04/12/2007

Un steak aux anchois pour le pote Dylan

 

Hello, les bobs 

 

 

L’eusses-tu-cru? Il y a des gens célèbres qui lisent régulièrement ce vilain blog que vous zieutez présentement. Des gens célèbres comme le chanteur Bob Dylan, qui a même tenu à tourner un clip de soutien en faveur de Top Slurp. A voir ici. Merci Bob, trop cool.


Pour le remercier, on a décidé de mitonner une recette rien que pour lui. Bobby étant Ricain, il aime les gros steaks. On lui en a donc fait un, mais avec un petit décorum gustatif sorti de ce bon vieux répertoire culinaire traditionnel du Vieux Continent. Soit un petit fond concentré aux anchois. Oui: steak + anchois, un couple d’apparence barbare, mais connu et aimé des cuisiniers francophones depuis la Révocation de l’Edit de Nantes. Et même avant.

 

 

 


Il vous faut un gros steak, 30 grammes d’anchois, un citron et un bon décilitre de demi-glace de viande, si possible amoureusement mitonnée par votre moustachu de boucher.

Dans une petite casserole réunissez la demi-glace, un filet d’eau, les anchois dessalées et hachées menu. Laissez réduire. Boostez-moi ça de quelques gouttes de citron et d'un tour de moulin. Puis liez d’une noisette de beurre. Quand la sauce se montre onctueuse comme une balade napolitaine, poêlez votre steak vite fait sur le gaz furax, poivrez et nappez. Méga mollo, le nappage. Car ce fond-là, c’est de la dynamite. Mieux vaut pas jouer l’inondation sous peine d’aveuglement papillaire.


Avec ça, on a dégainé la cuvée «Mano & Mano» du Domaine à la fois naturel et catalan Matin Calme, un feu d’artifice de tonus et de fruit coquin. Ben, Bob il a préféré boire du Coca. Misère de misère.

A sous peu


PS Et tant qu’on en est à chantonner Blowin' In The Wind, n’oubliez pas de cassouler d’ici jeudi.

 

Commentaires

Bob portant le même prénom que moi, je ne peux qu'applaudir, en signalant qu'Estèbe est le Tambourine Man, le Hurricane même, de la bogosphère, cuisinant like a rolling stone.

Écrit par : Robert | 04/12/2007

On vous sent concerné par le sujet, Bob, fan même. Ce qui est une bonne chose anchois, euh... en soi.

Écrit par : Estèbe | 04/12/2007

Une autre fois essaie de faire mariner les anchois dans un peu d'eau-de-vie brune de ton choix 24 heures au frigo, puis avec une seringue tu piques tes steaks pour injecter du "jus d'anchois", et tu les mets les steaks 12 heures au froid très serrés dans du papier film.

Écrit par : Patrick | 04/12/2007

Hou, si Patou sort la seringue, on se garotte d'aise.

Écrit par : Estèbe | 04/12/2007

Matin calme... est-ce une promesse après une soirée de "mano a mano" ?

Écrit par : Baraou | 04/12/2007

en plus, Bob il s'est fait rajeunir pour tourner le clip. hier encore, il ressemblait à une vieille chouette, et là, il est canon. C'est magique.

Écrit par : Sophie | 04/12/2007

Hey, Mister Tambouille Man
Make a soap for me
I'm not sleeping
and there is no resto i'm going to

Écrit par : Zorg | 04/12/2007

J'ai pris ce titre, mais j'avais l'embarras de l'anchois...

Écrit par : Zorg | 04/12/2007

Matin calme? Il me semble avoir ouï le nom de ce domaine après une soirée agitée en Roussillon. Nous faillîmes nous y rendre le lendemain, par une après-midi ventée. Serait-ce votre passeur de vins qui vous approvisionne?

Sinon, trop fort, le clip! Je veux le même!

Écrit par : olif | 04/12/2007

Zorg sings Dylan: épatant!
Oui Olif, mon dealer c'est le Passeur (notez la rime bon marché).

Écrit par : Estèbe | 04/12/2007

Sympa le soutien de l'ami Dylan!

Écrit par : Flo Bretzel | 04/12/2007

Je vois que Patrick propose de doper les steacks. Pas bô ça.




L'esprit certainement stimulé par l'annonce il y a quelques semaines du parcours du Tour de France, Patrick propose de doper les steacks à l'aide d'une grosse seringue. Pas bô ça.



Écrit par : Ronchon | 05/12/2007

Recette connue depuis bien avant la révocation de l'édit de Nantes non? Il me semble que les Romains dopaient déjà leurs plats au jus d'anchois. Ca doit être quelque chose.

Écrit par : gracianne | 05/12/2007

I would not be so all alone
Everybody must get stoned.

C'est pas Allen Ginsberg sur la gauche?

Écrit par : Rabbit | 05/12/2007

"They'll stone ya when you're at the breakfast table", millésime 66. Oui, c'est lui, le gros barbu; il passait par là.

Écrit par : Estebe | 05/12/2007

t'as raison jéjé avec le cassoulet:
Idiot wind, blowing every time you move your teeth

Écrit par : petit labs | 06/12/2007

... It's a wonder that you still know how to breathe. Dans le mille, Lab's

Écrit par : Estèbe | 06/12/2007

Les commentaires sont fermés.