05/01/2009

La rétro 2008 du Dr Slurp

Youp !

DSC00640.JPG

Alors que le mois de janvier soulève une paupière, il est d’usage, aux quatre coins de la blogomiam, de se brosser une rétrospective de l’année passée. Soit de proposer un best-of de ses propres écrits commis au cours des douze derniers mois; exercice relevant du narcissisme le plus dégoulinant et l’autopromotion la plus ventripotente, auquel on se prête systématiquement. Et avec gourmandise.
Parlons peu, parlons de moi, comme disait l’autre.
Voilà donc la compil des meilleurs moments de Top Slurp en 2008.

Le Top Ten des recettes

 

- Les queues de bœuf mijoté cinq plombes au banyuls. Plat taxé de pirandéllien par certains exégètes, ce qui n’est sans doute guère volé.

DSC00995.JPG- La soupe de melon qui t’arrache la goulette, qui nous a valu un entrefilet laudatif dans La Cucurbitacée Libérée, sympathique journal du nord Berry.

La terrine de lapin à la manzanilla et figues. «Estèbe, t’a fumer la mauquette?» avait commenté alors l’une de nos lectrices. C’est tout dire.

La fricassée de supions au piment et pancetta. Une nouvelle étape dans nos travaux sur l’échauffement des zones subtropicales, grandement appréciée par la communauté scientifique génitale.

Les rougets au lard et crème de paprika.  La modestie nous interdit de souligner la somptuosité baroque de cette composition audacieuse.

sole2.JPGLa sole aux girolles et gingembre croustillant. Régis Macon, le Picasso du champignon, se serait  - dit-on - évanoui en découvrant cette recette sur le blog Top Slurp auquel il est abonné depuis toujours. Notez que ce n’est là qu’une rumeur.

- La soupe de porc aux crevettes et à la citronnelle. Recette qui nous a permis de gagner deux points (vers le bas, mais bon) au classement Viquio des blogs les trop mieux intelligents.


Le risotto de morilles et asperges. Quant à ce plat-là, il a reçu un prix (le 13e) au Festival de Musique et Gastronomie Militaire de Montluçon.

DSC00521.JPG- La dent-de-lion psychédélique aux rognons sautés et citrons confits. Laissons parler les images, auxquelles il ne manque que la parole.

- Les joues de lotte au vin jaune. Gros succès cet été sur les plages jurassiennes.

Sans oublier la terrine de lentilles au foie gras, qui était cool en diable, le gaspacho, une tuerie de la mort, et trente autres atchement sympas.

Mais passons donc au podium suivant…

Le Top Five pinard 2008

 

barral1.jpg

- Le Faugères 04 de Didier Barral

- La Bégou 07, le blanc de Maxime Magnon

- Le Pinot Noir 07 (version fruit) de Laurent Villard du Domaine des Parcelles

- Le Clos du Rouge-gorge 2004 de Cyril Fhal

- L’Arbois Sélection 2004 de Stéphane Tissot (un abonné du best-of, çui-là)

Prix spécial du Jury à Frédéric Juvet du Domaine de la Roquenegade pour l’ensemble de son œuvre

Et tant qu’on y est…


Le Top Five de zizique moderne

 

Wreckless-Eric-Wreckless-Eric--A-439495.jpg


Ex aequo: MGMT, Santogold et Vampire Weekend, trois premiers albums qui nous ont galvanisés les esgourdes, comme la moitié du monde libre d’ailleurs, en montrant que la jeunesse a des cartouches. Ou l’inverse.

RodriguezSugar Man»), perle chaloupée, cachée au fond d’un grenier depuis la fin des sixties et légitimement exhumée cette année.


Wreckless Eric (avec sa copine Amy Rigby). Un héros de nos vertes années. Comme quoi on peut faire de la pop passé cinquante piges sans être pompeux, sentencieux ou larmoyant. Exquis.


Impossible de s'arrêter en si bon chemin...

 


Le Top Five cinoche

 

Javier-Bardem.jpg


- No Country For Old Man des frangins Cohen

A Bord du Darjeeling Limided de Wes (we can) Anderson

Un conte de Noël de Desplechin (pour le long solo dingo d’Amalric)

Soyez sympa, rembobinez de Michez Gondry (& western)

Les Tontons Flingueurs (quoi, il n'est pas sorti en 2008?)

 

Voilà, voilà.
Bonne reprise glacée, les gens

Commentaires

Les Tontons flingueurs, ils ne faisaient pas partie du best of de l'an dernier deja?
Je me demande si je vais pouvoir en faire un de best of, pas eu une seule recette primee moi.

