19/08/2009

La tortilla latina qui te rend tout loco

Mes hommages, les frijoles à moustaches

DSC02338.JPG

 

En l’espace de quelques jours, on a vu bien des choses bizarres dans les rues de notre quartier.

On a vu un monsieur qui promenait un enfant en laisse. Un marmot de 4 ou 5 ans, l’air tout gentil et tout éveillé, traîné par une courroie accrochée à son petit poignet. Troublant.

On a vu un jeune black, tout en pectoraux et en triceps, faire du minivélo à l’envers. Les fesses sur le guidon, les mains sur la selle. Et à fond la caisse.

On a vu deux chiens fort affairés l’un sur l’autre, tête-bêche, dans une posture répertoriée à la page 69 du Kama-sutra. Deux chiens, oui, en pleine ville, en plein midi, en plein mois d’août. Ajoutez à ça que l’un des deux était attaché à un poteau et vous aurez une idée la perversité du spectacle. Ma pauvre dame, les rues ne sont plus sûres.

DSC02345.JPGDSC02342.JPG
DSC02341.JPGDSC02335.JPG



Toutes ces exquises scènes urbaines ne nous ont nullement empêchés de mener à bien notre mission: acheter des tortillas à la farine de maïs. Manière de mitonner à nos chers invités, le clan Big-John au complet, une fantaisie mexicaine en kit. Soit un gueuleton latino consistant à piocher dans douze coupelles des machins très bons, machins à rouler ensuite dans une crêpe exotique.
Notez que ce type de repas actif autant que participatif instaure d’ordinaire une ambiance radieuse autour de la table. On se frotte. On se chahute. On s’interpelle. Du genre: «Hey Manu, tu tortilles en suisse? Fais tourner le guacamole!». Ou encore: «Morfale, ta tortilla, on dirait Demis Roussos de profil!».
DSC02336.JPGBon, de quoi se compose ce riant cortège?
- De tortillas à la farine de maïs (compter trois pièces grand max par bandido adulte), à acheter à la supérette puis à réchauffer dix minutes au four avant le clap de faim.
- D’un guacamole (chair d’avocat + dés de tomate + jus de lime + échalote hachée + huile d’olive + coriandre). Voir détails ici-clic.
- De crème aigre
- De piments rouges ou verts, taillés en rondelles assassines
- De tomates pelées et épépinés en pitits morceaux
- De laitue émincée menu
- De poivrons émincés menu
- De cheddar râpé
- De pousses de moutarde
- De dés de concombre
- De viande hachée en sauce tomate, avec du piment, du lard, une échalote, plein de cumin et d’origan, sel et poivre.
- De refritos frijoles, ou refried beans. Soit de haricots rouges, achetés chez le marchand déjà cuits en boîte, sommairement écrabouillés dans une poêle où a blondi une échalote et doré un peu de lard émincé. Un trait de concentré de tomate. Sel, poivre, piment en poudre. Et basta.

Il s’agit enfin de disposer tout ça élégamment sous le nez des convives émerveillés. Car toutes ces couleurs, voyez-vous, ça fait très joli sur la nappe à fleurs.
Donc pas de tortillas pour les daltoniens.

Adios!

DSC02347.JPGNB: Même si la bière s’avère une fidèle alliée des agapes latinas, il n’est pas interdit de déboucher un rouge naturel, au fruité bien croquant et à la chair pleine, par exemple l’Oiselet de Yannick Pelletier à St-Chinian, qui te fait halluciner la Vierge de Guadalupe dès la troisième bouteille.

Commentaires

psssst Estève vous avez laissé trainer le "pépin" de l'avocat dans l'assiette ;-)

Écrit par : Lavande | 19/08/2009

Elégante, non, la grosse bouboule plantée dans la moquette verte? Et utile, semble-t-il. Il parait que ça évite que le guacamole noircisse.

Écrit par : Estèbe | 19/08/2009

pardonnez si j'ai écorchée votre nom mon cher j'en suis toute désolée ! (le b et le v sont tout à côté sur le clavier pffffff)

Écrit par : Lavande | 19/08/2009

Seriez vous un poil superstitieux pour croire ce genre de chose mon cher ? A moins qu'une explication scientifique ne vienne étayer la thèse...

Écrit par : Lavande | 19/08/2009

A vrai dire, chère Lavande, il existe une thèse universitaire et scientifique de 1367 pages sur le sujet, intitulée "De l'action anti-oxydante du gros pépin d'avocat planté dedans le guacamole à Estève" (CNRS Press, Paris, 1978). Je la lis au lit. Parfois.

Écrit par : Estèbe | 19/08/2009

Merci pour cette info ! Vous me voyez rassurée sur le fait que c'est bien dans le guacamole que le pépin doit être planté pour ne pas noircir... ouf on a frôlé un sujet sensible, surtout pour une lecture nocturne !

