27/08/2009

Le cochon doré à l’asiate dessus le barbecue du jardin


Bonjour, les boulistes amphibies

webview.jpg

Il se peut que la recette du cochon laqué au barbecue ne t’intéresse point du tout.
Il se peut que tu sois musulman, juif, végétarien, végétalien, ou autre cas de force majeure.
Il se peut que tu préfères le gratin de nouilles ou la pétanque amphibie; le taï-chi dominical ou les smoothies aux fraises des bois et bégonia.
Il se peut aussi que tu ne manges que du cochon vivant (ce qui est snob et cruel).
Il se peut encore que tu haïsses le cochon, depuis qu’un goret fou a dévoré ta mamie favorite un soir de pleine lune dans les bois du Berry.
Il se peut enfin que, par un infect caprice de dame Nature, tu sois né affublé d’un groin et d’une queue en tire-bouchon, et que tu ne puisses donc accepter de mastiquer ton sosie rose.

1webview.jpgDans tous les cas, impossible de te blâmer. Mais saches que tu passes à côté d’une super affaire.

Chez le boucher,
avisez (oui, on repasse au vouvoiement, c’est comme ça, une coquetterie stylistique) un beau morceau de cou de porc (ou échine en VF). Demandez donc à l’artisan de vous tailler des tranches de 2, 17 cm d’épaisseur; tranches que le même artisan découpera ensuite dans le sens de la longueur avec son long couteau, de manière à obtenir des steaks oblongs (ou langues de rombière en parler populaire) d’environ 5, 6 cm de large. Tout est clair?

Au fond d’un plat creux
(un plat creux? Et puis quoi aussi?), pacsez une bonne giclée de mirin (qui est un vinaigre à la fois sucré et asiate), une bonne giclée de sauce soja, un morceau de gingembre frais émincé avec maniaquerie, quelques zestes de citron vert, une ou deux gousses d’ail hachées, le jus dudit citron vert, une louchée de miel, quelques grains de poivre, une grosse pincée de piment doux moulu et une grosse pincée de 5 épices. Goûtez. Quand c’est bon, c’est bon (brillant, ça).

Immergez le cochon
. Laissez mariner deux plombes au frigo, voire plus si rendez-vous chez le podologue. Puis rôtissez tranquilou au barbecue, ou à la poêle, en arrosant de marinade et en surveillant que la bête ne chope pas un teint de ramoneur. Inutile de cuire six ans, l’échine gagne à rester gentiment rosée à cœur. Parfaitement.

La garniture? Débrouillez-vous, (tout en sachant que des tranches de courgettes biseautées, citronnées et un rien huilées, sur le barbecue, ben, c’est l'über teuf).
DSC02188.JPG
Le glouglou? Allez, un aveu. Dimanche, on a bu une bouteille de Pie Colette, et on a adoré l’expérience. Lundi, aussi. Mardi, encore. Et hier, euh... rebelote. Voilà donc notre jus chouchou de la semaine, de l’été même, du trimestre voire. Soit la cuvée naturelle, tout en fruit, souplesse et élégance, baptisée La Pie Colette et mitonnée de Catherine et Jean-Mary Le Bihan, Côtes de Duras, France d’en bas à gauche, Europe du milieu.

Bien à vous, très chers

PS: Les photos sont de Dan The Instamatikor; les costumes de Donald Cardwell.

PS2. Rien à voir. Mais René des Musclés est mort. Une génération sanglote. La pauvre.

PS3: Une page de nombrilisme suintant pour finir. Y’a une interview du Dr Slurp là. Il raconte n’importe quoi, comme d'hab'. La faute à la Pie Colette. Elle a bon dos, la Pie Colette.

Commentaires

Las, il n'y a quasiment plus de bois dans le Berry. On y dévore les mamies au vu et su de tous. C'est bien triste.

Écrit par : Zorg | 27/08/2009

La nouvelle échine. L'échine par la lecture. Même pas des kilos tu prends.

Écrit par : rose chiffon | 27/08/2009

Oh Zorg, bonjour. Je ne vous avais pas vu.

