19/03/2007

Purée! Des topinambours aux noisettes!

Allo?

L'automne, Madame Nini s'en va sous un noyer, là-bas au pied du Jura. Et ramasse plein de noix. Après, elle les casse en triant soigneusement les cerneaux. Puis fonce au Moulin de Sévery, qui presse sa récolte et lui donne trois ou quatre litres d'une huile à la saveur pure autant qu'explosive. 
Chaque année, la très aimable Madame Nini nous en donne une bouteille pour Noël. Chaque année, on verse une larme sur la puissance limpide de cette huile de noix, qui vous illumine une salade ou un légume vapeur d'un mirobolant fumet sylvestre.  

Si vous connaissez Madame Nini (ce qui est improbable), mendiez-lui quelques décis de sa potion. Sinon, faites cette purée de topinambours aux noisettes avec une huile de noix lambda. Oui, c'est dur. Mais c'est la vie. 

Il faut commencer par éplucher ces satanées racines auxquelles, un jour de blues atrabilaire, le Créateur a donné une forme tourmentée autant que décourageante. Si les topinambours avaient la plastique des pommes Golden, on en croquerait à la récré.

Bref. On en fait de petits dés. Et pof, au panier vapeur dix minutes, manière de les attendrir. Pendant ce temps, on torréfie quelques minutes une poignée de noisettes à la poêle, avant de les concasser grossièrement. Et vlotch vlotch, on écrabouille les topinambours à l'aide d'un presse-purée à manivelle, ou bêtement manuel comme le nôtre (zieutez s'il est joli sur la photo). Une cuillère à soupe de crème fraîche, une cuillère à soupe d'huile de noix, les éclats de noisettes, sel, poivre et slurp majuscule. Triple slurp même.

Bien à vous

Commentaires

19 réponses à “Purée! Des topinambours aux noisettes!”
Eva dit:
22 janvier 2007 à 12:34
Jolie recette, j’adore les topinambours …même si parfois, on se passerait de la séance épluchage !

elise dit:
22 janvier 2007 à 12:37
miam!
j’en ai dans le jardin bien a l’abris sous terre!!!
y’a plus qu’a! surtout avant que ça gèle )

mamina dit:
22 janvier 2007 à 12:50
Je me demande quand même si ça n’aurait été fabuleusement slurpique avec une certaine volaille au vin jaune…

Estèbe dit:
22 janvier 2007 à 12:52
Morilles, vin jaune, noix, noisettes… ben oui!!! Carton plein.

San dit:
22 janvier 2007 à 13:14
Je n’ai jamais cuisiné de topinambours.
Mais ça ne va pas durer !

Eliflo dit:
22 janvier 2007 à 13:25
Deuxième recette de topinambours à mettre dans mes archives; ça a l’air vraiment délicieux.

Ronchon dit:
22 janvier 2007 à 13:37
Dommage de n’avoir pas été là hier pour participer à la chourave party.

Estèbe dit:
22 janvier 2007 à 13:39
Ronchon, vous me chouravez un bon mot. Bon, je suis un peu lent car le topinam bourre.

LaDenree dit:
22 janvier 2007 à 14:12
Les topinambours, c’est simplement bon.
Un peu d’huile d’olive, du sel zé du poivre et hop, les machins émincés.

irisa dit:
22 janvier 2007 à 14:26
c’est une purée simplette et guillerette à faire !

Mayacook dit:
22 janvier 2007 à 14:42
Purée que ça doit être bon!!!

Patrick CdM dit:
22 janvier 2007 à 15:13
C’est quand même moins bestial de les éplucher une fois cuits, en plus comme çà, ils se gorgent moins de flotte à la cuisson (mois à la vapeur, je concède), du coup on met un peu plus d’huilme ou de crème pour compenser. A ce propos une question me ravage, pourquoi pas de l’huile de noisette?

Estèbe dit:
22 janvier 2007 à 15:16
Peler après cuisson, quelle bonne idée. Mais ça brûle, non?
Ne vous ravagez pas très cher: quand on a une huile de noix de cette trempe sous la main, on ne chinoise guère. Et puis noix-noisettes, ça fait riche en bouche. Ce sont les sous-bois qui chantonnent dans votre gosier.

LOULOU dit:
22 janvier 2007 à 15:55
ET pourquoi pas des noix à la place des noisettes……
signé : pôv loulou qui n’a plus de connection à la maison suite coup de vent et incompétence notoire des services concernés merçi club-internet (j’aurais ta peau) et merçi france telecom (ma vengeance sera terrible…..)

Estèbe dit:
22 janvier 2007 à 16:10
Les attaques se font violentes et précises. Quoi encore? Des noix? Ben oui. Mais on en redoutait un peu l’astringeance. Faudrait essayer.
Par ailleurs, on signe volontiers la lettre de soutien à la Loulou en Déroute Informatique.

LOULOU dit:
22 janvier 2007 à 16:24
merçi mon bon pour votre soutien….qesqe j’vais faire moi à la maison maintenant…..ah vaut que je pense à acheter un programme télé…ah oui mais j’ai pas d’télé…..rouinnnnnnn!!!!!! c’est trops pinjuste…….

Ségolène dit:
1 février 2007 à 22:30
Ce soir essai de cette appétissante recette.
N’ayant pas de noisettes j’ai mis des noix torréfiées à la pôèle, c’est divin .
Pas de poulet au vin jaune mais un excellent jambon cru.
il manquait le super vin, un essai de La Vigne Mystique, Gaillac 2004, décevant trop alcooleux, manque de finesse, en voila un qui va finir dans le vinaigrier.
encore merci pour la recette, si tu passes par Bordeaux je te prête ma cuisine.

Estèbe dit:
2 février 2007 à 9:06
Désolé que vous n’ayez pas aimé la Vigne Mythique, vin que nous tenons en grande estime, mais dont l’équilibre et la construction sont en effet un peu atypiques.

Tiuscha dit:
19 février 2007 à 11:01
topi et noisettes, tout ce que j’aime !

Écrit par : Divers | 29/03/2007

et, … juste histoire d’enquiquiner …. , vous n’avez pas remarqué que les topinambours , ça aide à la fabrication des gaz à effet de serre , via vos intestins , bien sûr ….. c’est savoureux , mais après , c’est gênant …. , sauf si , comme moi , on aime bien son coin de campagne et on y reste quand on sait qu’on risque de jouer de cet insolent instrument à vent .

Écrit par : ianou84 | 17/04/2007

Les commentaires sont fermés.