jurassic 5 (Feedback) dans la catégorie "Plus groove, tu fonds"; Yo La Tengo (I'm not afraid....) dans la catégorie "Arrime-moi, Simone, je plane"; et Karen Dalton (réédition 2e album) dans la catégorie "Légume oublié". Prix de consolation à Devendra Banhart (Cripple Crow) le plus flamboyant des néo babas illuminés. Ou l'inverse.

PS2. Tant qu'on y est, si nous causions cinoche? Hein?
Top Five des films 2006.
Walk The Line et Volver dans la catégorie "tire-larme grande classe"; Inside Man et Miami Vice dans la catégorie "polar d'auteur et de hauteur" et OSS 117 dans la catégorie "Satire au tromblon". 

PS3. Il faudrait quand même jeter un coup d'oeil au-dessous du panier, non?
Top five des navets 2006.
Le Black Dalhia (grand livre, petit film); Le Diable se machine en Prada (daube mal fagotée); The Sentinel (daube surestimée); le Da Vinci Code (daube intersidérale); et Mission Impossible 3 (chiantologique). Mépris spécial du jury aux Bronzés 3 (beauf dedans, beauf dehors).

PS4. On ne parle pas que de miam dans ce blog. Le glouglou y coule à flots. D'où...
Top Five des pinards 2006.
Les Copines aussi du Domaine des Sablonnettes; le merlot Santat de Fourtout; le Domaine de l'Ancestra tout flacons confondus; L'Ambre d'Abbet; la Cuvée Solstice du Domaine de la Tournelle; et Les Vignes Mythiques (des deux couleurs) du Domaine D'Escausses. Prix spécial du Jury grisé à Stéphane Tissot, pour l'ensemble de son oeuvre.

Commentaires

26 réponses à “Plats slurp: le hit-parade 2006”
bernie dit:
25 janvier 2007 à 13:59
Il est drôle ton blog, il penche à gauche !

De mon côté, je préfère le centre du moins pour les blogs !

Estèbe dit:
25 janvier 2007 à 14:02
L’auteur aussi, il penche à gauche

Elvira dit:
25 janvier 2007 à 14:09
Tu me fais tourner la tête… ;-D

patatafrita dit:
25 janvier 2007 à 14:11
Ah mais oui, elle est magnifique, ta terrine de chèvre, je l’ai faite il y a quelque temps déjà… à part le chèvre, qui était un peu juste niveau quantité (j’ai eu du mal à faire 2 couches avec), je te confirme que c’était très très slurp !

bergeou dit:
25 janvier 2007 à 14:14
Une bonne remise en mémoire, pour moi ce sera une salade de lentilles !

Pat91620 dit:
25 janvier 2007 à 14:23
Trop de bonnes choses pour faire un choix!BRAVO, tres beau TOP10

menus propos dit:
25 janvier 2007 à 15:33
Ton top : très slurp.
Et je suis d’accord avec toi pour le top 5 navets.

LOULOU dit:
25 janvier 2007 à 16:34
beaucoup d’ l’honneur à faire le top taine dès que les grands manitous d’la ligne verte m’avoir rendu ma p’tite connection perdue…………..

olif dit:
25 janvier 2007 à 16:46
Et votre blanquette, elle est comment, mon cher Estèbe?

Même pas une petite mondeuse dans le top five top slurp des pinards? Les Savoyards rencontrés en début de semaine cachaient mal leur déception mais m’ont promis de retrousser leur manche pour vous éblouir en 2007! Heureusement que le Jura est bien représenté! Mais en fait, je ne trouve rien à redire à votre palmarès, mon cher Estèbe, j’en aurais probablement fait de même pour les Copines, l’Ancestra, l’Ambre et le Solstice! Les autres, je n’ai pas goûté!

Estèbe dit:
25 janvier 2007 à 16:48
Au fait, on lirait bien votre palmarés vineux 2006, cher Olif.

