01/12/2008

Le pressé de pain d’épice au chèvre pimenté:-O


Bonjour,

DSC01587.JPG

Les quelques lecteurs fidèles de ce blog auront noté qu’on n’est guère un accro des smileys (^_^)
Une litote : D
Il s’agit pourtant là de petits machins extrêmement commodes pour préciser ou nuancer la pensée :'(
Un smiley habile peut ainsi désamorcer un commentaire apparemment désagréable, posté sur un blog de cuisine.
Exemple: Berk, ta recette, elle schlingue la mort ;-). Le clin d’œil change tout. Le commentateur faisait de l’ironie. Il adore, en fait.
Notez que le contraire est possible. Waou, ta recette, elle est vraiment sexy ;-). Le smiley contredit ce qui précède. Il faut donc ici traduire: ta recette, elle craint du boudin un max.
Tout cela a l’air élémentaire. Mais le propos peut se complexifier en cas de double smiley, le second venant démentir le premier. Ta recette, elle pue l’enfer ;-);-) signifie que la recette pue effectivement l’enfer. En revanche ta recette pue l’enfer ;-);-);-) signifie que la recette ne pue pas l’enfer du tout.
Vous suivez? :-o
Le lexique smilesque permet aussi de glisser des cochonneries énormes dans le propos sans en avoir l’air, ce qui est très pratique. Tiens j’ai vu Ginette (__y__). Le (__y__), qui désigne de grosses fesses, signifie ici que ladite Ginette a pris quelques kilos sur le derrière.
Tiens, j’ai passé la soirée avec Denis 8 ===D indique que ledit Denis possède un zizi de taille notable et que la soirée était probablement funky ;-)

Rien à voir bien sûr :) , mais voilà un pressé de pain d’épice au chèvre sévèrement pimenté:@, amuse gueule branchouille pour apéro entre gens de bien, librement adapté d’une chouette recette de Miss Confit.

DSC01588.JPG

Touillez donc avec ferveur un demi-chèvre frais, un demi-chèvre plus sec et corsé, une cuillère de crème fraîche, avec plein de piment DSC01579.JPGd’Espelette, de poivre, de cumin et de fleur de sel. Quand ça arrache bien le bec, tartinez une mince tranche de pain d’épice, couvrez d’une deuxième tranche de pain d’épice, retartinez, et couvrez d’une troisième tranche de pain d’épice (oui, cette phrase est laide, mais la clarté a des raisons que le grand style ignore : x).
Pressez bien l’échafaudage dans un film plastique et oubliez au frigo 24 heures.
Le lendemain, tranchez en petites bouchées explosives (_)_TNT___)------*

Puis attendez tranquilou l’arrivée du Père Noël *< §:-) §§§

Tchou, les vampires :-€

 

Commentaires

%%%%(¢ü+"***** °°°° £££! ?=`?))) /%&¬¬¬####@ ¢¢¢´~{{{{...*

* Cela dit, {{{{ n'est pas à prendre au pied de la lettre.

Écrit par : Zorg | 01/12/2008

Rogntudju, disait-on en d'autres temps. Dire qu'il faut avoir etudie le Smiley pour te lire maintenant ;)
Je pique une bouchee de truc qui arrache au passage, ca tombe bien, c'est presque l'heure de l'apero.
LOL

Écrit par : gracianne | 01/12/2008

C'est très clair, ce billet ;-);-);-)

Écrit par : Robert | 01/12/2008

En même temps, les fesses pourraient être une poitrine avantageuse et ça, perosnne ne s'en plaindrait !

Écrit par : Tiuscha | 01/12/2008

En réalité, il faudrait écrire :

Tiens, j’ai passé la soirée :-o avec Denis 8===D

Écrit par : Le confit c'est gras | 01/12/2008

Alors voilà que tu me compliques sérieusement la vie... je peine déjà avec le français "normal", si en plus il faut que je mette aux hiéroglyphes... le pressé me paraît plus à ma portée.

Écrit par : mamina | 01/12/2008

Le genre de billet dont on revient tout émoticoné...

Tu peux aussi dire pour viriliser un peu les propos d'Anaïk, j'ai passé la soirée avec Denise, elle a de beaux ( o Y o )mais un (!)

