11/08/2009

Le grand quiz gastronomique de l’été, troisième saison

Bien le bonjour, coquelets savants

 

DSC02119.JPG


Les lecteurs de ce blog connaissent bien notre esprit ludique et tordu. Celui-là même qui, pour la 3e année consécutive, vous a pondu un questionnaire de culture gastronomico-générale, grâce auquel tout un chacun pourra se situer sur l’échelle de la marmite savante.

Attachez vos ceintures cloutées. Avalez un jéroboam d’air pur. On y va:

1. Vous aimez le poulet marengo? Nous aussi. Mais d’où vient donc ce nom-là? Hein?

A. De la bataille napoléonienne du même nom, au soir de laquelle – selon la rumeur – un cuisinier nommé Dunan aurait improvisé ce plat, avec les moyens du bord, pour rassasier le petit empereur qui avait grand faim.
B. Du resto «Le Petit Marengo», jadis niché dans la rue de Paris éponyme, où la recette demeura l’unique plat du jour durant 37 ans, et peu ou prou au même prix pour la joie des fidèles.
C. D’Aristide Marengo (1894-1947), illustre cuisinier albinos d’origine bretonne, auquel on doit également l’increvable Paris-Brest.
D. De la ville algérienne Marengo où, du reste, nul ne connaît la recette, ni ne sait d’où elle vient. C’est là l’une des nombreuses anomalies qui pavent la glorieuse route de l’histoire gastronomique.


ramtur_mars_attacks.jpg2. Thierry Marx, cuisinier aquitain de renom, a publié plusieurs livres. Parmi ces quatre titres, trouvez le seul qui existe.

A. "Marx Attaks"
B. "Un coup de Marx et ça repart"
C. "Marx la menace"
D. "Planète Marx"

3. Le saviez-vous? La pizza Margherita fête cette année ses 120 ans. Bon ani, Marguerite! Elle doit son nom à une dame atchement célèbre. Trouvez laquelle…

A. Marguerite de Valois (ou Reine Margot pour les intimes)
B. Margherita Teresa Giovanna (soit Marguerite de Savoie, et reine d’Italie avec ça)
C. Marguerite Duras (Duras campagne? Hum...)
D. Margherita Pizzaïola di Napoli (une légende du four à pain)

sushi-poster-glow.jpg4. Un brin d’orientalisme à présent. Parmi ces quatre types de sushis, trouvez celui qui n’est que le fruit de notre imagination malade.

A. Nigirizushi
B. Temakizushi
C. Gédégrozuchi
D. Oshizushi

5. C’est un critique gastronomique, drôle, doué et redouté, exerçant son art dans un quotidien national français. Bien à droite, le quotidien. Zut, il s’appelle comment, déjà, le gaillard?

A. François Saumâtre
B. François Simenon
C. François Saumon
D. François Simon

tete-de-moine-11-1.jpg6. L’un de ces fromages existe pour de vrai. Il fait même la gloire et la richesse du jura bernois. Mais lequel est-ce…

A. La couille de pape
B. La tête de moine
C. Le balcon de nonne
D. Le nombril de capucin


7. Restons dans la fromagerie. C’est un bleu rare et lunaire, un bleu savoyard et mirobolant, produit là-haut sur la montagne, à quelques rares meules annuelles, par une petite poignée de fromagers intrépides. Trouvez son nom…

A. Le bleu de Termignon
B. Le bleu de Tromignon
C. La tome Cruise
D. La tartifoulette

8. A Roanne, la maison Troigros a naguère inventé une recette, qui est presto devenue un classique indiscutable de la gastronomie cosmique. C’est…

A. La truite à la fraîche
B. L’omble aux radis
C. Le saumon à l’oseille
D. La carpe au blé

9. Encore une recette mythique: les bonbons de veau au caramel de raisin. Mais qui a donc pu trouver un truc à ce point ouf?

