03/08/2009

La promesse fanfaronne et la salade de pastèque façon thaï

 

DSC02319.JPG

Il se réveilla en sursaut. Dehors lambinait une aube grisâtre. Dedans poissaient les draps, pendant que tournicotaient deux mouches hystériques. Il demeura inerte quelques minutes, incapable de bouger ni de penser, avec un laminoir dans le crâne et une queue de castor dans la bouche.
Gueule de bois massive.
Puis soudain, tout lui revint. Le stupide engagement en nota bene de son dernier post. Maudite salade thaïe. La réaction de la foule, les cris, les pleurs, les doléances. Les gens massés devant ses fenêtres, d’abord joyeux, puis menaçants. Maudite salade thaïe. Une nausée sismique le submergea. Il secoua la tête en gémissant. Puis se traîna jusqu’à la cuisine. Maudite salade thaïe.

 

DSC02317.JPG

Salade de pastèque façon thaï (pour 4 personnes)
-    2 kilos de pastèque
-    Quatre brins de coriandre, quatre brins de menthe, quatre brins de basilic
-    Un brin d’inconscience
-    Six radis
-    Une tête d’oignon frais
-    Une poignée de cacahuètes
   
Pour la vinaigrette
-    Une CàS de sauce soja
-    Une CàS d’huile de tournesol
-    Le jus de deux limes (plus les zestes)
-    50 grammes de racine de gingembre frais
-    Un piment vert
-    Une tête d’oignon nouveau
-    Une gousse d’ail

DSC02318.JPGEpépinez et détaillez la pastèque en petits cubes. Ciselez les herbes. Taillez les radis en rondelles. Mélangez le tout.
Dans un mortier, pilonnez l’ail et le gingembre jusqu’à obtention d’une pâte. Ajoutez la sauce soja, l’oignon finement émincé, l’huile et le jus des limes. Puis le piment, épépiné, taillé en fines rondelles. Mélangez. Goûtez et rectifiez. Arrosez la salade.
Grillez enfin les cacahuètes à la poêle sans matière grasse, salez-les si elles ne le sont pas, puis écrasez grossièrement au pilon.
Coiffez la salade d'éclats de cacahuètes et de zestes de lime avant de servir.



Voilà.

Il rangea la cuisine en grommelant. Et retourna se coucher.
Il détestait la pastèque.

A sous peu



NB
: Il y a de longues années de cela, un petit garçon observateur, planté devant Alerte à Malibu, avait dit ceci: «La sauveteuse, c’est pas des titis qu’elle a, c’est des pastèques.» Voilà qui fait réfléchir, non?

NB2: On a également en stock une recette de pastèque crue, avec les pépins et la peau, mais rien d’autre. Si 157 lecteurs nous la demandent gentiment, on la file. Gratos.

Commentaires

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Estèbe...

157 ?...

ça joue si on triche un brin (de ciboulette) parce que sinon va falloir attendre un moment... que murissent les nouvelles pastèques.

Mais bon... et de 1...

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 03/08/2009

Y avait qu'à demander !

Écrit par : Tiuscha | 03/08/2009

Moi en cas de réveil difficile, c'est plus l'aspro que la pastèque. Chacun son truc. Pour Pamela, je confirme.

Écrit par : Yves | 03/08/2009

La moindre des choses, c'est de dire "merci" :-)

Écrit par : JulienW | 03/08/2009

chiche qu'on les fait les 157 demandes ? )
si tu nous la donnes je m'engage à tenter le curry de pastèque (et chose complètement folle, à le publier !!!)

Merci en tous cas !

Écrit par : marion | 03/08/2009

J'aime pas la pastèque, mais je la veux, cette recette de pastèque crue!

Écrit par : Momo | 03/08/2009

Sacré Momo, va. Momomaso?

Écrit par : Estèbe | 03/08/2009

La photo est sublime. Vous êtes cuistot au Chat Noir le week-end ?

Écrit par : rose chiffon | 03/08/2009

Et quel verbe, seigneur.

Écrit par : rose chiffon | 03/08/2009

Merci Sieur Stèbe, cette recette me sied bien !

Écrit par : funambuline | 03/08/2009

Euh..., à part la cousse t'ail, vous pourriez nous préciser ce qui thaï, dans cette recette? Parce que moi, vous savez, les ingrédients étrangers...!

Et pour la recette de pastèque crue, avec la peau et les pépins, ne me comptez pas, je la connais déjà.

Écrit par : olif | 03/08/2009

Encore moi, mais je voulais rajouter, à l'unisson avec Rose, que votre verbe a bon goût.

Écrit par : olif | 03/08/2009

Vous avez quoi, Rosolif? Z'avez l'air tout chose.

Écrit par : Estèbe | 03/08/2009

Rosolif je ne sais pas, ça sonne un peu charcuterie. Moi ça va j'ai rien.

Écrit par : rose chiffon | 03/08/2009

Dites donc, l'Estèbe il a pas l'air content qu'on ai relevé son défi....!!! Quelle humeur!! Si c'est ça à chaque fois qu'on lui montre qu'on le lit...ça fait descendre un brin la motivation!!
.....Bon retour de gueule de bois ; ....je suis dans le même état!
Clo.

Écrit par : Clo7 | 03/08/2009

Bonjour, oh Maitre venere Estebe,

Voila qui est interessant et plein de promesses ... fruitees! Un billet d'humeur inspire des cucurbitacees en reponse a votre recette boum thai, qui l'eu cru! Aussi inattendu que surprenant. 157 demandes dites-vous ? Vous en obtiendrez bien davantage! On en redemande!

La bonne journee en pays helvetique,

A bientot

PS : mais que fait donc la tres inspiree et devote Toinou que nous n'avons pas encore lu ? Nous nous interrogeons!

Écrit par : La fee | 04/08/2009

Merci pour la recette Docteur Slurp!

Je ne sais pas ce que tu as bu avec la salade de pastèque thaie, et visiblement il faut mieux ne pas le savoir ...

J'espère que ça va mieux!

Écrit par : véro | 10/08/2009

Mais c'est quoi cette note NB1:..." c'est pas des titis qu'elle a , c'est des pastèques" - Dans le Pacifique Sud , on dit : " c'est des PAPAYES" ! et en plus , y'a des recettes pour les papayes crues et aussi pour les cuites !!! et pour les papayes vertes et aussi les mures !!!
Alors faut lire encore ou voyager ...Bien à toi , l'ami des fruits ...
.B.

Écrit par : Bern Du Val | 14/08/2009

Je l'ai faite hier soir pour une fête, ta fameuse salade, un énorme saladier. Excellente, vraiment, j'ai bien fait de réclamer cette recette !
Mais, Docteur Slurp, une chose me tarabuste: aujourd'hui je souffre des mêmes symptômes que vous décrivez au début de la recette, est-ce normal ??

Écrit par : véro | 29/06/2011

Les commentaires sont fermés.