04/05/2010

SO2: le match bachique. Filet de bœuf: la farce lutine

Bonjour, les gens

DSC03197.JPG

Tiens, l’autre jour on s’est livré à une expérience domestique tout à fait passionnante. Il s’agissait de picoler simultanément deux bouteilles de vin rouge. Jusque-là rien que de très banal, pensez-vous. Tout le monde, ou presque, s’adonne à cet enivrant exercice à la tombée de la nuit.  L’intérêt de l’affaire était de comparer deux pinards rigoureusement semblables – le pétaradant Cairanne de Marcel Richaud 2008 –, même terroir, mêmes raisins, même millésime donc; mais l’un vinifié à la régulière, l’autre sans soufre.

L’occasion, enfin, de capter l’impact gustatif du SO2 dedans ta glotte.

Et alors? Et alors? que tu gémis devant ton écran, torturé par la curiosité et le besoin de progresser dans le savoir humain.
Ben alors, on vous refait le match:
Première snifette: euh… kif, kif. Ça sent bon le vin rouge.
DSC03198.JPGDeuxième snifette: le cairanne normal parait droit et bien dessiné; le sans soufre semble un brin chamboulé et imprécis.
Première goulette: le cairanne normal se pose là, balèze, épicé et très mûr; le sans soufre semble moins charpenté, il pétille un tantinet et rigole sous cape.
Deuxième goulette: le cairanne normal la joue mastoc, sérieux et un poil confituré; le sans soufre dégaine un fruité bien plus frais. Taquin, digeste et tonique, il appelle un deuxième verre. Puis un troisième…
«Il est plus espiègle», conclut Madame Sonson, pourtant pas toujours indulgente avec nos tocades viniques.
Résultat? Une heure après, la bouteille sans SO2 est arrivée au ground zéro; l’autre demeure aux deux tiers pleine.

Au glougloumètre, il n’y a pas photo. Le sans soufre a gagné la médaille et notre estime titubante. Youpi.

DSC03165.JPG

Cela dit, tous les vins mirobolants de Marcel Richaud accompagnent délicieusement notre filet de bœuf bien dodu et sa farce lutine de tomates séchées, cresson et noix.

DSC03163.JPGEmincez mini-mini quelques tomates séchées et un bouquet de cresson. Concassez cinq ou six cerneaux au pilon. Touillez le tout, avec une lichette d’huile d’olive. Assaisonnez. Goûtez.
Poêlez le filet de bœuf à feu dru, une minute de chaque côté. Assaisonnez. Puis ouvrez-le dans la largeur d’une lame affûtée, façon portefeuille. Farcissez. Refermez. Et ficelez.
Expédiez la bête dans un plat doté d’un couvercle. Puis au four à 75°, pour une demi-heure. Enfin, tout dépend de la taille de la pièce. L’idée est d’atteindre 55° à cœur. Enfoncez donc un thermomètre dans le tutu du bœuf. C’est si distrayant de jouer au vétérinaire, parfois.

Veuillez agréer, lecteurs distingués, nos sentiments sans soufre.

Commentaires

Voilà le genre d'expérimentation rigolote qui me met régulièrement en joie. Au point de la faire, dorénavant, avec deux bouteilles de sans soufre totalement identiques. Ground zéro à égalité pour les deux. Faut reconnaitre que je suis joueur, quand même!

Écrit par : olif | 04/05/2010

Voilà le genre d'expérimentation rigolote qui me met régulièrement en joie. Au point de la faire, dorénavant, avec deux bouteilles de sans soufre totalement identiques. Ground zéro à égalité pour les deux. Faut reconnaitre que je suis joueur, quand même!

Écrit par : olif | 04/05/2010

@Olif

Je n'ai pas reconnu le commentaire sans soufre. C'est le 1er ou le 2ème ?

@Estèbe

On en trouve du Richaud par ici ? J'en ai plus qu'une, je sais même pas si elle contient du soufre...

Écrit par : dano | 04/05/2010

Dano: Cave Sa et le Passeur de vin. Voilà voilà.

Écrit par : Estèbe | 04/05/2010

Avec ou sans. C'est la question qu'on se pose, quand on voit comment votre outil de retouche d'image rend à la perfection le champ visuel de quelqu'un qui a bu du Richaud. De quoi choper des insomnies.

