03/07/2008

La soupe de melon épicée qui t’arrache un brin la goulette

Bien le bonjour, mammifères connectés

DSC00992.JPG


On vient de se payer un engin miraculeux. Une cuillère à melon.
Notez que la plupart des bonnes maisons ont ça dans le tiroir. Mais nous point encore. L’ustensile nous a coûté 14,70 fr., ce qui n’est pas rien au jour d’aujourd’hui (rapport au prix de la gazoline, au pouvoir d’achat et aux tarifs de la truffe blanche). Mais nous amène depuis bien des satisfactions. Entre autres, de pouvoir prélever des boules dans la chair du melon. Ben oui. Le reste ne vous regarde guère.
Tout ça pour plonger dans une soupe glacée de melon épicée, à se slurper en entrée sous la tonnelle quand le soleil darde ses rayons vengeurs sur nos vieux catogans.
Un gros melon convient pour quatre petits appétits. Un petit melon convient pour trois gros appétits. Pour sept appétits moyens, prévoyez donc un petit melon et un gros melon. Ou l’inverse.
Bref, pour un melon de dimension lambda, munissez-vous des trois brins de menthe fraîche, trois brins de basilic, trois clous de girofle, du piment d’Espelette en pagaille, du poivre exotique (le Jamaïquain est rigolo), trois tranches de jambon cru et svelte (de Bayonne, pourquoi pas) et de la muscade râpable.
Prélevez avec la cuillère idoine quelques boulettes de melon. Embrochez sur des piques en bois (ou pas) en alternance avec un petit morceau de jambon cru plié en quatre (de rire). Poivrez. Réservez.
Extrayez la chair restante du melon. Balancez le tout, en morceaux, dans le bol du mixer avec tous les ingrédients suscités. Soit menthe, basilic, trois tours de poivre, deux bonnes pincées de piment, une bonne pincée de muscade et les clous de girofle préalablement écrabouillés au pilon. Mixez. Vrouuuuum.
Il s’agit dès lors de saler graduellement, en goûtant et regoûtant, jusqu’à l’obtention d’une harmonie sucré-salée exaltante. Réservez dedans le grand frigo.
Détaillez le jambon restant en fines lanières de 3, 27 cm de long, qui vont sécher gentiment à la poêle, sans matière grasse, à feu medium, jusqu’à croustiller sous la canine.
Les lanières s’en vont barboter dans la soupe glacée. La brochette est posée en équilibre sur le bol. Pendant que les verres s’emplissent d’un rosé gouailleur et naturel, comme celui que produit le recommandable Domaine Garance en Vallée du Rhône, dont le co-proprio est une star (J.L. Trintignant himself), qui ne la ramène nullement sur les étiquettes. Et ça, c’est chouette.¨

 

DSC00989.JPG



Bien à vous, les pingouins soiffards

 

Commentaires

Maintenant que tu as une cuillère à melon, tu vas aussi pouvoir acheter une râpe Microplane... Elle coûte bonbon mais fait des merveilles sur tout ce qui est râpable comme la dure noix de muscade ou le tendre citron vert... Ca encombre les tiroirs mais ça fonctionne souvent, donc on l'amortit.
Bises vrouuuum!

Écrit par : mamina | 03/07/2008

Comme ca le Jamaicain est rigolo...?

Écrit par : gracianne | 03/07/2008

Ma MicroPlane est fantastique

Écrit par : LaDenree | 03/07/2008

Oui, Gracianne, car le rastafa rit.
Mamina, j'ai noté votre râpe Microplane (tu parles d'un nom sexy...) sur ma liste des objets convoités.

Écrit par : Estebe | 03/07/2008

merci pour cette superbe recette de saison.

Écrit par : Véronique | 03/07/2008

C'était fatal: Estèbe a fini par chopper le melon

Écrit par : Robert | 03/07/2008

J'appelle ma Microplane la Rolls des râpe... tout comme le Zyliss rouge est la ferrari des épluche-légumes. Ca permet d'avoir quelques objets de luxe garés dans nos tiroirs à défaut d'être dans notre garage!

Écrit par : mamina | 03/07/2008

ça laisse rêveuse ...

Écrit par : marion | 03/07/2008

Ho la la ! vous n'aviez pas encore la cuillère à melon dans vos tiroirs ?? Mais vous vivez à quelle époque Estèbe ? Pour la recette, on prévoira juste un melon parce qu'ils sont encore chers (vu qu'on est deux à la maison, ça le fera !). Elle est méga tendance cette soupe de melon... Ha Jean-Louis Trintignant ! Voilà un homme pour lequel je chabadabaderais volontiers !

Écrit par : Marie-France | 04/07/2008

quoi! quel vil prix pour une cuillère à lever. Quoique le melon cette année voltige dans le haut du baromètre à Euros
Microplane , est ce un avion à prix mini, oui je sais je vais me documenter sur cet outils miraculeux parait il, mais les jamaïcains plane souvent au micro, c'est sûr

Écrit par : jupiter | 04/07/2008

La cuillère parisienne sort surtout de mon tiroir l'été mais elle est vite amortie : melon, pastèque et même les pommes, tout y passe. Formidable outil pour préparer des brochettes de fruits!

Écrit par : Flo Bretzel | 05/07/2008

Du jambon de Bayonne frit dans le melon?, l´idée n´est pas mauvaise. Avez vous essayé le jambon de Jabugo frit ou non, et si c´est non coupé en petits dés?

Écrit par : sopadeajo | 07/07/2008

Non. Point encore.
Pas frit le jambon, séché à la poêle, nuance.

Écrit par : Estebe | 07/07/2008

Cher Estèbe,
vu que vous êtes en vacances et qu'on est bien triste de ne plus vous lire, on vous a fait une spécial dédicace sur notre billet du jour : http://betterave-urbaine.blogspot.com/2008/07/soupe-glace-de-melon-au-parfum-concentr.html

on vous souhaite des vacances slurpissimes,

La betterave lausannoise

Écrit par : betterave | 27/07/2008

Les commentaires sont fermés.