05/08/2008

L’art délicat de farcir des fleurs de courgette

Groumph!

DSC01042.JPGDSC01043.JPG


Nous autres gros bonhommes velus, bourrés de testostérone explosive et de Kronenbourg tiède, avons certes des qualités en cuisine. Faire cramer une côte de bœuf à feu préhistorique, désosser un sanglier avec les dents, écraser des patates crues entre les fesses; ça, on peut le faire.
En revanche, mieux vaut recourir à des mains féminines quand il s’agit de farcir à la ricotta une fleur de courgette à peine éclose. C’est délicat ces choses-là.

DSC01047.JPG


Plantons-nous donc dans un coin de la cuisine. Et observons Mme Sonson à l’œuvre.
1 Mme Sonson fait la farce en touillant ricotta, pulpe de tomates hachée finement, éclats d’olive noire et basilic haché. Elle sale. Elle poivre. Elle goûte. Elle hoche du bonnet, satisfaite.
2 Mme Sonson attrape gentiment la fleur de courgette de la main gauche, l’écarquille, et la remplit de farce à gestes mesurés, jusqu’à l’orée des pétales. D’une suave et précise torsion, elle ferme ensuite la fleur entre le pouce et l’index. Avant de la ficeler.
3 Mme Sonson dépose doucement ses fleurs ainsi farcies dans la poêle, avec un peu d’eau et d’huile d’olive. Et fait cuire, à couvert et feu soft, cinq minutes. Retourne avec précaution les fleurs. Et poursuit dix minutes de plus, en baissant encore le feu.
4 Le mec de Mme Sonson sort de son coin dans la cuisine, attrape trois fleurs de courgette d’un coup. Et les avale cul sec en faisant des bruits infâmes. Scrounnnnchhhhh.

A bintôt. Et vivement bintôt.

Commentaires

J'adore ce plat!
malheureusement, si on a pas des courgettes dans le jardin, c'est difficile d'en trouver..

Écrit par : lory | 05/08/2008

La dernière fois que j'ai voulu en faire, j'ai fini par sortir une ridicule seringue à pâtisser pour la farce à la ricotta, c'était pathétique. J'ai fini par déclarer qu'il fallait avoir un chromosome de couturière pour y réussir... Groupf aussi (mais sans Kro SVP).

Écrit par : Ester | 05/08/2008

Merci Ester. Von Groumph se sent moins seul.

Écrit par : Estebe | 05/08/2008

Un doux moment de bonheur conjugal on dirait.
Si vous vous y mettez a deux, ce blog va faire des etincelles. Je me souviens d'un tajine de poulet au citron confit cuisine selon les instructions de madame Sonson, c'etait top!

Écrit par : gracianne | 05/08/2008

Mme Sonson doit aussi enlever les pistils, non ? Encore plus délicat... L'opération "bondage" est-elle absolutely nécessaire ?

Écrit par : Tiuscha | 05/08/2008

J'enlève les pistils, moi, mais c'est un miam que j'aime beaucoup. Je dois avoir aussi des talents de couturière puisque je farcis ces choses délicates avec aisance... mais les dernières cuisinées n'étaient même pas farcies et c'était top(slurp) bien sûr... le making of sera pour dans un jour ou deux.

Écrit par : mamina | 05/08/2008

je cherchais justement un mec capable d'écraser les patates entre ses fesses. C'est très utile en saison.

Écrit par : Sophie | 05/08/2008

De la belle ouvrage là, de Mme Sonson !! Mais fleurs et fruits cuits en même temps, facile à faire ?

Écrit par : gabriella | 05/08/2008

Sitôt le sieur Top Slurp revenu de vacances, voilà qu'il m'a attachée au fourneau.
Alors oui, même si c'est bondage (mais c'est surtout meilleur) et comme le dit Mamima, on enlève bien le pistil. On dit l'opération nécessaire à cause de l'amertume, mais on pourrait peut-être l'émincer et l'incorporer à la farce. A voir.
Je cuis la grosse fleur et tout petit légume en même temps. A l'étuvée, ça baigne, ça cuit et cela reste un peu ferme sous la dent.
Concernant la seringue, je la manie aussi quand la fleur est petite, mais maintenant j'en prends que des géantes que je peux remplir à pleine main. On vous donnera les adresses.

Écrit par : Madame Sonson | 05/08/2008

Bjour, autre version que papa d'Italie a fait ce wkend.. farcie de la même manière en rajoutant un peu de parmiggiano, reggiano of course, et gratinés au four avec un peu d'huile d'olive.. vous accompagnez le tout avec des petites tomates olivettes de Sicile confites à l'ail, huile d'olive et herbe de saison à la poêle..mhmm que c'est bon.. autre version pas mal, mixé dans votre mixer, mozzarella, tomates séchées, un peu d'anchois et basilic, farcir les créatures et les tremper dans une pâte à beignet ou tempura....et frire...croquant à l'extérieur et coulant à l'intérieur..buon appetito
Greg

Écrit par : Gregory | 05/08/2008

Sans vraiment savoir pourquoi, ces histoires de pistil que l'on arrache nous font froid dans le dos. Brrrrrr

Écrit par : Estebe | 05/08/2008

Vous plussoyez dans le farcissage on dirait, manquerait plus que vous vous mettiez à farcir de la viande avec des herbes aromatiques ... ahem ...
La vidéo de la fabrication des mash potatoes est sur Youtube ?

Écrit par : marion | 05/08/2008

Effectivement il faut une certaine minutie pour réussir ce jolie tour de force.

Écrit par : Le cuistot en herbe | 06/08/2008

Merci pour ce très joli résumé autour de ces belles fleurs de courgette.......profitons de la saison pour réaliser des recettes ultra gourmandes !!!
A bientôt

Écrit par : Sandrine | 06/08/2008

Cher Estèbe,

Rien à voir avec les fleurs mais allez donc voir sur ce blog :http://consottisier.blogs.liberation.fr/marie_dominique_arrighi/2008/08/les-mduses-a-se.html
N'y voyez aucune malice de ma part, j'apprécie toujours vos recettes et vos billets. Juste un amusant défi estival (bon je sais vous êtes déja rentré de vacances)à votre imagination et savoir faire slurpique. Donnez-nous une bonne idée pour accommoder la méduse. Merci d'avance

Écrit par : marcolino | 06/08/2008

je n'étais pas venue chez vous depuis quelques lunes et repointant le bout de mon nez-nez, je me retrouve dans une histoire de fourrage ! sacré petit polisson, vous ne vous referez donc pas

Écrit par : saperlipopote | 07/08/2008

Vous me montrez là ce que je rêve d'essayer depuis longtemps. Alors comme j'en ai plein au jardin je vais envoyer mon gros bonhomme velu les chercher et me lancer dans l'expérience car vos photos sont trop belles et me font terriblement slurper.

Écrit par : Marie-France | 07/08/2008

Bon, je débarque et l'été finissant y'aura bientôt plus de fleurs de courgettes à farcir, j'écris donc pour le futur(!). Pour "épistiller",je conseille l'utilisation de la pince à dénuder les fils électriques. C'est précis, net, et ça fait rire les enfants...

Écrit par : Azrael | 25/08/2008

Les commentaires sont fermés.