14/06/2007

Le hamburger de canard et son chutney de cerises qui pétille

Coucou, les chouchoux,


 

 

On n’a jamais caché notre sympathie pour le hamburger, quand il est mitonné maison avec amour et iconoclasme. On n’a jamais caché non plus notre sympathie pour le sud-ouest de la France, où naquirent tant de grands hommes tels Henri IV, Francis Cabrel et mèzigue. D’où l’idée de ce hamburger basco-gascon, qui empile fièrement un magret haché à l’armagnac, un pain gratiné au fromage d’Ossau-Iraty, un poivron confit et, en guise de ketchûûûpe, un chutney de cerises picotant. Sans oublier quelques chips de poireau pour faire swinguer le tout.

La recette qui suit a été mitonnée avec un magret de 441, 30 grammes, poids un rien bâtard, vu qu'il donne deux énormes duck-burgers de la mort. Ou trois duck-burgers un peu riquiqui. Ou deux duck-burgers solides et un duck-burger tout petit, pouvant nourrir un enfant ou la Tante Hortense, qui a un appétit de piaf. Vous voyez, quoi.

 

- Pour les chips de poireau (qui sont bath mais facultatifs), faites sécher deux heures à 90 degrés un jeune poireau détaillé en biseaux, avec un peu d’huile d’olive, sel et poivre.

 

- Pour le chutney. Dénoyautez dix cerises noires et dix cerises rouges. Et hop, à la casserole, avec deux cuillères à café de vinaigre de cidre, une larme d’eau, deux tours de moulin à poivre, une cuillère de miel, une pincée de sucre, une autre de piment d’Espelette et l’équivalent d’une cuillère à café de gingembre frais haché. Capital, le gingembre. Laissez glouglouter pépère, une heure au moins, jusqu’à obtention d’une confiture explosive avec de vrais fruits dedans.

- Pour le poivron. Pelez, épépinez et taillez en grandes tranches un poivron (jaune, pourquoi pas), laissez fondre à la poêle dans un peu d’huile d’olive, jusqu’à abandon des chairs. Assaisonnez. Et pimentez à l’Espelette mollo.

- Pour le magret. Virez et réservez le gras. Hachez la viande avec un grand couteau atchement affûté. Rajoutez au hachis environ un quart du gras émincé menu menu. Dans une jatte, touillez la viande avec du sel, du poivre et une joyeuse giclée d’armagnac. Formez des galets entre vos petites menottes habiles.


Acte final. Vous avez trouvé du chouette pain de boulanger, tendre et avenant? Coooooool. Tranchez en deux. Virez un max de mie. Passez l’extérieur sous le gril, tournez le pain et coiffez avec du fromage de brebis des Pyrénées. Un vrai, un fermier, pas un bout de mastic industriel dont le nom commence par Etor et finit par Ki.
Puis gratinez
Faites fondre un petit bout de la graisse du magret dans une poêle, pour y cuire les steaks six minutes à feu vif.
Tartinez le pain gratiné de chutney, posez le poivron, puis le canard, ajoutez quelques chips de poireau, et couvrez.


Ce sandwich de Navarre s’arrose de Madiran, bien sûr, vin pyrénéen à la rusticité ravigotante issu du cépage tannat. Au préalable, on aura donc demandé à la caviste, qui s’appelle Nathalie, la bouteille idoine: «Du tannat… t’as Nath?» Hum… hilarant, non?

Adiù 

 

Commentaires

Je fonds devant cet hamburgeur basco-gascon, moi une bordeaise, n'avoir jamais pensé au hamburger de canard, quelle truffe !

Écrit par : bergeou | 14/06/2007

Moi qui suis un fervent opposant du hamburger...Je dois reconnaître, que je vais devenir un fervent partisant du hamburger...Quoique c'est un peu de la triche...Chez Mac-Do c'est de la viande de ???cuite n'importe comment et toi tu y mets du magret à l'Armagnac...C'est de la concurence déloyale...
VIVE LE HAMBURGER

Écrit par : Olivier | 14/06/2007

tiens, ca me réconcilierais presque avec le hamburger cette histoire... dommage que tu n'ai pas utilisé une canette plutot qu'un canard, j'aurais pu te resservir la bière...

