19/03/2007

Quelques belles pages de littérature para-miam

Youk,

Pendant que mijote la daube, on peut avoir envie de bouquiner un brin. Voilà justement diverses choses imprimées et liées au monde merveilleux de la popote, tombées depuis peu sur l'étal du libraire. Pas des bouquins de recettes, non. Mais de la littérature para-miam.

Aux éditions du Nil, la collection "Exquis d'écrivains" demande ainsi à des romanciers de narrer en de tout petits livres leurs émois culinaires intimes. Le précieux Martin Winckler raconte les folles galettes de son enfance; Chantal Pelletier (initiatrice de la collection) détaille ses extases gustatives éprouvées aux quatre coins de la planète. On attend maintenant que l'éditeur demande à l'auteur de ce blog de conter ses ivresses enfantines avec le gratin de limaces.

 

 

L'historienne Madeleine Ferrières, elle, a pris sa plume la plus docte et friponne pour pondre 465 pages palpitantes sur les "Nourritures canailles". Soit la saga au fil des siècles de l'alimentation du bas peuple. Saga peu étudiée, faute de documents. Voilà donc l'aventure du miroton et du pot-au-feu, de la poule-au-pot et de la tripe. On notera au passage que les plats populaires de fête sont bien souvent confisqués par les classes nanties, pour devenir des classiques de la cuisine bourgeoise. Normal: les riches piquent toujours tout aux pauvres.

Arrosoir.

PS: Et tant qu'on en est à la lutte des classes en cuisine, découvrez l'épouvantable pancake le plus cher du monde. 185 dollars pour un machin dégoulinant, arrosé de liquides luxueux certes, mais beurk quand même.- 

Commentaires

7 réponses à “Quelques belles pages de littérature para-miam”
Ester dit:
27 février 2007 à 12:07
J’envoie de suite un courrier ou un mail au Nil pour leur demander de te supplier, de se rouler par terre, de t’implorer pour que tu collabores à leur collection. Surtout que maintenant on sait que t’es pas né en Helvétie, eh eh eh !

Estèbe dit:
27 février 2007 à 12:08
Grrrr, les nouvelles vont vite.

Tiuscha dit:
27 février 2007 à 13:46
Merci pour ce florilège, il faut absolument que j’achète ces nourritures canailles, j’aime beaucoup son style…

Anne (Papilles et Pupilles) dit:
27 février 2007 à 15:26
Le pancake le plus cher du monde, c’est celui ci
http://papillesetpupilles.blogspot.com/2006/02/un-cadeau-pour-la-chandeleur_02.html
Merci pour ces bouquins.

Estèbe dit:
27 février 2007 à 15:36
Ah… Gad: cultissime, Anne, cultissime.

eclat dit:
27 février 2007 à 16:48
Bonjour,

Je découvre votre blog avec une grande joie… salivante !

Bravo, continuez comme ça !

Si vous avez 2 minutes, jetez un oeil à mon site, nous avons quelques valeurs communes…

Cordialement,

Eclat de Vin

Hubert dit:
12 mars 2007 à 13:18
on vient pas chez toi pour boquiner, mais pour saliver sur notre clavier. les livres sont bons pour allumer le barbecue

Écrit par : Divers | 27/03/2007

Les commentaires sont fermés.