19/03/2008

La salade de steak aux herbes fraîches façon thaï (de guêpe)

Salaam, les gens

 

 

 

Tiens, si on causait vocabulaire. C’est qu’il y a deux ou trois expressions contemporaines qui nous interpellent au niveau du lingual.


«Conséquent» pour commencer. Quand on était petit, conséquent, ça avait rapport avec la conséquence. Il a fait ce qu’il a dit: il a été conséquent. Ben oui. On ne sait trop comment, ce conséquent s’est mis à signifier substantiel, gros, important. Drôle, non? Oui, Monsieur, le pavé de bœuf est conséquent: 250 grammes.
Dodu, mafflu, balèze, considérable, velu; le lexique ne manque pourtant pas de ressources.
Mais non, le parler ambiant a choisi conséquent. Ce qui manque atchement de charme. On notera au passage qu’inconséquent n’a pas revêtu le sens contraire, soit petit, riquiqui, maigrelet : Rassurez-vous ma petite dame, le pavé de bœuf est inconséquent. C’eût pourtant été conséquent.

 «Grave» ensuite. Çui-là, on l’aime bien. L’est à la fois adverbe et adjectif, et traduit grosso modo une surenchère approbative. Ou désapprobatrice selon le contexte.
Le pavé de bœuf? Il est grave, Monsieur. Bon, évidemment l’ancienne acceptation peut s’entrechoquer à l’occasion avec la nouvelle: «Mireille Mathieu, elle chante aiguë, c’est grave». Dans le genre, il y avait aussi: «Il fait chaud, c’est cool.». Ou « le bain, c’est bath ». Voire « ton top, Simone, il est top

«Trop» pour finir. Qui a gentiment remplacé très. Trop bon, le pavé de bœuf, Madame. Pour l’instant, rien ne s’est d’ailleurs substitué à l’ex-trop. Grave peut-être ?

Bref, voilà une salade de bœuf aux herbes fraîches façon thaï, baignée d’une vinaigrette au citron vert comme là-bas. Salade trop grave, quoique - pondéralement parlant - relativement inconséquente.

 

 

 

 

On se paye un pavé de rumsteck, compter 100 grammes par gulu. On le saisit vite fait sous toutes les coutures, on assaisonne et hop au four à 90°, blotti dans du papier-alu.
On se paye des jeunes pousses printanières aux saveurs spirituelles: trévise, pourpier, cresson and co.
Plus une demi-botte de cerfeuil, de coriandre et de menthe.
On nettoie tout ça, on vire les tiges et queues. On émince la menthe.
Et on s’attaque à la vinaigrette au citron vert.
Pour laquelle, il s’agit d’émulsionner:
- Le jus d’un citron vert
- Deux cuillères de sauce de poisson
- Du piment en poudre
- Une pincée de sucre
- Une cuillère d’huile de tournesol
En adaptant les quantités jusqu’à obtention d’un jus giga tonique et frais.
On balance herbes et salades dans un très joli plat aux couleurs assorties avec les rideaux.
On ajoute une bonne pincée de graines de sésame grillées
On sort le steak du four, on tranche en très fines lamelles.
Et on touille le tout avec la vinaigrette.
Le résultat? Trop grave.
Voire même über style.

 

A pluche, amigos

Commentaires

Dans le genre mots cons, il y a aussi "stylé", qui a remplacé l'infect "classieux". Elle est trop stylée ta salade.

Écrit par : robert | 19/03/2008

Le plaisir vient , grave , de la verve de ce message !
Parce que la vue de ce steak sanguinolant :c'est trop !

Écrit par : irisa | 19/03/2008

C qu'elle est conséquente la verve à estèbe

Écrit par : Sophie | 19/03/2008

mmm,j'adore cette salade:
J'en ai fait une avec des lamelles de canard...extra!
je note la recette.

Écrit par : lory | 19/03/2008

J'aime bien tes leçons de vocabulaire. Si tu en faisias un manuel à l'attention de ceux qui parlent le français trop grave... ça pourrait nous faire un pavé (pas de boeuf) conséquent.

Écrit par : mamina | 19/03/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Mooooooonsieur Estèbe,

chapeau bas... parce que j'avoue que quand la sempiternelle question : que mangera t'on ce soir... demain... cette lancinante question revient et revient sans cesse... 7 jour sur 7... sans aucun jour férié...

DING ! Le blog d'Estèbe !!!! YES !

Voilà un blog Déclaré "d'utilité publique"

Et la foule en délire s'exclame : " Vive Estèbe " Vive Estèbe "

:o)

Thank's anyway pour vos recettes qui donnent l'eau à la bouche et qui sont très goûteuses... MIAM MIAM MIAM !

Bien à tous,

Stéphane (en mode popote.exe)

Écrit par : Stéphane | 19/03/2008

Tiens, tu es linguiste toi aussi ? ;-)

Écrit par : La Mangue | 19/03/2008

Euh... C'est quoi exactement la sauce de poison, Chef ? Merci d'avance.

Écrit par : Marie Laure Fouché | 19/03/2008

A quand une véritable recette linguistique sur Top Slurp? Une langue de boeuf en salade, par exemple.Inconséquemment grave, forcément trop.

Écrit par : olif | 19/03/2008

il faut se contenter d'un vin trop grave le ! mais j'embarque le boeuf et le dico que sieur Estèbe devrait commencer à écrire, avant de finir dans une maison de retraite où les repas ne seraient pas très conséquents

Écrit par : jupi | 20/03/2008

je viens de m'en payer une bonne tranche, et je note en plus la recette de la steak partie. Non, c'est que du bon, toujours, ici (vous allez finir par le savoir, à force que je le répète, non? et pourtant, chui pas franchement du genre à m'la jouer grave fan, juste que quand j'tombe sur un truc conséquent, j'peux pas m'empêcher de le dire)

Écrit par : alhya | 20/03/2008

Moi, dans la salade thaï, j'y mets du piment frais émincé. Il faut que ça chauffe grave.

Écrit par : annelaure | 20/03/2008

Coucou,
Marie-Laure, la sauce poisson est une préparartion asiatique, que l'on trouve désormais à peu près partout. C'est un condiment salé, épicé et corsé, qui est utilisé - entre autre - pour saler les vinaigrettes thaïs et vietnamiennes.

Écrit par : Estèbe | 20/03/2008

Première visite chez toi, je ne me suis pas contentée de la leçon de vocabulaire, j'ai fait un p'tit tour.
Tu parles aussi des vins et pas seulement du Graves. Trop bien.

Écrit par : cath.woman | 20/03/2008

Ah, serait-ce du nuoc mam ? Le sel asiatique, quoi? La saumure de poisson que les romains utilisaient eux aussi en lieu et place de sel ?... j'ai bien l'impression. Merci de l'info.

Écrit par : Marie Laure | 20/03/2008

Comme de fait, le nuoc mam c'est de la sauce poisson. Sais pas trop par quoi ils pourraient bien remplacer ce mot là, si l'envie lui prenait! Tu devrais avoir honte de proposer des recettes avec plein de verdure et d'herbe qu'on retrouve pas ici. Et du rumsteck....phfff! même pas dans le dico.....
(cela dit, ça a l'air très appétissant. Je pourrais même essayer!mais bon, c'est pas nouveau. tout ce ue tu fais, j'aimerais bien essayer.sauf travailler dans un journal)

Écrit par : Renardgourmande | 27/03/2008

C'est stlyle, prononcer staïle, ton machin

Écrit par : Patrice | 29/03/2008

Les commentaires sont fermés.