Écrit par : rose chiffon | 27/08/2009

Les gens qui mangent du cochon vivant se font rares depuis la grippe machin truc... moi j'aime le taï-chi aquatique

Écrit par : Yves | 27/08/2009

Je vais attendre que mon boucher Dédé le moustachu ouvre son échope dans quelques jours pour me faire tailler des tranches de porc de 2,17 cm d'épaisseur, avec toutes ces épices, un vrai bonheur !
Merci pour être venu vous promener sur mon blog, une chantilly à la mode de Jack l'Eventreur !

Écrit par : chapot | 27/08/2009

Yves, mon lapin, le tai-chi aquatique c'est la natation synchronisée, un truc de fille quoi.
Hum.
Mais bon, vous avez le droit hein !

Écrit par : Louise | 27/08/2009

L'échine à l'asiate, vous allez finir en pâté impérial avec ces calembours dignes d'un joueur de boules pélagique... Je pratique depuis mon adolescence cochonne en Bretagne, ce genre de laquage simplifié, avec du travers de porc et beaucoup plus d'ail, de carotte et de temps de marinade (jusqu'à deux jours parfois), mais l'échine va devenir incontournable, surtout à pieds.

Écrit par : Patrick CdM | 27/08/2009

il se peut aussi qu'on n'ait ni jardin ni barbecue, et ça, c'est un drame en soi ...

Écrit par : marion | 27/08/2009

Marion, j'ai un jardin pas de barbecue, mais cette échine marinée passera par
la poêle ; mon boucher rentre de vacances et 2,I7 d'épaisseur il saura faire.

Dr Slurp, sur votre interview : on savait déjà tout ça !!

Écrit par : gabriella | 27/08/2009

Je suis soufflée par votre recette.

Écrit par : Camille | 27/08/2009

Je ne respire plus.

Écrit par : Camille | 27/08/2009

c'est donc une Apnée par l'échine

Écrit par : Camille | 27/08/2009

À titre de Québécois, musulman, juif, végétarien, végétalien, carnivore, cannibale et cruciverbiste, je considère que ce serait mieux avec du sirop d'érable, cette petite merveille.

Écrit par : Vincent le canneux | 27/08/2009

Patrick, chantons en chœur: nuit d'échine, nuit câline, nuit d'amooooooour
Marion et Gab: nous non plus, on n'a pas de jardin. Le barbecue est dans la salle de bain. Très commode.
Vincent, quelle idée merveilleuse! Avec des frites, du cheddar et de la sauce brune.
Camille, respirez, détendez-vous, s'il vous plait. Car cette pose raidi l'échine (et on ne parle même pas du porc de Sabine).

Écrit par : Estèbe | 28/08/2009

Je pratique aussi ce type de marinade, avec des spares ribs. Langues de rombière, pfffff ;)

Écrit par : anne-laure | 28/08/2009

kwoi? du porc vivant? qui ose leur faire tel sacrilege?

je degustais il y a bien loin - he vi, mais bon n'exagerons rien - des travers de porcs achetes chez nos tres polis asiat' du 13eme a Paris. toujours un delice. depuis peu, en raison d'une partie de mes origines mediterraneennes, j'ai decide de laisser cette degustation aux autres. point plus de porc dans mon alimentation donc. je m'en tiens la, ne pratique pas le ramadan par ex. me demande bien d'ailleurs le pourquoi de cette ptratique. quid ?

merci de nous faire partager ton interview, Maitre Estebe. on retrouve en mieux ce qui nous fait revenir sur ce blog. et jamais vous nous donnez le sentiment de passer a cote de quelquechose, bien au contraire vous envoyez la marmite et pas que si j'ose dire. serait-ce notre cas ?

boulistes amphibies? une nouvelle espece?

Camille, votre detente ne nuira pas a votre plongee en apnee par l'Echine. un record tout prochainement ?

Écrit par : la fee | 28/08/2009

"Avec des frites, du cheddar et de la sauce brune."

