24/03/2007

Les gambas au pesto-nitruant

Coucou

 

Le pesto-nitruant arrache délicieusement la goulette. Sauvagement herbacé, ou l'inverse, avec une amertume rebelle qui peut dérouter, il nous rappelle à chaque bouchée que le monde végétal est une jungle, où règne la loi de la plante la plus balèze. Si, si.
Le pesto-nitruant est un cousin du pesto tout court. Mais avec de la roquette, ou ruccola, à la place du basilic. Dès lors le pesto tout court devient nitruant. Oui, c'est idiot comme introduction. Mais bon.

Voilà donc de grosses crevettes sauvages au pesto de roquette, plat simple et corsé, que l'on vous ferait payer un 13e salaire dans les bistrots branchés de Paname. Ici, c'est cadeau.

Offrez-vous de grosses crevettes, à la fois crues, sauvages et congelées. Laissez décongeler pépère.
Dans le bol du mixer, réunissez quinze brins de ruccola (ou roquette), une gousse d'ail pelée, dégermée et hachée, une cuillère à soupe de parmesan râpé, deux cuillères à soupe d'huile d'olive, deux cuillères à café de pignons et une pincée de sel. Vrouvroumez. Goûtez. Rectifiez. Regoûtez, etc.

Rincez puis passez les crevettes quatre ou cinq minutes dans le panier vapeur. Faut qu'elles restent bien croquantes, les chéries. Mais natures. Une petite tombée de piment d'Espelette suffira à leur bonheur.
Les plus malins d'entre vous l'auront subodoré: il s'agit alors de tremper les crustacés dans le pesto-nitruant, puis de les mastiquer tout en susurant top slurp, top slurp, top slurp. Oui, trois fois.

Au revoir, les gens

Commentaires

Eh ben encore prems! Puisque c'est si gentiment offert je prends cette petite recette que je m'en vais servir dans des cuillères chinoise pour trés bientôt d'autant plus que j'ai aperçu de la roquette dans le potager merci et à quand la crémaillère?
Anne

Écrit par : Cuisine à Chambiers | 26/03/2007

ksa d'vient chnobe dans vot nouveau chez vous,,j'adorrrrre et quoi qu'on boit avec le nitruant hein? un ponche......

Écrit par : loulou | 26/03/2007

Un peu snob comme dit Loulou, mais le snobisme a parfois du bon. Faut pas être sectaire!

Écrit par : mamina | 26/03/2007

Très bonne idée que ce pesto à la roquette (j'adore son ptit goût poivré). Cela ne doit pas être mal avec une petite assiette de spaghettis à l'huile d'olive...

Écrit par : Thierry | 26/03/2007

Tu es tout à fait dans l'air du temps en ce moment les pesto de roquette fleurissent un peu partout !!
Pourquoi snob? j'ai du louper qq chose moi !!

Écrit par : mercotte | 26/03/2007

Comment ca c'est snob? C'est bon tout court.

Écrit par : gracianne | 26/03/2007

Chère Loulou, faut un vin snob, ya pas à tortiller, un beau blanc fier et singulier, mais charmeur, capable de tenir tête au pesto de la mort en soulignant la grâce de la gambas adulte et dodue. Un grand chenin par exemple, les Vieilles Vignes de chez Colin dans les côteaux du Vandômois, qui sentent le coing et les épices douces, démarrent en trombe et enflent gentiment en bouche vers une finale tintinabulante. Voilà, voilà.
http://www.patrice-colin.fr/nosvins/blancvvignes.html

Écrit par : Estèbe | 26/03/2007

Nan, nan, pas vrouvroum, mais pilpil, mortier en marbre blanc de Carrare , et pilon en buis de Moustiers

Écrit par : jupiter | 26/03/2007

Oui, Jup, je suis d'accord pour le mortier pour un pesto lambda. Mais il se trouve que la roquette fait des fils disgracieux, qu'il vaut mieux broyer sans scrupule ni pitié. Vrouuuuuuum!

Écrit par : Estèbe | 26/03/2007

Alors, content de tes nouveaux meubles bloguesques?
Ton "a propos de moi" m'a fait bien rire....quand je pense qu'on travaille à 2 km (à vue de nez) et que je ne sais même pas si tu étais à l'école à Trembley ou aux Pâquis....ou peut-être sur l'autre rive???

Bon, à part ça, je viens de m'apercevoir avec un certain retard, pour ne pas dire un retard certain, que tu m'avais conviée à mettre le top 10 de mes recettes 2006 sur mon blog. Je me repend, j'avoue que je n'avais pas lu ce post jusqu'au bout....ca me semble un peu tard maintenant.....l'année prochaine, alors?

Écrit par : Cath | 26/03/2007

J'étais à l'école Matabiau, sur la rive droite... de la Garonne..
Ben non Cath, vous avez qu'à faire ça de mars en mars. Au diable le calendrier grégorien!

Écrit par : Estèbe | 26/03/2007

J'aime bien aussi le niescroc - nitruant, pas exceptionnel, mais honnête.

Écrit par : Patrick | 26/03/2007

bonne idée le top ten de mars à mars, ça fait fête du printemps.....523

Écrit par : cath | 26/03/2007

Mythique j'adore ton attaque d'entrée de jeu avec ta première phrase qui

Écrit par : Claude-Olivier | 26/03/2007

Comme c'est beau chez vous! On voit que la gauche a déménagé, mais avec style.... Le pesto à la roquette, j'adopte!

Écrit par : Renardgourmande | 26/03/2007

que ça doit être bon!! iises micky

Écrit par : mickymath | 28/03/2007

je craque :)

Écrit par : salwa | 28/03/2007

C'est ma grande première sur ce merveilleux site!
Ce que j'aime par dessus tout , c'est ta façon de t'exprimer qui est tout à fait charmante et qui nous donne vraiment le gout d'explorer le monde de la cuisine sous toutes ses coutures! Merci pour ce petit coin très agréable qui nous arrache un sourir à tout coup!!! :D

Écrit par : Julie R | 15/11/2007

Les commentaires sont fermés.