29/02/2008

L'éprouvante dégustation de sodas energisants

 

Bonjour, les buzzers

 

 

 

 

Nous aussi, on rêverait de gagner des thunes et des cadeaux en vantant des produits de l’industrie agrocacalimentaire sur notre blog. On pourrait faire des publireportages fiévreux, qui engendreraient des buzz planétaires. Et permettraient à des boîtes de raviolis synthétiques de se vendre comme des capotes en Chine.


Mais voilà. Le Grand Capital ne nous envoie jamais rien. Pas un seul paquet de croquettes pour chien. Pas une couche à tester. Pas une barre de cacao chimique. Rien. Snif.

Du coup, on s’est dit que si les industriels ne venaient pas à nous, nous, on allait venir à eux. Et hop, on a organisé une dégustation technique et sensorielle de sodas énergisants. Une vraie dégustation. A l’aveugle. Avec trois gosiers avertis (un œnologue patenté, un diététicien œnophile et une exquise frangine blogueuse à qui on ne la fait pas). Et sept Energy Drinks du commerce (achetés avec nos propres deniers, t'y crois à ça??), préalablement chemisés et numérotés comme l’exige la doctrine.

 

 

 

Ben, on a dégusté, justement.


Diable que ces breuvages sont infects. Avec des bouquets chimiques et puants, des bouches archi sucrées et méga acides, à la fois pâteuses et aigres, qui te font tomber le dentier et écarquiller les orteils.

Voilà notre pire-parade, soit le podium des canettes les plus infectes.
 

1. «Burn», lancé récemment par Coca-Cola, rafle la médaille d’or de la boisson la plus éprouvante, «qui décape et te fait fondre l’émail façon vinaigre». Jury unanimement pétrifié.

2. «Bio Energy» de Biotta, «aromatiquement infâme» écope de la deuxième place.

3. L’Energy Drink de la Coop et le Red Bull arrivent ex aequo à la troisième place des dégoûtants, avec un maigre avantage de l’original (le Red Bull) sur sa copie caricaturale.

Dans le peloton final se placent, dans l’ordre, Dr Pepper, BodyStyle et l’EnergyCola de la Migros, qui triomphe grâce à sa discrète platitude.

 

 

 

 

Bon, après ce premier pas vers nos copains industriels, on attend de petits cadeaux.

Grosses papouilles du Léman

 

Commentaires

On sent comme des histoires troubles entre blogueurs là-dessous. C'est qui le vendu? A part ça, félicitation pour ton courage. T'as craché? Ou vomi (si c'est pas indiscret)?

Écrit par : Robert | 29/02/2008

Crachoir il y avait. Crachoir plein dès la mi-séance.

Écrit par : Estèbe | 29/02/2008

j'avais déjà lu tes avntures avec les sodas dans le journal. Je te plains. C'est pas facile d'être un reporter dégustateur de bulles chimiques

Écrit par : Anne laure | 29/02/2008

Quel mauvais esprit ! La plupart des sodas font d'excellents décapants. Faites donc tremper votre argenterie dedans... et ne vous étonnez pas si la vieille dame ne vous demande pas de tester ses yaourts et autres desserts ;-))

Écrit par : Saveurs Sucrées Salées | 29/02/2008

Tu crois que si on tentait les sodas faits maisons ca serait mieux? Mon fils a eu une boite de petit chimiste a Noel, il fait regulierement ses propres potions magiques.

Écrit par : gracianne | 29/02/2008

Déjà en voyant les couleurs de ces breuvages, on s'attend au pire.

Écrit par : Inma Abbet | 29/02/2008

Et les oeufs en chocolat avec des surprises dedans, t'as pas envie d'essayer...? ;-)))

Écrit par : Elvira | 29/02/2008

Hum... je vois que suis démasqué

Écrit par : Estèbe | 29/02/2008

Se méfier des tests, cela peut se révéler périlleux. Il serait bon de revoir "Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil" pour se rendre compte du danger que le testeur côtoie au quotidien.

Écrit par : Vanille | 29/02/2008

C'était avec ou sans Vodka ?

