03/03/2009

Les trois conseils de lectures édifiantes du Dr Slurp

Bonsoir, gens de goût

pcpcover.jpg


Les fidèles de Top Slurp le savent pertinemment. Cela fait une paye que la tête de mort avec fourchette et couteau, celle qui vous dévisage là à droite, veille sur ce blog. Depuis une époque où Albator avait encore ses deux yeux et Van Gogh ses deux oreilles. Depuis la préhistoire, quasi.


pcpcover.jpgBref, l’autre jour, on a juré à la fois sauvagement et in peto, en découvrant qu’une jeune artsite brune nous l’avait piqué, notre crâne fétiche. Autant dire qu’on va illico lui lâcher nos avocats au derrière. Ça va saigner. Elle se fait appeler Chloé des Lysses. Elle a appris le piano, tourné dans des films pornos et fait tout plein de photos de groupes de rock. Elle vient de publier un bouquin chic, étrange et coquin baptisé The Pimp Cook Book (ed. Glenat). Un bouquin compilant des recettes de gens célèbres ou pas, le tout illustré par la dite demoiselle d’images un rien interlopes, drôles, gothiques, décalées, SM voire. Il y a des jarretelles sur les gambas et du cuir noir sous le chou-fleur.
On louera au passage cette tentative d’entraîner l’iconographie culinaire sur les terres de l’érotic-fantasy et du rock’n’roll venimeux. De réconcilier résille et papilles, poils et poêles, sucs et fornication, bondage et rognons. Bref, ça nous change du bouc à Lignac et des cupcakes de la voisine.

araki.jpg


ex.jpg

Un autre bouquin, nettement moins culotté, ou moins déculotté, celui-là, c’est Exquis promeneurs de l’érudite Monique Zetlaoui. Qui nous raconte avec une folle intimité la saga historique d’une vingtaine de fruits et légumes orientaux. Des végétaux que l’on tutoie par ici. D’autres que l’on connaît moins, tels le gombo, la corète ou la mloukhiya. C’est écrit d’une plume leste et publié dans l’épatante collection Sindbad (ed. Actes Sud), dont tous les volumes devraient briller dans la bibliothèque de l’honnête gourmet.

 

 

 

i2dw5nf19kh0xeihCkar4Wx4o1_500.jpg


Pour finir, on ira se graisser la pupille sur le site désopilant thisiswhayourefat.com (traduisez, c’estpourçaquetuesgros.com), où je, tu, il, nous pouvons expédier les photos des trucs les plus gras et trashs qui disparaissent dans nos bouches et gonflent nos bidons.
Voilà donc de la charcutaille frite, des kebabs dégoulinants, des sandwichs suintants, des douceurs ventripotentes, des burritos qui baignent et des burgers à dix étages. Méga berk.
Le premier qui envoie une photo de ce blog sur thisiswhyyourefat, on le traîne dare-dare aux Assises.
On en est plus à une procédure près.

i2dw5nf19kcz326vcYP6rLePo1_500.jpg


Bye

Commentaires

J'hésite. Je leur envoie la photo de mon cochon ou pas ?

Écrit par : rose chiffon | 03/03/2009

Sans moi pour le dernier, rien que de le lire j'aurais soit pris 2 kg soit vomi mon 4-heures (ce qui serait dommage, surtout sur le clavier où je tape présentement). Pour le reste, je veux bien suivre la posologie du Dr Slurp !

Écrit par : Tiuscha | 03/03/2009

Merci Estèbe, j'avais fini le 3e Millenium

Écrit par : Sophie | 03/03/2009

Je suis très intriguée par le premier livre et vais m'informer de ce pas ! ;-)
J'avais pas remarquè que Lignac avait un bouc. Sûrement parce que je ne digère absolument pas cet individu et aussi parce que ce fameux bouc ne doit pas être plus grand que sa cervelle.
Les cupcakes c'est pas mauvais, mais c'est comme les macarons, les cheesecakes, les verrines, y'a comme un trop plein !!!
Bien à toi
verO

Écrit par : verO | 03/03/2009

Pour une fois pas d'accord avec VérO... étant donné la façon dont C.Lignac gère sa carrière ou la fait gérer, il doit avoir un cerveau... j'ai vu l'autre jour qu'il avait une tite barbe de 2-3 jours à la Gainsbourg... Chiche que tu lui envoies un exemplaire du premier livre... ça pourrait lui ouvrir des horizons pour les prochains!

Écrit par : mamina | 03/03/2009

Je vois bien le vénérable Van Gogh adepte du fast lifting peignant avec des poignées d'armour

Écrit par : jupiter | 03/03/2009

Ah, Estèbe, quelle discrétion ! Nous vous savons pourtant polyglotte ! Pourquoi na pas dire que, comme son nom l'indique bien, le Pimp Cook Book est un ouvrage sur les poissons, genre morue et maquereau, sauce laitance et ambre gris ?

Écrit par : cachalot | 04/03/2009

mettre une photo de votre blog sur le truc des gras là ? meuh ! on n'oserait jamais ! Votre cuisine est légère, artistique, digeste, élégante, tournicotante, émouvante, chic et traditionnelle en même temps, bref, tout ce que j'aime !


(pfff...si c'est pas du slurrrp ça hein...)

Écrit par : Louise | 04/03/2009

Louise, alors vous vous savez parler aux hommes. Tournicotante? Mmmmm.... ce n'est pas faux.

Écrit par : Estèbe | 04/03/2009

c'est parce que j'espère encore, le coeur palpitant, le vente gargouillant et la bave aux lèvres, qu'un jour prochain vous nous cuisiniez un truc bleu, mais vrai bleu, pas bleu roquefort quoi, parce que je me demande encore et pourquoi on ne mange rien de bleu...

Écrit par : Louise | 04/03/2009

genre bleu TDG voilà.

Écrit par : Louise | 04/03/2009

Pork brain in milk gravy? Pouah, c'est clair qu'accompagne du boudin frit et de la pizza en croute de viande hachee, ca nous change des cupcakes et des cheesecakes. Quoique.

Écrit par : gracianne | 04/03/2009

Bleu? Bleu???? OK, je vais y songer, non de bleu

Écrit par : Estèbe | 04/03/2009

Je n'ose même pas cliquer sur le denier lien, ça fiche la frousse des trucs pareils !! Et puis c'est vraiment comestible les résilles ??

Écrit par : Anso | 04/03/2009

j'ose la question bête : y a pas (encore?) un livre estampillé Estèbe ??? ou j'ai pas vu ?

Écrit par : Louise | 04/03/2009

ça marine, Louise

Écrit par : Estèbe | 04/03/2009

ah cooool !

Écrit par : Louise | 04/03/2009

Mais alors, le gombo, c'est quel genre de grosse légume ?

Écrit par : rose chiffon | 04/03/2009

J'ai déjà le titre. Estèbe et le haricot magique.

Ou : La pâtisserie d'Estèbe (là, qu'est ce qu'on va rigoler)
Ou : Veni, vidi, vici. Cyril Lignac et moi.

Écrit par : Camille | 05/03/2009

Moi, j'imagine bien "Estèbe: 300 verrines et macarons" en tête de gondole à la FNAC.

Écrit par : Anne-laure | 05/03/2009

Estèbe dans le bleu (si si j'y tiens)

Écrit par : Louise | 05/03/2009

C'est pour quand les merguez, Estèbe ?

Écrit par : gabriella | 05/03/2009

Les commentaires sont fermés.