Écrit par : gracianne | 05/01/2009

Mes recettes, comme celles de Gracianne n'ayant pas reçu de prime... ahsi, un accessit à Vierzon, je vais me faire modeste devant ton best of... je me sens toute petite et recroquevillée après cette lecture. Il faut dire qu'au naturel, je ne suis pas très grande et qu'il fait si froid que je me ratatine encore plus!
Bisous glacés.

Écrit par : mamina | 05/01/2009

Gondry and western.... bigre. En plaçant la barre aussi haute, tu risques de finir 2009 avec un prix des blogs de sumo.

Écrit par : Robert | 05/01/2009

Pas de rubrique littérature, étonnant pour un desprogien comme vous.
Toutefois le reste est de taille donc je ne dirai rien sinon mes respects.

Écrit par : rose chiffon | 05/01/2009

Bon, Rose, on y a songé; mais cette année on a lu que des polars (ça fait plouc); un roman déjà ancien (ça fait vieux grigou) et un machin de la rentrée littéraire archi naze (ça fait grinchu)
Donc pas

Écrit par : Estèbe | 05/01/2009

Archi naze... attendez que je devine. Je parierais sur le Catherine Millet.

Écrit par : rose chiffon | 05/01/2009

Ah ah... raté.
La jalousie parisienne me barbe velu. Même pas lu le précédent, sur un thème plus palpitant pourtant.

Écrit par : Estèbe | 05/01/2009

Vous n'avez rien perdu. Donc cela ne peut être que le dernier Dubois. Non. Trop fastoche, on en a déjà parlé. Et puis il n'est pas si naze en fin de compte. Un petit indice ?

Écrit par : rose chiffon | 05/01/2009

Bon parce que c'est vous: il y a un gynéco au casting

Écrit par : Estèbe | 05/01/2009

Ah oui... la Christine... je n'étais pas loin dans le genre, remarquez. C'était un cadeau ?

Écrit par : rose chiffon | 05/01/2009

Les polars ça fait plouc ? Merde alors.
Bon, sinon, Top Slurp dans mon Top Five des blogs et bonne année, Monsieur Estèbe !

Écrit par : Le confit c'est pas gras | 05/01/2009

Joli tiercé zical! J'ai le même, dans le désordre (Vampire, Santo, MGMT). Avec en guest, de la pop teutonne d'une légèreté anglophile, Get Well Soon.

Côté cinoche, Les Tontons flingueurs, ça me va aussi, je n'ai guère eu le loisir de flâner dans d'obscures salles obscures en 2008.

Pour ce qui est des recettes, je n'ai pas eu le loisir de tout goûter ce que vous suggérez. J'attendrai donc encore une ou deux invitations au bord du grand lac pour donner mon avis définitif.

Quant au pinard, j'en bois si peu...

Écrit par : olif | 06/01/2009

Sir Olif, désolé que vous n'ayez eu le tiercé que dans le désordre. Venez donc faire un plouf dans le Grand Lac près du geyser quand vous voulez. L'air est si doux ces jours-ci.

Écrit par : Estèbe | 06/01/2009

Je rejoins fortement le diagnostic cinématographique du docteur Grisbi-slurp, l'ordonnance musicale, les sirops vineux et autres médicaments qu'ont pas l'air dégueu (la queue de boeuf me rend folle, mais que dis-je).
sinon, j'avais zieuté ta recette de la joue de boeuf à la Guiness, moi. je vais relire la recette pour comprendre sa disgrâce au top-viquio-slurp. (tu seras peut-être piraté par une joue de boeuf mal-aimée et d'humeur nasillarde, qui sait)

et si tu fais une boum, j'en suis, sérieusement. J'amène le chat, même, peut-être.

Écrit par : Camille | 06/01/2009

Ouais, d'accord avec Camille. Le chat, sinon rien. Mais attendez que j'aie guéri s'il vous plaît.

Écrit par : rose chiffon | 07/01/2009

le doc toujours à la bourre pour donner son avis et faire ses commentaires à sodomiser des mouches (vu qu'il fait plein de fotes sur son blog et qu'il les trouve pas il les cherche chez les autres...)donc Darjeeling LimiTed (pour la magnifique photo) ok et no comment sur les zot gagnants..
Coté musique mais que fait donc la police, exit les lightspeed champion,fleet foxes,Merz,Hugh Coltman, babeth Kontomanou, Avishai Cohen Trio... bah je m'arrête, ca fait trop mal !!
Coté vin comme l'ami Olif j'en bois encore moins que lui pour me prononcer, et coté miam, j'adore la crème de marron régressive de votre 2ème dessert de l'histoire de slurp!!
Voilà après ces quelques lignes de trop c'est tropico... le jeu de mot pourri
Bonsoir

Écrit par : docadn | 08/01/2009

Les commentaires sont fermés.