27/04/2009

Un snif de whif chocolaté et ça repart.

Bien le bonjour, mes cochons dingues

lewhif-2.jpg

 

lewhif.jpgWhif  c’est le nom qu’on donne en famille aux gros chiens touffus et drôles.
Et t’as vu, Germaine, il y a un whif qui vient de pisser sur ton vélo.

Whif, c’est aussi une ingénieuse invention qui sera commercialisée d’ici quelques jours. Il s’agit d’un inhalateur au goût chocolaté. Un gros cigare en plastoque à saveur variée: choc-framboise; choc-mangue; choc-menthe…
Tu t’envoies une bouffée dans le gosier et t’as la sensation d’avoir englouti une tablette. Enfin, qu’ils disent.
Je vous dis pas l’économie en calories.
Je vous dis pas non plus les addictions qui se préparent. Germaiiine, fais tourner le whif! 

C’est un savant de d’Havard, David Edwards, et un cuistot aquitain de renom, Thierry Marx, qui nous ont pondu l’aérosol cacaoté. Un euro 80 la dose. Un avenir commercial radieux. Un grand bond en avant pour le bonheur de l’humanité.

Reste que l’affaire nous laisse totalement de glace.
Primo, on aime bien mâcher (ce qui est top ringard) avec nos petits crocs acérés et nos maxillaires toniques. Scrountch, scrountch.
Deuzio, le chocolat n’est de loin pas notre ivresse favorite. Non, Madame. Qu’ils nous dégainent le whif parfumé aux rillettes, au savagnin, au curry, à la morue ou à la saucisse de Morteau, et là on reconsidérera peut-être la totale vacuité de ce nouvel avatar de la prodigieuse saga agroalimentaire.

Que Saint Maclou soit avec vous


PS: A utiliser le matos médical à des fins culinaires, autant y aller à fond. Après l’inhalateur chocolaté, on attend donc avec une certaine impatience le suppo parfumé à la fraise et à la menthe.

Commentaires

Je trouve même étonnant que ce cuisinier de renom ose mêle son nom à une telle incongruité... Business business !

Écrit par : Marie-France | 27/04/2009

J'ai le pressentiment que cette information va être reprise par quelques autres blogs culinaires dont le ton ne sera pas aussi badin et désabusé que le votre, cher Estèbe. Il va y avoir du "whaou, trop génial" et du "Thierry Marx, mon dieu, je m'évanouis devant tant de lucidité post-moderne !"

Vous reprendrez bien un peu de tête de veau en spray ?

Écrit par : patchaz | 27/04/2009

Étonnant, non aurait dit notre regretté Desproges qui d'ailleurs nous manque de plus en plus , on imagine ce qu'il aurait raconté autour de cette invention parfaitement stupide et d'aucun intérêt.
C'est fou, comme lorsqu'on tombe dans la marmite médiatico-culinaire, on perd complètement son entendement, c'est du n'importe quoi pourvu qu'on parle de moi.
Allez, c'est l'heure de l'apéro, Je vais me faire une fumigation au sauvignon!

Écrit par : ségolène | 27/04/2009

Je savais pas que chez nos voisins les suisses on célébrait le 1er avril le 28 ? J'en reste totally coite ! Même pas drôle la blaque...

Écrit par : Lolotte | 27/04/2009

J'en crois pas mes yeux. Je vais remettre quelques gouttes de collyre à la pizza.

Écrit par : Robert | 27/04/2009

alors paraîtrait-il que l'inhalation de ces trucs volatils, ça aurait des effets anti dépresseurs indéniables, sans les calories liées au chocolat.
Je ne sais pas si une inhalation de rillettes donnerait le même effet.
A tester sur la population suisse

Écrit par : marion | 27/04/2009

En tout cas, les effets de l'inhalation de rognons au madère sont notoirement fortifiants pour l'âme et le pectoral droit.

Écrit par : Estèbe | 27/04/2009

Et bientôt le Whif-i, je suppose? Pour pouvoir sniffer tous ensemble à la maison, d'une pièce à l'autre. Et sans fil, s'il vous plaît! On n'arrête décidément pas le progrès!

Écrit par : olif | 27/04/2009

Moi je trouve ce Whif formidable, parce que le fast'huîtres et le rapid'asperges deviennent enfin réalité (j'en rêvais). Je pense aussi, beaucoup plus sérieusement, que ça peut sauver la planète (http://www.rmc.fr/edito/info/76348/des-chercheurs-etablissent-un-rapport-entre-obesite-et-pollution).