Écrit par : rose chiffon | 04/05/2010

ET POURQUOI DONC LES DEUX ZETIQUETTES ELLES DISENT QUE YA DES SULFITES !!!
hein hein !! dit on pas : un soufre, des sulfites.....nan ?? bon en tout cas comme le bon docteur nous on est toujours partant pour en ouvrir deux à la fois...

Écrit par : loulou | 04/05/2010

Comme loulou, toujours partante pour en ouvrir 2 ! Ceci dit le test mérite d'être tenté, Richaud, c'est à deux pas...

Écrit par : Tiuscha | 04/05/2010

Apparemment, le choix du vin ne souffre aucune discussion...

Écrit par : HappyChapo | 04/05/2010

Quoi? Mme Sonson et l'Estèbe arriveraient tout juste au tiers de la seconde bouteille après une dégustation de plus d'une heure? Et tout ça en accompagnement d'un filet de boeuf farci au lutins? Et notre philosophe miam et glouglou en tituberait pour si peu? J'y crois même pô, à d'autres! Démasqué M'sieur Estèbe! Sauf vot' respect Mme Sonson, parceque pour vous bien sur, j'oserais pas insinuer que vous avez le coude leste.

Le boeuf m'a l'air bien bon - comme d'hab chez Top Slurp bien sur - mais on en trouve où des lutins pour la farce?

Écrit par : Marcolino | 04/05/2010

Loulou, le vin sans soufre n'existe pas, mais le vin sans soufre ajouté existe (voir ci-dessus). En fait, les levures indigènes produisent leur soufre, d'où la mention sur la bouteille. Hum... c'est clair?
Marcolino, qui vous dit que la soirée démarrait avec le Richaud?

Écrit par : Estèbe | 04/05/2010

Il aurait été intéressant de cacher la contre-étiquette pour être sûr de ne pas être influencé par un à-priori.

Écrit par : goetmilou | 05/05/2010

Mais bong sang, c'est bien sur; j'aurais du y songer. Quel manque de confiance en vos capacités M'sieur Estèbe. Je ne douterai plus, jamais plus. Juré.

Écrit par : Marcolino | 05/05/2010

Merci: une parfaite recette diététique: plein de légumes, peu de viande et un verre d'eau pour faire passer le tout ;)))

Écrit par : sophie XIII | 05/05/2010

Belle tentative quand même! On avait testé cela sur une cuvée en 2006...Même résultat. décidément sans soufre, c'est quand même top slurP !!!

Écrit par : Isabelle | 05/05/2010

oui je la trouve assez lutine cette farce en effet

Écrit par : victime de la mode alias laura b | 05/05/2010

@loulou, et à tous tant qu'à y être!

Pourquoi l'étiquette mentionne-t-elle la présence de sulfites?

Car l’obligation de mentionner s’impose à tous les vins, dès lors qu’ils dépasseront le seuil de 10mg par litre de sulfites. Or, les labos d'analyse se gardent généralement une marge confortable de plus ou moins 15mg/L, d'où le fait que tous les vins sans soufre ajouté, ou presque, en mentionnent la présence sur l'étiquette.

Au plaisir,

JF

Écrit par : jfpelchat | 06/05/2010

nous avons eu les mêmes sensations de dégustations que toi sur cairanne 2008, nous distribuons donc maintenant la version sans soufre ajouté de cette petite pépite de richaud. et bravo pour l'accord mets et vins top slurp...

Écrit par : Guillaume | 11/05/2010

Pas de regret, Dr Slurp, je suis passée chez richaud ce jour, ils ne vendent plus la version naturelle (plus avant la prochaine cuvée, hiver prochain), la seule chance d'en trouver encore est d'aller au bar à vin de cairanne...
Je pique une aubergine parmiggiana et je vous laisse avec un compatriote, amateur de vin qui plus est :
http://saveurpassion.over-blog.com/article-meilleur-sommelier-un-peu-d-humour-50479512.html

Écrit par : Tiuscha | 15/05/2010

Ca donne faim et soif tout ça :-)

Écrit par : direct | 27/02/2011

Les commentaires sont fermés.