13/03/2008

Les tartines de sole aux bolets et Greco le magnifique

 

 

 

 

Bien le bonjour,

 

Vous voulez un tuyau de la mort? Ben voilà un très beau blanc italien de la maison Vesevo. Un blanc aux parfums atypiques mais exaltants d’amandes grillées, d’ananas et d’abricot sec. Un blanc méridional, bien joufflu et coquin, pourvu d’une nervosité minérale qui te laisse la bouche fraîche comme un matin de printemps dans les Vosges. Vendue à prix bisou (quinze balles, neuf petits euros) par le marchand, cette merveille en robe solaire nous vient de la Campagnie, de la région d’Avellino plus précisément, qui ne vénère qu’un cépage: le Greco Di Tufo, plant  importé de Grèce il y a quelques millénaires, qui trouve une expression mirobolante sur les sols volcaniques de ce coin de la péninsule.


Et keskon mange avec ce Greco di Trufo? Cherche, feignasse ! Tu donnes ta baveuse au chat?

Une tartine de sole à la rouille et aux bolets, pardi!


Payez-vous de petits filets de sole. Et une focaccia, ou à défaut un pain blanc tendre et aéré. Vérifiez au fond du placard s’il vous reste des cèpes secs. Mettez en illico une poignée à réhydrater dans un peu d’eau (avec une larme de gnole, ça ne fait jamais de mal). Quand les champignons ont retrouvé leur souplesse naturelle, essorez et faites dorer dans une noisette de beurre. Réservez.


Tambouillez-vous une rouille à la force du poignet. Soit une mayonnaise à l’huile d’olive, avec une demi gousse d'ail hachée, quelques filaments de safran et cinq gouttes de citron dedans. Sel, poivre.
Faites griller (ou four ou au toaster) vos tranches de pain, débarrassées de leur mie. Puis tartinez de rouille. Ajoutez quelques cèpes en lamelles. Et coiffez d’un demi-filet de sole salé et poivré.
Et hop, quatre minutes dans le four préchauffé à 187° (cinq minutes même en cas de filets dodus). On peut coiffer les tartines de pluches de persil, voir de roquette hachée. Pourquoi? Parce qu’elles le valent bien.


Sur TF1, ils concluraient tout ça par un «elle est pas belle la vie?». Mais on n’est pas sur TF1, mais sur Top Slurp. Alors on se quitte sans un mot, avec simplement un sourire sibyllin flottant sur nos lèvres purpurines

 


 

A tout soudain, les potes

 

Commentaires

Super la feuille de roquette artistiquement disposee sur la tartine, ca devient mega-chic par ici.

Écrit par : gracianne | 13/03/2008

Hé bien ! ça devient bobo chic chez Monsieur Estèbe ! Tartine de sole aux bolets, mazette ! c'est du beau linge !!

Écrit par : Marie-France | 13/03/2008

Trop belle pour rester sole... (comme le chantait naguère Ringo Willy-Cat, avant d'ouvrir son propre restaurant)

Écrit par : Zorg | 13/03/2008

je trouve que la simplicité de ces tartines n'a d'égale que le ravissement qui doit accompagner leur dégustation...chic peut être mais efficace!
merci pour la visite, c'est un honneur pour l'homme...vraiment !

Écrit par : romain | 13/03/2008

Et avec des chanterelles fraîches, c'est bientôt la saison, non?

Écrit par : Annelaure | 14/03/2008

Chanterelles, morilles, psilocybes: Tout il y est possible. Chic ma tartine? Ben ça alors!

Écrit par : Estèbe | 14/03/2008

Si, c'est chic. Je me vois bien grignoter ça à l'hôtel Costes en causant du CAC 40 avec mes potes pouet pouet.

Écrit par : Robert | 14/03/2008

Mais où est la chantilly ??? Je reste sans voix, cette tartinade est d'un chic !! Et le Greco qui lui tient compagnie dégage de tels arômes que je n'y résiste pas !!

Écrit par : Anso | 14/03/2008

Chic? Du poisson et de la rouille? Avec des champignons? Pas chic. Choc!

Écrit par : Sophie | 14/03/2008

Diantre ! Avec une belle tartine comme ça au petit-déj, on est en superforme pour affronter les salles de marchés.

Écrit par : Rabbit | 14/03/2008

Le Gréco! j'pensais pas à çui là tiens!! Pô grave, ça m'attire autant, même si c'est trop Hype, voire "über" comme dirait l'autre!

Écrit par : tifenn | 14/03/2008

Je connaissais la Greco, Juliette, qui a bien dû porter une robe ensoleillée à un moment ou à un autre. C'est son mec, l'Italien?

Écrit par : Yves | 14/03/2008

méga tartine chic ou Mc Dior, en tout cas la Laine parlera toute seule à la gente féminine

Écrit par : jupi | 15/03/2008

Viva Italia ! Quant à la Suisse... j'arrive !

Écrit par : Baraou | 16/03/2008

Bonjour!

Je suis journaliste pour M6 et je réalise un petit reportage sur les Tartines Salées et Sucrées: "la Tartin'Mania". Je cherche donc une adepte de la tartine sous toutes ses formes, aussi bien pour les enfants pour pour les apéros dinatoires ou les desserts... Est-ce que vous ou quelqu'un de votre entourage correspondrait à ce profil?
Merci beaucoup de me contacter...
Marie
06.60.33.06.88
mariemonrozier@hotmail.com

Écrit par : Marie Monrozier | 09/09/2010

Les commentaires sont fermés.