Écrit par : Le confit c'est pas gras | 27/04/2009

Monsieur ou Madame Le Confit-C-pas-gras, le nom de votre blog (très bon blog, d'ailleurs...) indique en effet qu'il s'agit de l'une de vos préoccupations principales :-)
Rien n'indique par ailleurs que la sniffette n'ouvre pas l'appétit. Rien que d'y penser , j'ai faim...

Écrit par : Yves | 27/04/2009

Ségolène intervenant sur ton blog sans demander pardon au nom de Thierry Marx... mais où va-t-on?
Je le fais pour elle donc, il faut savoir demander pardon pour des c-----es des autres et celle-là, s'en est une belle!

Écrit par : mamina | 27/04/2009

C'en est une belle... avec un c!

Écrit par : mamina | 27/04/2009

Rha mon com n'est pas passé !

Bref, je disais que j'avais été quand même googler pour vérifier parce que je n'arrivais pas à y croire. Je m'étais dit bêtement, Anne, soeur Anne, ce très cher Dr Slurp ne nous promènerait il pas sur les chemins de la déconnade, là où l'herbe verdoie et le soleil poudroie (poudroie/poudre/snif => humour ! Oui je sais je suis en super forme) ? Que nenni ! J'en suis comme deux ronds de flanc ! Et tu crois qu'il y en a qui achètent ? c'est giga lol quand même !

Écrit par : Anne | 27/04/2009

N'importe quoi... Et puis c'est cher payé le leurre !

Bises,

Miette.

Écrit par : Miette | 27/04/2009

Estebe, je ne dirais qu'un mot, je t'adore... entre ton opinion sur C.L ( tu sais le grand dadet de la télé avec son accent du 12) et sur marx qui nous vend du vent... bravo...

Écrit par : Dams | 28/04/2009

Monsieur Estèbe,

En guise de préambule, vous qualifiez vos lecteurs - dont moi - de "cochons dingues". A l'heure de la grippe porcine, qui terrorise les communiantes et fait pleurer les rudes camionneurs, je trouve cette entrée en matière pour le moins cynique.

Nous, lecteurs de ce blog, sommes donc en droit d'attendre des excuses de votre part.

Cordialement

Zorg

Écrit par : Zorg | 28/04/2009

Mille excuses, Zorg, mon porcinet fétiche

Écrit par : Estèbe | 28/04/2009

Moi aussi je suis allée googlooter pour voir si c'était vrai, j'avais du mal à croire que cette cartouche à sanglier ne soit pas un canular; mais je suis convaincue, enfin par la nouvelle, pas par le gadget, d'ailleurs je ne suis pas non plus une fondue de chocolat.

Écrit par : Beah | 28/04/2009

J'ai essayé le whif. L'idée est marrante... le pb avec le culinaire c'est que le concept ne rejoint pas toujours la réalité avec bonheur. Si j'aime l'idée, si je trouve que c'est très dans la tendance de la cuisine spectacle et concept dans laquelle on ne prend pas 1g (une sorte d'anti cuisine plutôt que de nouvelle cuisine) et je trouve que parfois c'est bien. Là mon expérience fut fatale... un premier test où je m'étouffe après avoir inhalé un peu trop fort... un deuxième test où je trouve tout ça absolument inutile, sans intérêt... d'autant que j'ai peur de m'asphyxier une seconde fois :)

Écrit par : ludovic | 29/04/2009

Y'en a qui ne manquent pas d'air, et qui ont du retard, je pratique la brise marine par wifi depuis lulure, sans pour autant être marxiste.

Écrit par : Patrick CdM | 04/05/2009

C'est comme une sucette-sifflet ?

Écrit par : rose chiffon | 12/05/2009

Je suis restée bouche bée devant cette révolution techno-émotionnelle à portée d'étouffement.
Toujours pas friande de la lucidité post-moderne de Marx (mention spéciale à la citation du chef : "Déstructurer pour reconstruire impose de ne rien accepter comme immuable" ou, comme dirait mamie Laxou, "Faire et défaire, c'est toujours travailler". )

Écrit par : Le Cookie Masqué | 23/05/2009

Les commentaires sont fermés.