04/03/2010

Joues de cochon, le retour: la nage safranée au Fino

DSC03007.JPG

- Hey Estèbe, tu nous avais pas promis une deuxième recette avec des joues de cochon dedans, non?
- Sans doute, mais ne sais-tu ce que l’on dit des Gascons?
- Qu’ils racontent des salades?
- Une salade de joues de cochon, ça, c’est une idée…
- Au fait, t’es vraiment Gascon?
- On fait des salades avec tout aujourd’hui. La salade est galvaudée. Elle a perdu tout son sel. Elle est flétrie (soupir).
- Ha, ha, ha: Gascon comme Pierre Bourdieu, D’Artagnan, Marie Darrieussecq et Bayrou, alors. Ha, ha. Ha. Pété de rire.
- La modernité est si décourageante, parfois. Ya des jours où j’étais bien hier.
- Darrieussecq, elle avait écrit un super bouquin: Truismes. Une nana qui se transforme en cochon. Très bon. Ce qui nous ramène aux joues, d’ailleurs.
- Quelles joues?
- Les joues du cochon
- Ah bon?

Rideau


DSC03005.JPGPS: Pour réaliser une nage safranée de joues de cochon au Fino et panais, il faut commencer par faire revenir deux gousses d’ail émincées au fond d’un poêlon. Puis on dore les joues sous toutes leurs faces (qui ne sont pas si nombreuses). Avant de mouiller avec un déci de Fino (qui est un blanc andalou méga sec au bouquet explosif) et un verre d’eau.
Au fond d’une tasse et dans un doigt de Fino, on fait ensuite détendre quelques stigmates de safran (oui, le crocus, comme notre vieille idole Jésus, a des stigmates), qui filent presto dans le jus, avec une boule à thé abritant trois feuilles de laurier et deux clous de girofle. Sel, poivre. On couvre et on laisse mijoter deux heures.
Un quart d’heure avant la fin, on ajoute le panais taillé en petits cubes. On fait réduire un tantinet le jus à découvert. Au moment de servir, on coiffe d’une tombée de piment d’Espelette, de fleur de sel et de pluches de persil.
Voilà le truc, en gros.
Et c’est bon.
Gascon, ya téléphon qui son…

DSC02982.JPG

Commentaires

Et il paraît que Jésus, tu le décloues, il sert encore.

Écrit par : rose chiffon | 04/03/2010

aaaaaaargh! ça va trooooop viiiiiiite! 2 recettes en 2 jours !!! j'ai même pas fini la vaisselle de la première!
Mais au fait un cochon, ça n'a que 2 joues non? Bon d'accord, je mets mes bottes et j'y retourne! Non pasqu'avec le reste, on fait quoi?

Écrit par : melusine | 04/03/2010

Ca doit faire péter, ce truc.
Remarque, on a les gaz qu'on mérite...

Jean Bloguin humoriste

Écrit par : Jean Bloguin Humoriste | 04/03/2010

Moi, définitivement, c'est l'utilisation enfin rationnelle de la boule à thé qui me plaît le plus.
Encore que, j'aime bien les joues, surtout les bonnes comme les miennes !

Écrit par : Anne-Marie La Salamandre | 04/03/2010

Il est bien ce dialogue. On dirait du Ionesco dit par Bacri.

Écrit par : Yves | 04/03/2010

Sympa les joues. Je vous tends les miennes http://mampetitpois.canalblog.com/archives/2010/01/27/16693453.html, quasi les mêmes.

Écrit par : mampetitpois | 04/03/2010

Et Henry IV??? Et la poule au pot????

Écrit par : anne-laure | 05/03/2010

Voilà le cadet de Gascogne,
Qui cuisine une porcine joue
Quel homme! Qui d'aimable carogne
Fait festin tant noble que doux.

Écrit par : Camille | 05/03/2010

On dirait que ça ne fait pas que se boire le fino, ça se fume aussi ! Superbe accord, je le sens très bien avec le panais celui-là, il faudra que j'en rachète lors d'une prochaine virée parisienne...

Écrit par : Tiuscha | 05/03/2010

Il y a aussi des jours où j'aimerais être hier... c'est une formule qui me parle... la recette aussi

Écrit par : Renée Louans | 06/03/2010

Et Bernadette elle est très chouette !
On ne se refait pas, un plat canaille ,qui se verrait bien à l'honneur à la table des Chapot !
Merci pour ton commentaire mais c'est moi qui te remercie pour une recette de rognons à tomber !
J'ai un appêtit d'oiseau, mais la prochaine fois ce cher Dédé m'en préparera deux fois plus.
je lui ai expliqué ta recette et il était épaté !
Sincèrement c'était un vrai délice
Bonne soirée

Écrit par : chapot | 08/03/2010

Je trouve douteux voir insultant pour ceux qui ont la foi,la blague sur un homme qui a donné sa vie pour sauver l'humanité.J'ai l'esprit large mais il y a des limites.Le pseudo trait d'humour de Rose chiffon m'indispose.

Écrit par : pascal henry | 09/03/2010

Rien de grave, Pascal, il s'agissait simplement d'une considération pratique de bon aloi.

Écrit par : Estèbe | 09/03/2010

Je le ferai plus. Promis. Plus avec Jésus. C'est vrai qu'il y a tellement d'autres façons de le dire... tellement d'autres modèles. J'en choisirai un plus neutre la prochaine fois, ça doit bien exister dans ce monde et même au-delà.

Écrit par : rose chiffon | 09/03/2010

Amen.

Écrit par : Camille | 09/03/2010

Merci Rose

Écrit par : pascal henry | 09/03/2010

Du foie, cher ami.

Écrit par : rose chiffon | 09/03/2010

Plutôt un Jésus,mais le saucisson.

Écrit par : pascal henry | 10/03/2010

Pourquoi pas effectivement (je disais juste.. à propos de merci rose.. cirrhose du foie.. pour vous qui avez la foi). Je vous en prie, donc. Et après j'arrête.

Écrit par : rose chiffon | 10/03/2010

Bein zut alors, j'ai deux joues porcines au congélo et j'attendais le troisième
épisode pour me décider à les cuisiner. Je suis fébrile, que faire ?

Écrit par : gabriella | 10/03/2010

J'en mangerai tous les jours des joues aussi succulente que celles-ci.Avec un bon vin rouge humm.

Écrit par : qiyan | 14/03/2010

Gascon's'marre ici!

Écrit par : Cocotte | 17/03/2010

Les commentaires sont fermés.