A. Jamie Oliver, sans faire exprès
B. Le Dr Slurp, mézigue 1er quoi
C. Antonin Carême, qui ne le faisait guère
wagyu_beef1.jpgD. Paul Bocuse, un soir d’oubli


10. Le bœuf de Kobé devient gentiment l’un de ces produits de luxe absolu, réservé aux gourmets pétris de bonus distribués par BNP Paribas. C’est un gros animal placide et japonais, giga gras et super chouchouté durant son existence ruminante puisqu’il est…

A. Massé à la bière
B. Oint de crème antirides
C. Nourri de loukoums
D. Grattouillé sous le ventre avec une plume de paon et au son de la Macarena

11. Dans l’inoubliable film «Le Festin de Babette», le troisième plat du menu concocté par Stéphane Audran est entré dans la légende. Il s’agit de…

A. Tortues en bière
babette4.jpgB. Momies de foie gras
C. Cailles en sarcophage
D. Linceuls de pigeonneaux

12. Héros de la littérature policière, il raffole de la blanquette de veau que lui prépare son épouse aimante. Quelle chance qu’il a! Mais, au fait... qui est-ce?

A. Le commissaire Maigret
B. Son Altesse Sérénissime le prince Malko Linge, alias SAS
C. Hercule Poirot
D. Terminator

13. Parmi ces ustensiles de cuisine aux noms exotiques, trouvez celui qu’on a inventé juste pour vous distraire.

A. Un bandiagara
B. Un kalou
C. Un ulu
D.
Un schmoulbouk

boeuf.jpg14. Les bouchers utilisent tout plein de noms saugrenus pour diverses pièces cachées dans la plastique bovine. Parmi ces morceaux de bœuf goûteux, trouvez celui qui n’existe pas.

A. Le mimosa
B. La poire
C. Le merlan
D. L’araignée

15. Pour mettre un peu de beurre dans les épinards, certains grands chefs font volontiers ami-ami avec l’industrie agroalimentaire. Pas toujours glorieux, le flirt. Prenez Marc Veyrat par exemple, il a ainsi vendu son nom et son image pour…

A. De la fondue en boîte
B. Des cornichons en bocal
C. Des merguez surgelées
D. De la tartiflette déshydratée

16. Encore faim? Bon, un dessert pour finir. Cela se fait, dit-on. Voilà une pâtisserie normande, où une poire truffée de gelée de fruits se cache dans une pâte feuilletée. Son nom?

A.
Le pouillon
B. Le souillon
C. Le douillon
D. Le couillon

 

Les réponses? Les voilà:
A1; 2-D; 3-B; 4-C; 5-D; 6-B; 7-A; 8-C; 9-B (notre modestie nous perdra); 10-A; 11-C; 12_A; 13-D; 14-A; 15-B; 16-C.

Faites vos comptes. Un point par réponse juste. Un expert en évaluation gastro-ludique va maintenant dresser l’état de votre savoir culinaire.
16 points. Impossible, t’as triché. Va illico te cacher sous les bocaux de cornichons dans le placard.
12-15 points. Fortiche.
6-11 points. Moyen fortiche
1-6 point. Naze.
O points. Impossible, t’as triché. Va illico rejoindre machin sous les bocaux de cornichons dans le placard.

D’autres quiz récréatifs quoique culturellement nutritionnels? Ben, Madame, nous vous proposons çui-là (clic). Et puis aussi çui-là (clic). Et puis çui-ci aussi, qui cause pinard.


Ah, ah, vous doutiez du résultat de la question 15?
Guignez donc ça.
Pince-moi, j'albumine.

veyrat.jpg

09:21 Publié dans Questionnaires | Lien permanent | Commentaires (32) | Tags : quiz |  Imprimer |  Facebook | | |

Commentaires

12/16... je t'en foutrai du ulu

Écrit par : Yves | 11/08/2009

Les sushis et l'affreux Veyrat m'ont empécher de réaliser l'esploi, mais ça reste "fortiche". qu'est-ce qu'on a gagné ?

Écrit par : dano | 11/08/2009

J'ai vu, mais on peut plus corriger !!