Écrit par : Claude-Olivier | 29/02/2008

Sans. Sec, quoi

Écrit par : Estèbe | 29/02/2008

je vois qu'on sait rigoler chez vous aussi...

Écrit par : lili violette | 29/02/2008

woutchoooouuuuuuuu !
mais vous êtes pas bien de tester des trucs pareils en aveugle ! bande de suicidaires !!!!!
Et l'eau plate, quelqu'un y a pensé à tester l'eau plate ? pffffffffffffff

Écrit par : marion | 29/02/2008

Aaah ! La Migros... toute ma jeunesse chez ma Mamy à Vevey !

Écrit par : épine noire | 29/02/2008

Oh grand Estèbe, je ne sais comment te remercier pour cette sublimissime dégustation qui enchanta mes papilles.. Euh, qui les tua en fait. Je crois que depuis, j'ai un trou dans l'estomac. Je dois être maudite, on me propose toujours de déguster des trucs bizarres ! Mais radioactifs, j'avoue, c'était la première fois !

Écrit par : San | 29/02/2008

L'allien N°1 débouche bien le nez et les bondes d'estomac, à vos souhaits

Écrit par : jupi | 29/02/2008

Ah Estèbe, je me sens vraiment mal pour toi. Tu es désesperé à ce point ? Vraiment ? Pauvre Estèbe. Je m'aligne avec Marion. De l'eau plate, suisse en plus !

Écrit par : Lisa Roskam | 29/02/2008

C'était ça ou vin ibérique! L'erreur est humaine. Estèbe est donc bien un homme! C'est plutôt rassurant quelque part!

Écrit par : olif | 29/02/2008

Arrivée récente... sur invitation..., détour bienvenu et bienheureux. Merci.
A quand la dégustation de blondes et brunes en tout genre ? Histoire de se réconcilier avec les boissons qui pétillent.

Écrit par : Bil Murche | 01/03/2008

C'est sûr que c'est pas avec cette dégustation que tu vas être couvert de cadeaux par la maison Coca et les autres. Jette vite ce qui reste, tu le sais, il faut boire avec modération...
J'aime beaucoup le conseil d'Elvira!

Écrit par : mamina | 01/03/2008

;-}

Écrit par : maloud | 01/03/2008

Quel courage, quel sens du sacrifice ..... je suis admirative ! J'ai tout lu jusqu'au bout mais je ne boirai pas le calice jusqu'à la lie ...... je reste définitivement champagne et bons vins ! :o)))
Amitiés
Michèle

Écrit par : Miechambo | 01/03/2008

Un jour,
j'ai renversé du Coca sur un vieux poêle tout rouillé.
Ca a dérouillé le machin vite fait ! Imaginez le résultat dans votre estomac...glups...

Et un autre jour,
j'ai pété dans l'ascenseur.
Mais ça c'est une autre histoire.

Écrit par : trimix | 01/03/2008

Quand on est capable de déguster à l'aveugle de tels breuvages c'est qu'il y a un côté cannibale chez soit... Je vous propose donc de déguster les hommes et femmes qui gouvernent un ex grand pays circumvoisin au votre et à l'ouest...
Signé : La population reconnaissante

Écrit par : Olivier | 03/03/2008

il vous fallait donc encore plus de courage sans vodka...pas d'anesthésiant local ;-) là je dis chapeau bas!

Écrit par : Claude-Olivier | 03/03/2008

la couleur du gobelet n°1 est magnifique ! pas d'effets secondaires aprés la séance de dégustation ??

Écrit par : vero | 03/03/2008

Excellent (le billet, pas le reste). Que çà soit mauvais, on s'en doutait un peu, mais je vous sens quand même très énergisé ?... Moi non plus, on ne m'envoie pas de machins, va falloir que j'achète tout moi même alors?

Écrit par : Patrick CdM | 04/03/2008

Bon, alors, ça a marché, ils t'ont envoyé des trucs??
Je me bidonne...

Écrit par : Véro C.Métisse | 06/03/2008

Les commentaires sont fermés.