Gracianne dit:
25 janvier 2007 à 16:54
Rien a dire: contente la connectee

LOULOU dit:
25 janvier 2007 à 16:58
ouai ouai! on l’veux le palmarés de l’olif….et qu’il ne déséspère pas y va la recevoir la saucisse casque à pointe…..après les télécom j’vais m’occuper de la poste………..

LOULOU dit:
25 janvier 2007 à 17:14
et au fait si vous z’avez vu vos 5 daubes cinématographique…la je dis double bravo bicauze ça fait beaucoup pour un seul homme……
toute mon estime va vers l’oss117 et le gratin cairotte…..

Claude-Olivier dit:
25 janvier 2007 à 17:15
Toutes ces infos, mon dieu d’un coup comme ca…ben faut etre concentré Bien joué, joli palmares

Amitiés
Claude

Estèbe dit:
25 janvier 2007 à 17:16
Oui, Loulou, on s’est avalé ces cinq daubes. On en est encore tout ballonné.

mamina dit:
25 janvier 2007 à 17:32
Plutôt que tes daubes, je choisis la lotte, moi. c’est plus léger, comme ça, Mr Mamina ne ballonnera pas.

Claude-Olivier dit:
25 janvier 2007 à 17:40
Et oui, c’est moi le 200′000…j’ai bien bossé à la chose je peux te dire… failli avoir une crise cardiaque mais non, je fus le 200′000…ben voui, il en fallait bien un Tu te rattraperas pour les 500′000 !!! Bonne soirée

Claude ^__^

olif dit:
25 janvier 2007 à 19:30
Houlà! Mais c’est que je n’en ai pas bu beaucoup, du vin, moi, en 2006! ça risque d’être coton! Je m’en vais y réfléchir de ce pas devant une bonne bouteille!

alhya dit:
25 janvier 2007 à 19:36
;-) c’est exactement tout comme je l’espérais, ah bravo, le Jojo, tu t’es surpassé et en plus, le ciné et la zizic, ça le fait! suis comblée! merci de t’être plié à l’exercice!

Estèbe dit:
25 janvier 2007 à 21:07
Merci à vous, très chère. Ce fut distrayant.

bebop dit:
26 janvier 2007 à 11:17
nous fîmes les filets de lapin orange/canelle hier soir et, fichtre, cette recette est dans les dix primées! Voilà une occasion de dire combien c’était top slurp, don Estèbe.

Comme on s’est avalé quelques topettes d’un très bon Nero D’Avola, ce matin, c’est plutôt top grrlub…

Zorg dit:
26 janvier 2007 à 12:19
Top Five des plats politiques indigestes:
- le Sarko en tenue de camouflage: appétissant à première vue, mais coriace à la mastication et pour finir terriblement aigre. En cas de brûlures d’estomac (fréquentes), ne pas hésiter à recourir au Karchër.
- La Ségo en robe de gala: appétissante à première vue, mais saveurs incohérentes et piêtre tenue en bouche. Là encore, risques d’indigestion.
- Le Jean-Marie en papillotes: à utiliser comme vermifuge. Fortes nausées, ulcère assuré.
- Le Bayroud Tatin: pas vraiment renversant. Franc en bouche, mais un peu fade.
- La couronne des Rois De Villiers: véritable étouffe-chrétien. Attention à la fêve, qui risque de vous rester en travers de la gorge.

Estèbe dit:
26 janvier 2007 à 12:33
Peut-être faudrait-il ajouter le cas Buffet (froid? à gogo? campagnard?)

Jupiter dit:
27 janvier 2007 à 14:00
cannibale très content, content.

quand à la demande de faire une récap de “mes articles ” , la, moins content, cannibale très en retard.

Patrick CdM dit:
30 janvier 2007 à 14:07
J’ai trouvé une nouvelle façon presque humaine de manger des légumes, ces bagues de poivron qui m’avaient échappé…

Estèbe dit:
30 janvier 2007 à 14:08
Normal, c’est de la préhistoire. Les bagues furent quasi la première recette publiée sur ce blog. Des fresque rupestres.

Écrit par : Divers | 29/03/2007

Les commentaires sont fermés.