18/10/2007

Nos adresses slurp à Genf

 

Coucou

 

 

Voilà un post qui passera loin au-dessus du chignon de nos lecteurs lointains. Car on va causer ici des marchands de bon miam au bout du Lac Léman. Pas tous. Ceux qu’on fréquente nous autres chez les Slurp. Liste subjective donc. Que les gens non cités nous hurlent dessus.
Astiquez votre Visa et ouvrez grand votre cabas. On y va.

 

  • Boucherie/Charcuterie


Le Coin de Campagne. Un ex-chef de cuisine baraqué et amical, qui fait charcutier-traiteur-boucher avec plein de produits locaux triés sur le volet. Dont le cochon laineux, si mignon avec son toupet sur le crâne et sa graisse noisettée.

Eric Richard et Jacky Bulla.
Le moustachu, c’est le premier des deux. Prix robustes et chairs topissimes, choisies et rassies. Sous la Halle de Rive.

André Vidonne. C’est un saint, le phénix, le sage, le Che de la boucherie genevoise. Il faut aller faire un tour aussi à la Boucherie du Palais, tenue par deux de ses anciens collaborateurs.

 

 



Jacques Bulliard (ci-dessus). Le seul vrai charcutier encore en exercice en ville. Atriaux, boudins et crépinettes de la mort. Mirobolant. Du lundi au samedi, Halle de Rive.

 


Boisson, 6 Place du Marché à Carouge. Belle viandes et préparations charcutières maison. Une petite tartine de langue de porc en gelée?

 

Liliane et Marc Graf à Bernex (photo tout en bas). Eux élèvent, abattent, charcutent et découpent, puis vendent à la ferme. Top proximité. Et qualité nickel. Chemin de la Chapelle, 7, Bernex, magasin ouvert trois demi-journées par semaine.

 

  • Boulangeries


Wolfisberg à Carouge. Un maître, hautement respecté par ses pairs et par mèzigue.
 

Paganel. Rue de Carouge. Chouettes moustaches et pâtisseries somptueuses.


Alain Jenny. Le plus débonnaire et tondu des boulangers genevois. Un pote. Un bon.

 

Fournil de la Ferme, Onex, bio et bon.

 

  • Poisson

 


Luici Carrisi, Halle de Rive, joli stand frais et encourageant.



Manor (ou La Plapla pour les intimes) reste tout de même, par son débit et la précision de l’affichage, le must en ville.



Lucas, à la Praille, un expert des chairs marines. Grande fraîcheur. Grande science.

 

 

  • Fruits et légumes


Allez sur les marchés! Au bvd Helvétique (mer et sa matin) par exemple où brillent Marie Thérèse Delétraz et ses légumes oubliés bio; les Chappuis et leurs mille salades de la folie;  ou les Jardins de Cocagne et leurs légumes respectueux autant que sains.



Jean-Pierre Stalder, (en photo tout là-haut) à Meyrin, vous propose de grappiller dans ses champs les fruits en saison. Sirops, confitures et autres douceurs. La Fraisière, 10, route H. -C. -Forestier, Meyrin, 022 782 90 58. Vente directe en saison: lundi, mercredi et samedi.

 

  • Epices.

 


Lysamir, c’est la caverne d’Ali Baba, quasi un musée du miam oriental, on y passerait bien une semaine de vacances. Juste pour explorer. 3 rue des Corps-Saints. Tél: 022 732 53 80.


Bahram Abedinpour (ci-dessous) importe des épices et fruits secs du Liban. Bio et défrisant. Une boutique à Genève, une autre à Lausanne; mer et sam sur le marché de la Fusterie, dimanche à Plainpalais. Voire article de votre serviteur.

 

 

 

 

 

  • Chocolaterie


 

Zeller, 1 Place Longemale: pâtes de fruits maison, florentins mirobolants, massepains sculptés et chocolats divers. Des chocolateries, il y en a mille autres en ville. Mais ça fait grossir.

 

  • Bières


 

Les Murailles. A Meinier, un couple de jeunes brasseurs aux idées longues et aux mousses racées.

 

  • Produits italiens


Rosario Indelicato, 12 rue des Pâquis. Pâtes artisanales, pinards et autres délices transalpins.

