01/05/2008

Je te tiens, tu me tiens par la barba di frati (merveille potagère jusque-là inconnue de nos services)

946091322.JPG
Hallélujah!

Merci à toi, Ô Dame Nature, si prodigue, si gironde et si déconcertante.
Merci à toi (toujours Dame Nature, mais méfions-nous des répétitions, ça plombe vite la prose), merci à toi donc de nous procurer des frissons en sortant de ton wonderbra des végétaux aux looks singuliers et aux saveurs exaltantes, qui transforment notre train-train culinaire et en grand huit gustatif.
Bref, merci à toi de nous avoir mis la barba dei frati sous le nez.

Ouf, nous y voilà. La barba du frati, donc, (qui n’a aucun rapport, soit dit en passant, avec la chicorée appelée barbe-de-capucin de par chez nous) est une plante super comestible autant que transalpine, originaire, semble-t-il, de la région de Naples.
On l’a déniché la semaine passée, sur l’étal d’un vendeur de primeurs genevois, branché variétés cocasses. C’est d’ailleurs au même commerçant que l’on doit la découverte du prodigieux poivron padròn. Merci Monsieur.
Bon, qu’est-ce exactement? Ben, un légume en botte, à la queue terreuse et à la tête d’un beau vert sombre, évoquant la plastique de l’algue. La chose peut, dit-on, se manger crue en salade, ce qui, vu sa coriacité, nous semble relever de la pure vantardise. Et puis cuite, la barba s’avère somptueuse, avec un petit goût lutin qui rappelle l’épinard, mais en plus friand et amical.

On s’en allait d’ailleurs la cuisiner au pif, à la hussarde, à l’Estèbe quoi, quand on a croisé l’ami Scoopette, qui ramassait des orties dans un champ pour s’en faire un pesto perso. Si, si, si. Guignez donc la photo. Et notez que pour ce type de cueillette urticante, l’avisée Annick enfile des gants de gynécologue, ce qui nous a fait glousser comme un idiot.

1092106895.JPG833040593.JPG

Il se trouve qu’Annick tutoie la barba dei frati. Et nous a donc conseillé un tour de main pour l’amadouer, qui s’est avéré méga probant. Le voilà:
Virez les tiges terreuses. Puis lavez à grande eau et à répétition la barba, qui est cracra de chez cracra. Et hop, au panier vapeur une dizaine de minutes. Pendant ce temps, faites sauter une gousse d’ail émincée et un petit piment dans de l’huile d’olive. Ajoutez la barba. Mélangez avec componction. Et achevez le mouvement avec un filet de citron et une bonne pincée de sel. Puis croquez en riant.

Après tout, ce n’est pas tous les jours que l’on mastique la barbichette d’un moine.

1057689205.JPG
Que Chuck Berry soit avec vous, amen

 

Commentaires

j'ai déjà goûté au pesto d'ortie chez ma copine Lilo, et c'est 'achement bon, mais la barba dei frati, je doute que le primeur du coin qui me propose de l'ail nouveau d'Egypte en ait dans ses cageots. One day, maybe ...

Écrit par : marion | 01/05/2008

Je vois qu'effectivement le lémanique d'adoption travaille aujourd'hui... mais en malin qu'il est, il nous propose une herbe inconnue dans le Berry... c'est seulement, j'en suis sûre, pour se venger de ceux qui ne travaillent pas!

Écrit par : mamina | 01/05/2008

Pas de ça chez mon primeur non plus, je vais quand même essayer cette cuisson avec de la barbe à papa

Écrit par : Olivier | 01/05/2008

Quel hasard! Justement Chuck Berry est avec moi. Il s'est fait pousser la barbe.

Écrit par : Robert | 01/05/2008

Ah, elle a un wonderbra, Dame Nature, je me disais aussi. Trop facile.

Écrit par : Sophie 13 | 01/05/2008

La barbichette de moine, je ne connaissais pas. Merci d'avoir partagé cette belle découverte. Et vive la biodiversité dans nos assiettes.

Écrit par : MARK | 04/05/2008

C'est amusant, c'est un des premiers legumes que j'ai achete en Italie, curieuse de ce legume que je ne connaissais pas. Je n'en ai jamais revu depuis, alors qu'a Rome on entrouvait sur tous les etals au printemps. On s'en sert aussi, evidemment, pour parfumer les pates.
Tiens, je t'ai trouve quelques recettes : http://it.answers.yahoo.com/question/index?qid=20070308045902AAgQ2XG
tu me diras si tu as besoin de traduction.

Écrit par : gracianne | 05/05/2008

Si cela intéresse encore quelqu'un on en trouve actuellement à Manor Genève :)

Écrit par : Muffinetcookie | 11/04/2013

Les commentaires sont fermés.