Écrit par : Patrick CdM | 01/12/2008

Flûte, les choses que j'apprends de ce blog. Si mon prof de français le savait... Mais, sans smile, je ferai le pressé |o|o|o|o| et j'inviterai Denis. Ou quelqu'un plus cérébrale ;)

Écrit par : Abra | 01/12/2008

le jour où les kikooooo et autres lol apparaissent sur ce blog, je démissionne ! vraiment !

Écrit par : marion | 01/12/2008

L´essentiel, ici, c´est de voir l´importance de la parité dans les smileys multiples,si on vous en met beaucoup, comptez-les pour savoir ce qu´on veut vous dire. Si le nombre est pair il faut tout prendre au pied de la lettre ;-);-);-);-);-);-);-);-);-);-);-);-);-);-);-);-);-);-);-);-);-)

Écrit par : sopadeajo | 02/12/2008

Avez vous vu le paradoxe clair et limpide sur le commentaire au dessus??
PS: je n´use jamais de smileys, ça me paraît inélégant.On pourrait aussi bien le remplacer par un point d´intérrogation, puisqu´il s´applique toujours à une affirmation qui doit être valorée par le/les récepteurs, et qui doit être en fait niée comme l´a bien vu Estêve; que de sophie cachée!!!

Écrit par : sopadeajo | 02/12/2008

J'ai pas compris la bombe au milieu des grosses fesses à la fin mais j'avoue ne pas être spécialiste en smileys... J'adore commencer mes journées en vous lisant !! Au fait, j'espère que vous avez évité le passage au wawa après utilisation du piment cette fois ci !!! wouarf, mdr

Écrit par : Anso | 02/12/2008

Bon avec tous ces échanges smilesques - l'intro est irrésistible comme d'hab - on a un peu oublié la recette. Alors cher Estèbe, je le dis tout de go, je suis un fan de ce blog et de ses recettes, mais là! :0( :0( :0(
On dirait les "tranches au lait" (si, si c'est comme ça que ça s'appelle) que nous vantent les fils de pub de la petite lucarne. A part l'effet genre madeleine proustienne que les plus jeunes et nostalgiques d'entre nous ressentiront peut-être, j'suis moyennement chaud pour ma part. En plus y'avait même rien à boire avec ça. Je me dis qu'il devait vraiment être pressé l'Estèbe ce jour-là. Et du coup je me réjouis doublement du prochain billet.

Écrit par : Marcolino | 02/12/2008

lol

Écrit par : Zorg | 02/12/2008

Désolé d'avoir provoquer un renvoi prousto-psychologique chez Marcolino. Marcolino qui a raison. Il ne faut jamais rester le gosier sec. On a arrosé ici les débats avec une Altesse des Parcelles de Laurent Viilard. Vachement bon.
(c'est vrai qu'il a pas un look conquérant, notre pressé)

Écrit par : Estèbe | 02/12/2008

Voilà, je prends ma plume... pour vous demander quelque chose!
En ce moment dans les magazines ou sur le net on trouve plein de recettes avec du grué de cacao.Mais où peut-on trouver cet ingrédient
sur Genève? Merci par avance si vous avez l'info.

Écrit par : Dominique | 02/12/2008

Oui, top tendance le grué de cacao (avec le foie gras). Il s'agit de fèves dénudées et longuement concassées. On en trouve à l'épicerie Lyzamir, 3 rue des Corps-Saints, à St Gervais.

Écrit par : Estèbe | 02/12/2008

moi qui ne suis pas forcément très milch-schnitte, j'ai trouvé la recette bien appétissante dès le titre !
le pain d'épice, c'est bêtement celui de -P- le roi du pain d'épice, ou une version biobio bien bobo-chic ?

Écrit par : betterave | 02/12/2008

Un grand merci pour l'info,descidement ce Lyzamir c'est une vraie caverne d'Ali Baba!!!!!!

Écrit par : Dominique | 03/12/2008

ooo keskil è tro top ton pèr noèl ! lol mdr ptdr mouarf ;-) :0) l---/ (chèpa pour le dernier j'invente)

Écrit par : Louise | 03/12/2008

Mais pourquoi attendre le PPN, il ne passera que chez les riche cet année, au fait c'était pour lui les bouchées de terroristes toquées ?
Pour le new language , je préfère les smileys à notre cher Capitaine, qui avaient l'avantage d'être sans ambiguïté aucune

Écrit par : jupiter | 05/12/2008

Les commentaires sont fermés.