 

  • Produits japonais


Uchitomi à Sécheron et le Mikado aux Pâquis regorgent de merveilles aux emballages pop et aux saveurs singulières. Papilles curieuses, une visite s’impose.

 

  • Fromages

 

 


La fromagerie Bruand de ce bon Ryser, sous la Halle de Rive, reste incontournable. Croûtes affinées comme il faut, choix haletant, conseils avisés. Et gros gags si entente.
 

Le pépé dans son camion, sur la place de la Navigation (mardi-vendredi matin), a des St-Marcellin qui rigolent.

 

Fromages de Figuerola, le samedi sur le marché de Carouge.

 

  • Lentilles et cardons

 

 


Raymond Cocquio à la Petite Grave (022 756 19 14) et Michel Courtois à Versoix. Vente directe de la petite graine aussi auvergnate que verte. Courtois vend aussi tout plein de trucs de l'exploitation.

 

Pierre Gallay, 36 route de Chancy, Cartigny, 022 756 16 76. Le pape des cardons.

 

  • Thé

Véronique Gallais, boss de la boutique carougeoise Betjeman and Barton, tutoie les thés du monde entier. Et même les autres.

 

  • Pinards

 

 


Le passeur de vin: (ci-dessus) 100% jus naturels, avec un esthète aux manettes: Manu. Copain.

Lavinia. Ex Cité des Vins. Pleins de bouteilles sympas. Vins naturels cachés au premier.

Voir sur le sujet - soit le picrate in GVA - l’article très complet du Colibri, c’est là.

 

Voilà, c’est tout. Ou presque.

Vous avez des adresses slurp qui tuent? Vous gênez pas. Les commentaires, là-dessous, c'est fait pour ça.

 

Bonnes emplettes, les pâquerettes

 

 

 

Les Graf, chairs carnées de proximité à Bernex 

 

NB: Les photos sont signées Frautschi-Vogelsang-Iuncker. Les décors sont de Roger Hart.

 

Commentaires

A Bû aussi on a tout ce qu'il faut... Une boulangères malaimable, une coiffeuse de campagne (militaire), une épicerie pas fine... Mais heureusement un Boucher-Charcutier sympa (faute de mieux), un brocanteur top niveau, un centre équestre avec des dadas, une auberge avec des attelages et un caviste jamais ouvert !

Écrit par : Baraou | 18/10/2007

je cherchais justement un endroit oû aller en vacances.

Écrit par : Sophie | 18/10/2007

C'est bête:, on a pas mis les hôtels

Écrit par : Estebe | 18/10/2007

Et les costumes de Donald ... Après les commerçants Strasbourgeois de Beau à la louche, voici le commerce genevois à l'honneur...Situé à presque équidistance...J'hésite...J'hésite où vais dépenser les quelques Euros de mon labeur quotidien.??? Côté Alsacien ...ou plutôt je vais transférer nuitamment mes quelques fond (de culotte) chez un banquier helvète pour avoir l'immense privilège de déguster l'oblongue saucisse de votre maître charcutier et le carré porcin de sa charmante moitié, charcutière de son état...
Vous ne me facilité point la tâche...
Bon jeudi helvète

Écrit par : Olivier | 18/10/2007

Même à titre de lointain lecteur, je suis reconnaissant de ce joli petit carnet d'adresse. Je planifie un jour de prendre une année sabbatique pour visiter l'Europe à vélo. Ça me convainc de tricher question de sauter par dessus les Alpes autrement qu'en bécane, question d'échanger des gros gags avec tous ces gens qui me semblent bien sympathiques.

Alors merci Estèbe

Écrit par : Vincent le canneux | 18/10/2007

Merci pour toutes ces bonnes adresses utiles aux voyageurs gourmets :)

Écrit par : Anne (Papilles et Pupilles) | 18/10/2007

Je vois que ton boucher est réellement moustachu... comme ma volaillère donc. par contre, bien que je n'aie pas de chignon, tous ces gens sont un peu loin de Vierzon... et puis, Baraou, quand il est ouvert, est un finalement plus près de chez moi que tes commerçants, que je note quand même... mais c'est lui qui aura la primeur dune visite!

Écrit par : mamina | 18/10/2007

Hello, pour ce qui est des 2 anciens collaborateurs de Vidonne, c'est la boucherie de Plainpalais.. ils sont super sympa, les viandes sont bien rassies, les volailles de Miéral.. et pis pleins de conseils de cuisine et découverte de morceaux qu'on a pas l'habitude de choisir...