Écrit par : Lavande | 19/08/2009

"Et utile, semble-t-il. Il parait que ça évite que le guacamole noircisse."

cela protege aussi du cholera, de la peste bubonique et évite les orages parait il : c'est fou les propriétés que peut avoir un si petit vegetal

bien que l'url date de 97, les travaux ont été poursuivis et ont démontrés (Harold MacGee, The Curious Cook) l'absurdité d'une telle pratique

http://www.tribunes.com/tribune/alliage/31/this.htm

http://www.curiouscook.com/cook/home.php

Écrit par : sborgnanera | 19/08/2009

Putaingue, voilà tout le poids de la science qui me tombe sur le râble. Un vrai pépin, en somme.

Écrit par : Estèbe | 19/08/2009

Par ici, c'est un peu les Daltoniens dans le blizzard.

Écrit par : Yves | 19/08/2009

Et Frida Kahlo elle hallucine le petit jésus à Diego. Bien sûr. J'adore.

Écrit par : rose chiffon | 19/08/2009

L'Oiselet? Je ne savais que Rémy était passé aux actes! Religieux en plus...

Écrit par : Patrick CdM | 19/08/2009

Et pour la grippe H1N1, ça marche le pépin d'avocat?
On se le met dans la gorge (mais oui, dans la gorge pas dans le guacamole) et halte au virus!

Écrit par : mamina | 19/08/2009

Tu vois de bien drôles de choses dans la rue. T'aurais pas un peu fumé le pépin?

Écrit par : Sophie 13 | 19/08/2009

C'est quoi les machins jaunes ? Les tomates ?

Écrit par : rose chiffon | 20/08/2009

Oui, cet été, les tomates se portent jaunes. Une coquetterie chromatique de saison, en somme.

Écrit par : Estèbe | 20/08/2009

un jour il y a 6 mois j'ai planté un pépin d'avocat.

Tout le monde s'est moqué de moi.

Ils ont dit : hahahaaa ça va JAMAIS pousser hahahahahahahaha


Depuis une semaine, j'ai une jolie branche d'avocat. Que dis-je ! un tronc, quoi. Je jubile.

Écrit par : Louise | 20/08/2009

Je disais ça pour Yves, le pauvre.

Écrit par : rose chiffon | 20/08/2009

il est 9h18 est on a faim du banquet latino. je cherche comme une toupie mais je vois pas mieux pour l'instant. cette affaire de pepins m'intrigue et me depasse ;)

Écrit par : la fee | 20/08/2009

Ouais, ça me dit bien aussi ça, la tortilla demis roussos ! très bien même !

Écrit par : marion | 20/08/2009

Louise c'est genial, sans le vouloir vous me faites du bien. J'accuse une reponse negative sur un projet sans qu'on se soit moque toutefois, alors peut-etre bien que j'aurai droit a mon tronc moi aussi! Viva los avocados!

Écrit par : la fee | 20/08/2009

Certes Madame La Fee. Et dans peu de temps, nous pourrons nous aussi faire ce truc latino expliqué bravement ci-dessus. Courage.

Écrit par : Louise | 20/08/2009

"Putaingue, voilà tout le poids de la science qui me tombe sur le râble. Un vrai pépin, en somme."

Ce blog est assez unique, son rédacteur encore plus : ça fait du bien de lire régulièrement qqun avec une bonne maîtrise et avec un tel humour, extrement plaisant à table.

Tout le meilleur pour toi et bon we, continue, la masse silencieuse et gastronomiquement compatible avec ton humour est derrière toi (on est plusieurs, heu...au moins deux avec ma femme ;o)

Écrit par : sborgnanera | 21/08/2009

Merci Louise.

Écrit par : la fee | 21/08/2009

Bonjour Estèbe!
Je suis depuis peu intéressé par ce blog, je le trouve très agréable et pratique!
J'ai toute même une petite curiosité. Je suis d'origine mexicain, passionné de la cuisine de mon pays j'adore voir comment les gens perçoivent nos plats et mets.
Lors de soirées organisées à Lausanne je discute avec mes amis (et par fois des amis de mes amis) pour savoir comment il-s trouvent la cuisine mexicaine faite chez moi. Toute en restant un amateur, je vois que mes invités son souvent surpris par les différences rencontres quand ils sont chez moi. Alors dans un esprit d'humilité j'aimerais vous soumettre des petites suggestion concernant le guacamole et même certaines farces (et pas les blagues nulles que j'ai l'habitude de faire!). Si ça t'intéresse je reste à disposition par mail: otoledo123@gmail.com.

SAlutations à tous

Écrit par : Oscar | 24/08/2009

Les commentaires sont fermés.