Écrit par : Dams | 14/06/2007

Quand je demande à ma mère quel est l'homme préhsitorique le plus célèbre, Ma dit Rahan
Blurp, désolé

Écrit par : Robert | 14/06/2007

Pire que moi, le jeu de mot: bravo Robert.
Très heureux d'avoir réconcilié d'un coup d'un seul les sieurs Olivier et Damien avec les charmes du hamburger. Il serait dommage de laisser le monopole à l'infâme Ronald de ce sandwich-là

Écrit par : Estebe | 14/06/2007

Mortel, c'est sûr! Mais ô combien succulent! J'adopte tout de suite...

Écrit par : Rosa | 14/06/2007

Raaaaaaaaah... Comment vais-je pouvoir manger mon repas toucon en ayant ça sous les yeux ? C'est de la torture, bourreau va !

Écrit par : San | 14/06/2007

Je sais pas où tu haites, mais on aimerait bien une invite... Le Madiran et le canard, beau mariage!

Écrit par : Gare aux goûts | 14/06/2007

Je m'inviterais bien aussi...

Écrit par : Tiuscha | 14/06/2007

Avé des truffes, Mmmmmmm !!!

Écrit par : La Denrée | 14/06/2007

Je ne sais pas, mais sur la photo, on dirait que c'est fait pour des grandes g... Me trompé-je?

Écrit par : Dave | 14/06/2007

Finement observé, cher Dave. Voilà un format qui semble vous être adapté. Hi, hi, hi.

Écrit par : Estebe | 14/06/2007

Quelle originalité...j'adore !
coin coin

Écrit par : Demomiam | 14/06/2007

Alors là c'est juré j'essaye, je me rue, je sue sang et vin, je fredonnerai Pagny s'il le faut mais je réussirai ce DuckBurger. Ji'nonderai les estomacs de mes amis, de ma parenté, de mes collègues des vieux que je croiserai dans la rue et même des pauvres (tiens et les faux punks aussi... et même leurs clebs!).
Bien sûr après cette éclatante réussite que je m'attribuerai entièrement, je me présenterai aux élections municipales et me ferai élire sur ce programme novateur : le lien social par le DuckBurger.
Gloire et satiété m'attendent donc!
Amen!!

Et merci.... évidemment

Écrit par : Hard Worker | 14/06/2007

Euh... pour Pagny, c'est pas obligé pour réussir la recette. Pour le reste, ça me semble réalisable. Henri IV avait la poule au pot sur son programme électoral, vous aurez le burger coin-coin.

Écrit par : Estebe | 14/06/2007

Celle-ci mérite la une du canard... Désolé.

Écrit par : Zorg | 14/06/2007

Slurp, slurp, on en redemande. J'peux en avoir deux ou trois pour la route ?

Écrit par : Baraou | 14/06/2007

rhhhhhhhhhhhhooooo et dire ke j'ai raté ça hier.....la mon bon ami vous m'inspirez grave......vais même vous copier direct, et na !

Écrit par : loulou | 15/06/2007

Vous restez quand même la reine (le roi? les rois?) du burger qui rigole, dear Loulou

Écrit par : Estèbe | 15/06/2007

Estebe, ste plait, tu veux pas ouvrir un fast food sur la route de mes vacances?
Non? Tant pis, je le ferai moi-meme, d'autant plus qu'il me reste quelques pains hamburger maison au congelateur.

Écrit par : gracianne | 15/06/2007

J'aime la boulangerie je veux savoir les engredients du pain batard, et en suite comment pour préparer le pain.

Écrit par : Adrien Joëlson | 17/09/2008

Les commentaires sont fermés.