Écrit par : Gregory | 18/10/2007

et pis vu qu'on est à la boucherie de plainpalais, il faut juste aller en face pour déguster la meilleure forêt noire de la ville, chez Castricher..
Saluti

Écrit par : Gregory | 18/10/2007

Mamina et "le Beau Serge" (grand film français, pour les plus jeunes) sont les bienvenus dans notre campagne peu hélvète (donc sans banque et sans rockeur).

Écrit par : Baraou | 18/10/2007

ah ah ! pour un petit problème stupide de virgule sur notre déclaration d'impot nous ne savions ou partir en exil, grace à vous mon cher il ce peu que ce soit en suisserie, visiblement on y trouvera de quoi se nourrir convenablement...contrairement ala caîmannarie ou ya rien à becter

Écrit par : loulou | 18/10/2007

Gregory, merci pour la forêt noire.
Baraou, la fête à Bû, ça fait envie, surtout si Miss Mamina est là.
Loulou, zêtes welcome. On bous logera entre chez Johnny et Delon. Ou peut-être pas, en fait.

Écrit par : Estebe | 18/10/2007

Bon, Estèbe, c'est bien beau: mais on attend désormais la liste des épiceries genevoises dans lesquelles il ne faut surtout pas mettre les pieds. Je sais, vous n'êtes pas une balance. Pourtant, dans une épicerie, une balance, c'est bien utile...

Écrit par : Zorg | 18/10/2007

Merciiiiii l'ami ! Y'en a plein que je connais et dont j'adore les produits. Et tous les autres à découvrir. Chouette !

Écrit par : San | 18/10/2007

Et ya pas de stomatologues à Genève?

Écrit par : Robert | 19/10/2007

Cette liste a sonné quelques cloches de souvenirs de mon passage à Genève, surtout les adresses carougéennes. Tout cela me donne envie de voyage...e dire que j'y passe une fois l'an en route vers l'Allemagne en revenant de France mais......en pleine nuit à chaque fois, beurk!!!

Écrit par : renardgourmande | 20/10/2007

Miammmm! Le week end commence bien! je vais encore me creuser la tête pour voir si j'ai d'autres adresses en poche...

Écrit par : cath | 20/10/2007

Renarde, on aime l'adjectif "carougéen". On se le garde çui-là. Voyagez donc de jour.

Écrit par : Estebe | 21/10/2007

C'est vraiment de la provoc' pure et simple. j'avais beau avoir lu l'avertissement "loin au dessus du chignon des lecteurs lointains" mais vu que j'ai renoncé au chignon depuis longtemps, j'ai procédé à la lecture et surtout, à la visualisation intégrale des photos.
Ignoble. Montrer des sauciflards d'un mètre à des gens qui n'en ont pas vu depuis un an, c'est anti-charitable. Méchant quoi. Quasi de la torture. Quant au gars accoudé sur sa roue de fromage, c'est du troisième degré, ça.
(à bas les barrières douanières en Nouvelle-Zélande!)

Écrit par : Pimali-en-NZ | 21/10/2007

Ca fait regretter de ne pas habiter Genève...

Écrit par : Tiuscha | 24/10/2007

Une nouveauté pour les vins d'origine du Sud de la France. Un petit choix pour l'instant, mais une boutique qui propose un rapport qualité/prix exceptionnel. La boutique est très récente mais de nouvelles propositions vous serons faites au fur et à mesure des découvertes.
A ne pas rater

Écrit par : Jak | 31/10/2007

Super guide des bonnes adresses de Genève! Cela tombe bien, j' ai trouvé un nouvel emploi dans la cité de Calvin à partir de mars... Merci!!

Écrit par : cinema lausanne | 11/02/2011

Vous pouvez arrêter avec cette horreur de "Genf" quand vous voulez. Vous y gagneriez en sympathie :)

Écrit par : JDJ | 05/01/2014

Ou trouver un bon "guanciale" à Genève ?

Écrit par : Piemme | 25/01/2014

Ben, je n'en ai jamais vu. Faut viser les épiceries italiennes. Bvd du Pt d'Arve, maybe?

Écrit par : Estebe | 25/01/2014

Les commentaires sont fermés.