Écrit par : dano | 11/08/2009

Ben, ça pourrait se corriger, Dano, mais... l'envie me manque. Ya des jours comme ça. Warf, warf. Fortiche, oui. Z'avez pas zieuté les réponses, des fois?

Écrit par : Estebe | 11/08/2009

Pensez-vous: j'avais même pas vu le bocal de cornichon !
C'est vrai qu'il a pas une tête de tartiflette !

Écrit par : dano | 11/08/2009

J'ai obtenu 15 en trichant sur les cornichons. C'est le dessert qui m'a foutu dedans. Comprends pas ce qui s'est passé.

Écrit par : rose chiffon | 11/08/2009

En même temps si je dis à tout le monde ce que vous me faites faire à côté, même pas rémunérée, les gens comprendront aisément que j'aie envie un peu de tricher.

Écrit par : rose chiffon | 11/08/2009

Les gens veulent comprendre !!!!

Écrit par : ¨dano | 11/08/2009

Un très fière 13.
Mais d'ailleurs, pour la 13, on pourrait avoir illustrations ET explications ? Siouplè

Écrit par : funambuline | 11/08/2009

OK, let's go. Grosso modo, hein. Le bandiagra est un genre de bol en bois de cuisson malien; le kalou, un espèce de mortier originaire de La Réunion; l'ulu, un drôle de couteau inuit (sauf erreur), utilisé par ces dames esquimaudes pour peler les grands ours blancs là-haut sur la banquise. Enfin, un truc comme ça. Et le schmoulbouk, une suite de syllabes aléatoire qui nous a paru distrayante

Écrit par : Estèbe | 11/08/2009

M'oblige à écrire des sonnets en alexandrins qui disent comme quoi Jaco Pastorius c'est le meilleur et tout ça. Un maniaque. Avec les rimes croisées et y a intérêt à compter les pieds.

Écrit par : rose chiffon | 11/08/2009

4D? Vous voulez vraiment nous faire croire ça? Vouzavédégrozuchi à vous faire! Une chance, cela m'a évité d'aller me cacher derrière le gros bocal à cornichons de Marc Veyrat!

Écrit par : olif | 11/08/2009

Ouuuups. Désolé, Olif. Vous savez, moi, les mathématiques. C'est corrigé,

Écrit par : Estèbe | 11/08/2009

Pas question que je me cache derrière un bocal pareil dans le placard... je suis claustrophobe... mais les ustensiles exotiques, même si j'avais trouvé au pif ne me disaient rien qui vaille... je les voyais tous bidons, mais, c'est vrai que je n'ai pas beaucoup voyagé! Le Berry est mon (plat) horizon!

Écrit par : mamina | 11/08/2009

ouais 14 points !!!!

Écrit par : diane | 11/08/2009

Je me disais, aussi! Bizarre que cela ait échappé à la sagacité de Rose, apparemment meilleure en orthographe qu'en calcul!
Le ulu, j'étais persuadé que c'était le nom de la pince à épiler le museau de la tête de veau sauce ravigote, en patois berrichon du XVIème siècle. Je pensais que Mamina le confirmerait!

Écrit par : olif | 11/08/2009

Plutôt fortiche mais j'ai séché lamentablement sur la 13 (heureusement que c'est traduit, je me coucherai moins bête ce soir), mais où allez vous pêcher tout ça ?! Je goûterais bien la tome cruise !! Je m'en pourlèche les babines.

Écrit par : Tiuscha | 11/08/2009

Non, Olif, j'ai même pas vérifié. C'était trop énorme.
(Je suis docteur en physique de ce qui se passe à la surface du globe terrestre ès spécialiste en droites de Mayer pour tout ce qui touche aux suites récurrentes, je peux vous montrer mes titres. L'orthographe, c'est pour draguer.)

Écrit par : rose chiffon | 11/08/2009

ayuta! y a des tetes bien remplies et fort douees spirituellement qui font et frequentent ce blog et la j'accuse un certain retard... aussi je lis et observe religieusement!

