31/05/2007

La soussoupe de petits pois et le jeu de l'écossage speed

Coucouloucoucou 

 

Dans certaines familles, l'écossage des petits pois est un moment de communion silencieuse, où tout un chacun besogne en songeant à l'Homme, la Nature, le Tout Puissant et le Président (oui, le nouveau, Fouquet's Gump). Pas chez nous. Because MZelle Sonson et mèzigue transformons l'exercice en un concours de vitesse. Celui qui a le plus de cosses devant lui à la fin de l'épreuve a gagné. Un petit pois par terre fait perdre une vie. On en a quatre. Et vous savez quoi? C'est toujours M'zelle Sonson qui sort victorieuse. Triche-t-elle? Est-ce la jeunesse et la candeur qui donne des ailes à ces doigts? Mystère. En tout cas c'est agaçant.

Voilà donc une soupe de petits pois crémeuse à la sariette, limite couillonne, qui illumine pourtant d'un éclair printanier vos préliminaires culinaires. Pour quatre bols, prévoyez un kilo de cosses. Ecossez à fond la caisse. Dans une casserole, faites fondre quelques lamelles d'oignon frais dans un peu de beurre, ajoutez les petits pois, et couvrez d'un bouillon de légume. Il faut que ça glougoute une dizaine de minutes, jusqu'à ce que le légume soit tendre. Prélevez une louche de petits pois (c'est pour plus tard, pas d'impatience). Puis filtrez et réservez le liquide de cuisson. Mixez les PP (PP signifie petit pois chez les affranchis) en ajoutant peu à peu ladite eau de cuisson jusqu'à obtention d'une texture fluide mais pas aqueuse, dense mais pas patapouf. Retour à la casserole, avec deux cuillères à soupe de crème, du sel, un rien de poivre au moulin, et une bonne tombée de sarriette. Faites dorer des croûtons, ou de minces tranches de pain, dans une poêle, doucement dans du beurre, avec un rien d'ail en poudre.

Répartissez la soussoupe dans quatre bols, ajoutez quelques PP entiers, coiffez de feuilles de moutarde hachées. Ou de menthe fraîche. Et slurpez bien. Car nul ne sait jamais qui te slurpera.

 

Au revoir, les gens

Commentaires

Ahj, je vois qu'(on s'amuse comme des p'tits fous, chez les Zestèbe!

Écrit par : mamina | 31/05/2007

Ben oui, il faut parfois aller farfouiller dans les tréfonds de sa créativité intérieure pour muer les tâches quotidiennes les plus répétitives en rayons de soleil ludiques. Hum...

Écrit par : Estebe | 31/05/2007

ça me rappelle un concours d'écossage de cocos paimpolais... à Paimpol ! il y avait même un commentateur, micro, sono et tout et tout !

Écrit par : theCook | 31/05/2007

Trops fastoche, c'est pas les cosses qu'il faut compter, c'est les petits pois non véreux dans le bol ! bien qu'en ayant écossé pas mal, jamais pensé à la soupe mais je crois bien que je vais essayer.

Écrit par : Eglantine | 31/05/2007

ta soupe est la bienvenue sur ma table, quelle coincidence a pu de soleil par chez moi, il fait frais et j'aime les petits pois ! que demander de plus ?

Écrit par : salwa | 31/05/2007

Tiens des petits pois écossais... :-) tu devrais tenter la même, mais en y jetant une grosse et généreuse poignée de feuilles de menthe poivrée avant mixage... tout simplement slurpissime...

Écrit par : dams | 31/05/2007

Fouquet's Gump: warf, warf. Bien vu.

Écrit par : Robert | 31/05/2007

Z'êtes des champions de l'écossage, hein ! Quand j'en achète des tout frais à écosser, je les oublie toujours et les cosses (pas les tipois) commencent à pourrir... Peux pô m'permettre de demander de l'aide aux petitots qui se grattent les nyeux, mettent les doigts dans la bouche, se curent le nez, bref... :)

Écrit par : Tit' | 31/05/2007

Oui Tit. Pour avoir de l'aide, il faut commencer par une éducation stricte et hygiéniste. Après, ça écosse comme sur des roulettes.

Écrit par : Estèbe | 31/05/2007

Les salamandres que l'on voit nager à la surface de la soussoupe, c'est juste pour la décoration ou bien?
FInalement, cela ne m'étonne pas que M'zelle Sonson soit championne de l'écossage. A petits pois, petits doigts!

Écrit par : olif | 31/05/2007

C'est pas des salamandres, mais des pousses de moutarde. C'est bon, ça arrache un brin le bec, ça fait chic.

Écrit par : Estèbe | 31/05/2007

Super blog ! Supers idées et supers recettes ! J'ai mis le lien sur mon nouveau site ! FELICITATIONS !

Écrit par : Virginie | 01/06/2007

Trop aimable Virginie, on en verdit de fierté

Écrit par : Estèbe | 01/06/2007

Bonne idée, ,je m'en vais aller acheter des PP, ça nous fera une activité ludique de plus.

Écrit par : gracianne | 02/06/2007

J'adore ta première photo, et tout le reste bien sûr ! On se voit le 10???

Bon dimanche
Claude

Écrit par : Claude-Olivier | 03/06/2007

la pratique du comptage des billets est un bon entrainement chez les Zelvètes , surtout les Zelvétiennes, la lutte est inégale, rendez les armes une bonne fois pour toute.
Comment !!! nos nobles gousses d'aïl, je précise, reduites en poudre, blanche de surcroit, Sniff, rien ne vaut l'original

Écrit par : jupiter | 05/06/2007

On est très fan itou du vrai ail en gousse. Mais voilà, dans certains cas, son parfum puissant a tendance a piétiner le plat. C'est là qu'on fait usage de la poudre blanche. Ô sacrilège

Écrit par : Estèbe | 05/06/2007

Par ici, la bonne soussoupe !!!

Écrit par : domie | 06/06/2007

Les commentaires sont fermés.