28/09/2007

VdV#6: l'irrésistible gamay du papa à lunettes

 

Coucouloucoucou

 

Certains d’entre vous ne savent pas encore que sont les Vendredis du Vin. Qu’ils se rassurent, c’est pas bien grave. Les Vendredi du Vin, donc, c’est chaque dernier vendredi du mois. Ben alors? Ben voilà: sur un thème imposé, les glougloublogueurs sont invités à dégainer leurs notes de dégustation avec une émouvante simultanéité. Vous suivez?
Bref, ce coup-ci, sur une idée des lurons du Maigremont, il s’agissait de narrer une baffe bachique et estivale. Traduisez un vin de l’enfer découvert cet été.

Nous, des chocs viniques, on s’en est payé quelques-uns ces derniers mois. En Corse en particulier, où les grands Vermentino grouillent (liste complète contre enveloppe timbrée).


C’est pourtant rentré à la maison qu’on s’est slurpé cet Otosan 2005, produit par Mademoiselle Noëlla Morantin au Domaine des Bois Lucas, Pouillé, Loir-et-Cher, France-du-Milieu-qui-se-lève-tôt. La propriété appartient à une importatrice de vin japonaise, Madame Junko Araï, qui baptise les cuvées du nom de ses géniteurs. Il y a la Cuvée Kuniko, la maman; nous, on raffole donc de la Cuvée Otosan, le papa. C’est lui, le monsieur avec les lunettes sur l’étiquette.


Voilà du gamay. Mais pas du gamay de soif rose et pissogène. Non, voilà du gamay plein de vie et de sève, issu de rendements riquiquis. Du gamay mûr et corsé, sans soufre, au pif précis et épicé en diable, à la chair pleine mais dynamique, exhalant d’irrésistibles bouffées de fruits noirs et ourlée de tannins croquants. Du ravigotant. Du solide. Mais pas du rustaud. Dame Morantin vinifie dans l’élégance. Bref, voilà le plus chouette gamay ingurgité depuis belle lurette.
Et le gamay, quand c’est bon, c’est drôlement bon. Méditez ça.

 

Bien le bonsoir

NB L’adresse: là. L’importateur suisse: lui. Le prix? 9, 50 euros départ cave. Cela dit, il n’y a plus de 2005 au domaine. Mais la vigneronne vendange les gamays 2006 2007 aujourd’hui. Et ils pètent la forme, dit-elle. Les 2006 seront commercialisés en novembre.

 

Commentaires

heureusement que tu dis que c'est bon, parce que l'étiquette elle donne juste envie d'aller boire du banga ailleurs.

Écrit par : Robert | 28/09/2007

Mais où sont donc passées les photos des recettes en archive??? En effet en manque d'inspiration je me suis engouffré dans vos archives et là! Plus de photos tops slurps...

Écrit par : Jean-Marie | 28/09/2007

Jean-Marie, vous appuyez là où ça fait mal. Les photos se sont perdues lors du déménagement de mars dernier. J'en ai sauvé quelques-unes. Mais je crains que les archives de ce blog demeurent largement non ilustrées. Snif!

Écrit par : Estebe | 28/09/2007

J'adore ADORE l'etiquette ! Il faut que je vois si je peux trouver les vins de Mlle Morantin ici en Belgique. Sinon, les cavistes dynamiques à Paris!
Merci Estèbe !

Écrit par : Lisa Roskam | 28/09/2007

Slurp en japonais ça se dit "slurp" !
Les vendanges 2006 semblent avoir un an de retard...
Mais le gamay quand c'est bon, c'est bon !
Je ne vais pas remettre ça avec le Loir et Cher (pas si cher) parce qu'Emmanuel Delmas croit vraiment que je suis fan de Michel Delpech.

Écrit par : Baraou | 28/09/2007

Oups, 2007, oui. C'était la coquille du jour: à force on va pouvoir ouvrir une boutique sur le port. Non, ça ne me dérange pas de marcher dans la boue.

Écrit par : Estebe | 28/09/2007

très cool, le papa à lunette. On dirait une case dans une bd. Je vais trouver le vin, vider la bouteille. J'écrirai la bd encuite (non, sérieux, je voulais taper ensuite).

Écrit par : france d'en bas | 28/09/2007

♥♥♥♥♥♥♥ Gamay...c'est mon produit de beauté ♥♥♥♥♥♥♥

Écrit par : Demolite | 28/09/2007

Demolite, elle fait de ces trucs avec son clavier! Scié, l'Estèbe

Écrit par : Estebe | 28/09/2007

Ce n'était donc pas nipon ni mauvais c'truc là ? C'était plutôt slurpable visiblement.
Dis donc, le prénom du géniteurOTOSAN ne serait-il pas Léon ? Là, j'arrête...
Merci pour ta participation

Écrit par : Gildas | 28/09/2007

ﭐﭒﭔﭩﭗﭘﭘﭙﭚﭻﭵﮏﮞﮯﯛ
۞۩ѺѼѾ҉ТФРώϠϣϪῺ₯₵₳№℗
▲►▼◄☻♀♂☼♠♣♥♦♪♫
...si tu es sage je te dirais comment faire...

Ω☆〤〥〨〩〾ぁぇぉきしさそね㕝㖀㖮㗝㗦㚎㚶㚗㣀

Demolite

Écrit par : Demolite | 29/09/2007

Proverbe de marin japonais : "Lorsque tu as le nord en face, tu as le sudoku". C'est nul, non pas le proverbe dont je ne me lasse pas, mais le fait que je soie passé voici une quinzaine me remplir de cartons de gamay tout à côté, chez Marionnet, la prochaine fois, je serais moins à l'ouest et j'irai goûter ce gamay du soleil levant.
.

Écrit par : Patrick CdM | 01/10/2007

Marionnet, c'est mon idole

Écrit par : Estèbe | 01/10/2007

Merci pour cette note de dégustation. Elle est très parlante !
Personnellement j'ai beaucoup aimé ce vin (en juin 2007) mais je trouve ça un peu cher pour un vin qui n'exprime pas son terroir.
Voici des exemples d'excellents vins de gamay qui ne pourraient pas être faits ailleurs qu'en Touraine, Auvergne, et Beaujolais.

Écrit par : Félicien Breton | 16/01/2008

Les commentaires sont fermés.