Une degustation de boeuf Kobe masse a la biere, ca doit etre un grand moment! Si en plus il fait de l'esprit alors la ca devient de la haute gastronomie.

Je me souviens mal des plats concoctes par Babette dans son fabuleux festin et destin aussi peut-etre. Juste qu'elle avait reussi le tour de force ou de magie de redonner envie de deguster un bon repas a de vielles bigottes non loin du bocal a cornichons dans le placard. On en parlait y a pas si loin avec Papaya.

Bon, c'est pas le tout, faut qu'j'bosse un peu quand meme, meme si ici c'est un aussi un peu l'ecole du serieux tout en legerte!

Bien des bises!

Écrit par : la fee | 11/08/2009

13 points. Ouf (Me manquaient : 1, 15, 16)
J'ai composé quelques réponses plausibles:
1) En fait, il s'agit d'une danse fameuse, un peu chaloupée, qui donne toute sa saveur au volatile
2) Le Capital
3) Vient d'un bovidé célèbre
4) Le Zuchichonchec?
6) Le Saint-Chibre
(et j'ai décidé d'arrêter là)
(Rose, vous êtes balèze)

Écrit par : Camille | 11/08/2009

miam, filou et glouglou, ca vous va aussi ? je me poile! allez j'arrete je vais passer pour une addict!

Écrit par : la fee | 11/08/2009

tout juste sauf Veyrat et sans tricher, fastoche et rigolo, quand même Veyrat et les cornichons j'hallucine !!

Écrit par : mercotte | 12/08/2009

Moi j'ai pas fait. Rien que de voir la tête de Veyrat, ça m'énerve. J'en ai perdu tous mes moyens. D'ailleurs je viens de tremper ma tartine dans le cendrier, c'est dire. Suis effondrée, une si bonne confiture...

Écrit par : Louise | 12/08/2009

Camille, vous nous filez des complexes. Le Saint-chibre, on voit la meule d'ici. Warf.
Pauvre Louise, désolé d'avoir provoquer ce tragique accident. Cela dit c'est mal de cloper en surfant la tartine à la main.

Écrit par : Estèbe | 12/08/2009

Trop facile, SAS, il n'est même pas marié! Louise, si vous déjeuniez d'une tranche de couillon l'accident aurait pu être évité.
11/16... le cornichon sous le chapeau m'a fait trébucher

Écrit par : Sophie 13 | 12/08/2009

Camille, je n'en pense pas moins de vous, vous savez.

Écrit par : rose chiffon | 12/08/2009

J'aurais dit volontier qu'il y a à boire et à manger dans ce quiz... mais on "Veyrat" bien qu'il n'y a vraiment rien à boire!... Sauf la "saumâtre" du bocal du cornichon qui trône sur l'étiquette!

Écrit par : Père Siffleur | 12/08/2009

Sans tricher, 15 points. Les yeux de merlan du boeuf m'ont fait trébucher. Quand même, les cornichons de Veyrat m'avaient bien fait ricaner quand je les ai vus dans le super-marché, mais je crois que c'est une spécialité suisse !!!

Écrit par : véro | 12/08/2009

Tout juste de juste que j'ai fait. Seize points, oui, Monsieur Slurp, et sans tricher. Veyrat, trop facile. Bon, j'avoue que sur la 13 je l'ai fait au bol et j'ai gagné. C'est pas à l'Euromillions que ça m'arriverait, un bol pareil!

Écrit par : Dave | 14/08/2009

15 points, je me suis une fois de plus laissé abuser par Veyrat (en tout bien tout honneur). J'ai dit "taiflette", car je ne me remets toujours pas de la fois où il présenté une version "light" à la télé de Robuchon...

Écrit par : Patrick CdM | 16/08/2009

Juste une info: il ya des fromages dits "couille de pape" chez Joëlle au marché d'Angoulême....

Écrit par : Mâ-Bernie | 18/08/2009

Merci, une vraie info, Bernie. Ce pape laisse décidément traîner ses affaires partout.

Écrit par : Estèbe | 18/08/2009

Les commentaires sont fermés.