Ce que ça peut être méchant quand ça mord ! C'est pas du cheddar, c'est des crottes fromage, inculte !

Écrit par : Vincent le canneux | 28/08/2009

Des crottes de fromage inculte? Diable!

Écrit par : Estèbouille | 28/08/2009

vous etes trop fort pour moi Maitre Estebe! je me laisserai gentilement pieger a chaque fois. lol!

Écrit par : la fee | 28/08/2009

Mais on a aussi du Chizwizze pour con penser, mais c'est plutôt pas assez asiatique pour mériter le rince dalle en question.

Écrit par : Vincent le canneux | 28/08/2009

Vincent le canneux,

Du Chizwizze? Kesaco? Bien que cela me surprendrai, s'agit-il d'une insulte?

Écrit par : la fee | 28/08/2009

Mais non c'est pas une insulte, en aucun cas. C'est le divin produit d'une commande militaire visant à pouvoir conserver le meilleur fromage pour plus de 40 ans sur des tablettes d'entrepôts à température ambiante. Passé ce court délai, on file ça aux civils en seringues pressurisées dans tout bons supermarchés. On s'empresse de s'en délecter les jours de fête.

http://travel.webshots.com/photo/2335980050083265931wHRxmQ

Écrit par : Vincent le canneux | 28/08/2009

Pourquoi utiliser du Mirin alors que chez nous, le verjus convient parfaitement pour ce genre de cuisine et permet de supprimer la sauce soja qui a l'inconvénient tout comme l'ail de masquer toutes les finesses d'un met.

Écrit par : Hypolithe | 28/08/2009

Tout à fait d'accord avec Hypolithe.
Pourquoi d'ailleurs ne pas remplacer le citron vert par du citron jaune, le miel par de la confiture de mûres suisses, et le vin par de l'eau du lac Léman. Estèbe, votre recette est nulle à pied.

Écrit par : Camille | 28/08/2009

toutes mes excuses Vincent le canneux. vais de ce pas visiter le lien communique. merci

Écrit par : la fee | 28/08/2009

(ou langues de rombière en parler populaire), c'est comme qui dirait "c'est nul a ch.... ce truc" si vous permettez. excusez cette grossiere incartade Maitre Estebe, seulement il m'arrive dans les cas extremes de me montrer de facon inhabituelle un tantinet tranchante. de la place de certaines expressions et images sur certains blog....

Écrit par : la fee | 28/08/2009

Warf, warf. Hypolithe, si la sauce soja, l'ail et le mirin vous semblent grossiers autant que superflus, nous vous déconseillons gentiment de réaliser cette recette-là. Warf, warf.

Écrit par : Estèbasse | 28/08/2009

@ Estèbasse

La base de votre recette est excellente, mais je peux toujours en changer les ingrédients et tenter une expérience en utilisant le four.
Je vous ferais part du résultat.
Qui ne tente rien, n'a rien !

Écrit par : Hypolithe | 28/08/2009

@ Hypolithe, essai transforme!

Écrit par : la fee | 28/08/2009

Vous fâchez pas, le mirin on peut aussi le remplacer par du vermouth sec (Noilly Prat, par exemple) les yeux fermés on n'y voit que du feu. Ça tombe bien, comme ça on a de quoi allumer le barbecue.

Écrit par : Marie-Claire | 28/08/2009

moi je cumule dans le bon sens je mange le cochon, et j'ai le barbecue!

Écrit par : laurenceel | 29/08/2009

personne ne se fache Marie-Claire, du moins me semble-t-il. avais seulement souligne la place de certaines expressions et images sur certains blogs, comme celui-ci ou gastronomie et humour spirituel fond bon menage.

Écrit par : la fee | 31/08/2009

Wow, chouette travail, merci pour votre aide et je suis d'accord... J'insiste, oui votre travail est très bon, votre site m'a ouvert les yeux... PS : Ce site me donne envie d'en créer un également... j'espère que j'y parviendrai !

Écrit par : ramonage | 19/04/2010

Les commentaires sont fermés.