31/03/2007

Le destin terrible de l'aligoté, si fin, si beau, si racé

Zour,

Naguère, il régnait pépère sur la Bourgogne. Puis vint un bulldozer odoriférant nommé chardonay, qui le repoussa dans des zones toujours moins propices. Aujourd'hui, il végète, relégué jus de troisième catégorie, juste bon à arroser le kir. Lui, c'est l'aligoté, cépage blanc et fin, dont la subtile modestie n'aura pas résisté à l'exubérance, putassière parfois, de l'omnipotent chardo. Voilà pourtant un plant palpitant qui, chez les vignerons soucieux, donne des vins tendus, digestes et délicatement parfumés. Des vins d'apéritif, oui, dans le sens le plus noble du terme. Ben oui, quoi de plus beau que l'apéro?

Quasi éjecté de chez lui donc (à part dans le village de Bouzeron, où l'autochtone a compris sa grandeur), l'aligoté a trouvé refuge ça et là, en Roumanie, en Bulgarie, dans la Drôme. Et à Genève aussi. Ici, certains le courtisent avec intelligence, comme Laurent Villars à Anières ou les Mermoud et les Dupraz à Lully.

 

Dans le Chablis, il fait un peu de résistance aussi. Tiens, il faut se plonger presto dans le bel Aligoté naturel d'Alice et Olivier de Moor dans l'Yonne, issu de vignes centenaires, qui sniffe discrètement le pain d'épice, la fougère et la pomme verte. La bouche, pleine et souple, s'orchestre sur une acidité magistrale, qui propulse le vin vers une finale à l'élégante amertume pamplemoussée. C'est un vin au fruité très vivant et à la fraîcheur décoiffante, qui paraitra zarbi aux lapeurs de jus de chêne d'outre mer. Laissez-les laper. Et gloire à l'aligoté, si bon, si fin, si vrai. 

Frères et soeurs, à tout à l'heure  

PS: C'est aujourd'hui qu'est lancée la très attendue collection printemps-été de Top Slurp. Laquelle se résume pour l'heure à un unique tee-shirt - très gai, très in - et à un seul taupe-modèle: mèzigue. La Moss, la Campbell et la Choufleur étaient occupées.

 

Commentaires

L'Aligoté, cela peut être la meilleure et la pire des choses, comme dirait notre pote Esope. Il faut dénicher les bons, et là c'est quand même coton. Merci Jérôme pour ces quelques pistes supplémentaires !

Écrit par : Chroniques du Plaisir | 02/04/2007

Bon, ok l'orange c'est pas trop ma couleur, mais à toi il sied à merveille, bravo pour ce top défilé confidentiel !nous sommes honorés! Moi j'ai d'excellents souvenirs de Bourgogne aligoté........mais je bois moins de blanc maintenant !

Écrit par : mercotte | 02/04/2007

L'aligoté ne vous sied pas au teint, mon cher Estèbe! Je vous trouve les yeux cernés.

Écrit par : olif | 02/04/2007

Top classe le t-shirt ! Tu es le JeanPaul Gaultier du t shirt fashion

Écrit par : Anne (Papilles et Pupilles) | 02/04/2007

J'en ai bu en Bourgogne...j'ai trouvé interessant, je ne savais pas qu'on en produisait aussi chez nous, toujours bon a savoir ;-)

Quel t-shirt !!!

Claude

Écrit par : Claude-Olivier | 02/04/2007

Z'en veux un, z'en veux un ! Mais le résultat porté sera plus...valloné ?

Écrit par : Ester | 02/04/2007

La Moss et ses copines pas libres ben t'avais Lali Goté sous le main.
Oui oui je sais facile et pas terrible, j'assume, une petite crevette de temps en temps change du homard tous les jours.
Anne

Écrit par : Cuisine à Chambiers | 02/04/2007

Lali Goté, voilà le plus beau pseudo du siècle! Mais féminin, hélas. Appelez-moi donc Ali Gotteh.

Écrit par : Estebe | 02/04/2007

Trop beau, ton t-shirt! Il doit valoir une fortune, surtout après que tu l'aies porté!

Écrit par : Liliy | 02/04/2007

C'est vrai ca, quoi de plus beau que l'apero?
Tu ne l'as pas version tablier de cuisine le top slurp?

Écrit par : gracianne | 02/04/2007

Waaaaaaaah le t-shirt qui arrache, avec la super couleur en plus !
C'est où qu'on passe commande ?

Écrit par : San | 02/04/2007

Et tu le trouves ou à Genf ton Chablis pamplemoussé? (L'aligoté, je croyais que c'était un truc au fromage d'Auvergne.)

Écrit par : Robert | 02/04/2007

Merci San. Euh... pas de commandes massives pour l'instant. C'est un petit artisannat, voyez vous. Tout pitit.
Robert: "Le passeur de vins", rue de Zurich, 24, Pâquis, Genf.

Écrit par : Estèbe | 02/04/2007

Je pars en Bourgogne dégotter mon ami Ali avec lequel nous nous régalerons d'une bonne brandade bien arrosée par nos soins.

Écrit par : Olivier | 02/04/2007

après la cuisine, le blog Top couture?????
me réjouis de te croiser ainsi aux bains des Pâquis. Vive le printemps

Écrit par : cath | 02/04/2007

tres gay en effet le ticheurte, la couleur est tout à fait délicieuse et va fort bien à votre teint....mais l'olif à raison zavez pas l'air dans votre assiète........

Écrit par : loulou | 03/04/2007

Votre ortographe, libre et exquise, Dame Loulou, induit parfois des glissements sémantiques embarrassants. Mais pourquoi pas, après tout. Il y a là un marché d'ampleur.

Écrit par : Estèbe | 03/04/2007

Très bonne idée Catherine ! C'est quand qu'on s'organise un pique-nique (et sans jeux de mots, je n'oserais pas !) de bloggeurs culinaires genevois aux bains des Pâquis, hein ? ^^

Écrit par : San | 03/04/2007

Partant pour le pique-nique, dès que l'été se pointe

Écrit par : Estèbe | 03/04/2007

Chut! Ne pas parler de l'alligoté, de grâce! C'est un SECRET!

Écrit par : Gato Azul Chat Bleu | 03/04/2007

Les commentaires sont fermés.