04/01/2008

Des rillettes de maquereaux pour s’engouffrer dans 2008 en rigolant

 

Comment ça va bien, les coquins de l'an 08?

 

 

 

 

Ben, voilà. C’est fait. Exunt guirlandes lumineuses, dindes joufflues et embrassades rituelles. Fouquet’s Gump nous a fait ses vœux; Papa Noël est retouné dans son igloo; et le sapin perd ses lamentablement ses plumes sur le trottoir glacé.

Bref, la vraie vie recommence. Passons donc à table, sans faire de chichi, comme de braves homo sapiens goulus que nous sommes. Sans oublier de prendre l’apéro avant, bien sûr, en débouchant une Altesse rebondie mais racée, aux parfums de miel et de fleurs blanches, produite par le Sieur Jean-Noël Blard à un jet de moût de Chambéry. Beau blanc montagnard, cédé à prix câlin par le marchand.

 

 


Avec ça, il s’agit évidemment de grignoter. Car «qui se noircit le museau sans manger roule sous la table comme un goret» (vieux proverbe vierzonnais). Il s’agit de grignoter, disais-je, des rillettes de maquereaux au citron vert par exemple, concoctées selon la recette simplette autant qu’express que voilà:

 

 

 


Avisez une boîte de maquereaux marinés au vin blanc. Honnête, la boîte.
Ouvrez-la (ben oui). Virez le jus et les aromates éventuels. Puis écrabouillez à la fourchette les malheureux filets de poisson en compagnie de 80 grammes de ricotta. Sel, poivre au moulin, piment doux, coriandre en poudre et neuf gouttes de citron. Ajoutez quelques zestes de citron vert. Puis faites moi griller de jolies mouillettes, que les convives se tartineront frénétiquement, en se mettant des rillettes jusqu’à la Rolex.


2008 peut serrer les fesses. On est d’attaque. Crouic.

A tout soudain, les gens

 

Commentaires

Et si on n'a pas de rolex, on peut en prendre quand meme?

Écrit par : gracianne | 04/01/2008

Une Swatch passe aussi, mais le propriétaire n'a droit qu'à moitié moins de rillettes. C'est la loi du Grand Capital.

Écrit par : Estèbe | 04/01/2008

On peut remplacer la Rolex par la Pasha et la recette sera tout aussi savoureuse.

Écrit par : Rabbit | 04/01/2008

ça alors ! je suis championne pour ces petites recettes de rillettes de boîtes. ça marche aussi avec des maquereaux à la moutarde et des graines de pavot, des sardines et tabasco, des crevettes avec crème et saté. simple, efficace et ça épate toujours les amis ! et sans Rolex on peut s'en mettre jusqu'au coude !

Écrit par : saperlipopote | 04/01/2008

D'ailleurs, il est très probable, Saperlipopote, que j'ai piqué l'idée sur votre blog. Sans autorisation. Comme un sauvage. Ah, le muffle!!!!

Écrit par : Estèbe | 04/01/2008

très bonne adresse, la Quberonnaise. D'ailleurs, ma mémé l'était, quiberonnaise.

Écrit par : robert | 04/01/2008

Recette du maquereau en boîte: achetez une boîte de maquereau. L'ouvrir. Déguster.

A tous, gourmands ou gourmets, bonne année 2008.

Écrit par : Zorg | 04/01/2008

Pas sûre d'être fanatique de maquereaux mais ils reposent l'estomac après les fêtes roboratives; pas de recette sinon un ouvre^boîte.

Écrit par : janine.garrisson | 04/01/2008

vlà une recette fur mich. la ricotta est mon amie et le maquereau ds mon placard!! belle année, l'ami !

Écrit par : alhya | 04/01/2008

Estèbe qui biberonnait de la roussette avec des maquereaux de la Quiberonnaise, on aura déjà tout vu, en 2008! Sinon, la recette de Zorg est pas mal, non plus!

Écrit par : olif | 04/01/2008

Le corsaire connaît mon amitié pour lui, mais aussi pour la ricotta donc je pernds sa recette et j'en profite pour souhaiter une bonne année à tous ceux qui passent régulièrement sur ce blog et qui méritent donc qu'on leur veuille du bien.

Écrit par : mamina | 04/01/2008

Oui c'est bien connu : les Rolex attirent les maquereaux.

Écrit par : Fraiseroi | 04/01/2008

Fraisenoi, pour tout dire, on s'y attendait un peu à celle là. Mais elle est légitime. Et bien envoyée.

Écrit par : Estèbe | 04/01/2008

J'ai tout foiré avec la dixième goutte. Fichtre c'est vraiment rupin de se servir de rolex comme appât pour la pêche. Donc sans la Rolex cette recette est dans mes moyens, et bonne pêche pour 2008

Écrit par : jupiter | 04/01/2008

Vive Estèbe c'est un génie (de la part d'un quiberonnais)

Écrit par : yves | 04/01/2008

Il est vrai que nous ne sommes nullement rétif de la Bretonne (jeu de mot littéraire autant que bancal).

Écrit par : Estèbe | 05/01/2008

L'année est prometeuse, ton hilarant billet en est la preuve !! Bonne Année !!

Écrit par : Anso | 05/01/2008

S'écraser jusqu'à la rolex et boire jusqu'à la coiffe! devise de bretonne...bonne année, sous la table ou pas!

Écrit par : tifenn | 05/01/2008

mais pourquoi ne suis-je donc pas venue plus tôt ?
Gracianne me l'avait bien dit... si tu passes chez lui, tu ne pourras plus repartir ;
: )

Écrit par : dumè | 05/01/2008

Et pour l'ouverture...moment utile et néanmoins capital... tu nous préconises... la clé fine et longue servant de décapsuleur... ou un vulgaire ouvre-boîte... ou encore...ce qui frise le ridicule, cet anneau libérateur d'huile sur ta chemise ??? Bon dimanche

Écrit par : Olivier | 06/01/2008

Ah ! L'année commence bien ! Je te la souhaite belle & bonne !
Comment ça Fouquet's Gump a perdu ses plumes en retournant dans son igloo ?!!

Écrit par : Virginie | 09/01/2008

Incroyable çà, virer du vin blanc en le traitant de "jus", incroyable...

Écrit par : Patrick CdM | 22/01/2008

Les commentaires sont fermés.