31/05/2010

De l’exploitation des enfants en prélude à la folle salade verte et noire

Coucou, les esclavagistes gourmands

DSC03275.JPG

On s’est beaucoup indigné sur le thème du travail des enfants. C’est moche, certes. Mais ces crapules en culotte courtes peuvent quand même bosser un tantinet. Ils peuvent même s’avérer drôlement utiles dans la gestion de nos petites affaires domestiques.

Exemple n°1. Les mômes télégénisés font un assez bon compost.
Placez un, voire deux mômes, devant la télé. Avec un dessin animé dedans la télé. Avisez une botte de vieux radis qui dépérissent au fond du frigo. Tout mous, tout fripés. Passez les sous l’eau. Et balancez-les sous le nez des créatures hypnotisées. Ben, totalement absorbés qu'ils sont par leur cartoon, ils t’avalent la totale. Inutile de dire qu’ils refuseraient catégoriquement de manger ces vieux machins en toute autre occasion. Vive la télé.

PS:
Ça marche aussi avec le pain de l’avant-veille et le jambon sec, voire verdâtre. Attention toutefois de ne pas gâter le compost.

Exemple n°2. Les mômes rivalisés font d’assez bon écosseurs.
Prenez deux mômes doux et complices. Placez, entre les deux têtes blondes, un kilo de petits pois dans leur cosse. Puis créez une saine émulation en annonçant que l’enfant qui aura, devant lui, le plus petit tas de cosses vides sera la reine des andouilles. Ben, totalement boostés par la concurrence et la trouille de passer pour la reine des andouilles, ils te mâchent le boulot en trois minutes chrono. Vive le sport.

PS: Ça marche aussi avec les fèves, les haricots et autres borlottis. Attention toutefois de ne pas abuser, le môme le plus crédule finit par flairer l’entourloupe.

DSC03267.JPG



Nous voilà avec un paquet de petits pois écossés. Nickel pour bricoler cette salade bicolore aux herbes fraîches, qui pacse riso venere (le riz black à la saveur si particulière de nos chers voisins italiens), basilic, ail frais, oignon en botte, menthe et petits pois. Chouette bi-chromatisme à l’arrivée; oui, le vert et le noir cher à Stendhal.


La tactique? Complexe.
Pochez quatre ou cinq minutes les petits pois, qu’ils demeurent croquants. Cuisez 25 minutes (enfin, matez sur l’emballage) le riz noir dans de l’eau salée frémissante. Egouttez et rafraîchissez dûment.
Emincez les herbettes (menthe + basilic) et l’oignon frais. Hachez l’ail. Mélangez le tout. Puis assaisonnez avec plein d’huile d’olive, un trait de vinaigre, un gros filet de citron, sel et poivre. Goûtez et rectifiez jusqu’à palpitation voluptueuse de la muqueuse buccale.

Ah, vous voulez raffiner?
Coiffez donc la salade d’une poêlée de petits poulpes, simplement fricassés à l’ail et au piment. Poulpes pêchés par les mômes, bien sûr.
Tchou!

DSC03274.JPG

Commentaires

Sauf votre respect, votre salade de poulpe (que je suppute délicieuse) a tout de la mise en plis de Tante Yvonne. C'est mimi comme tout, tous ces frisoulous. Pas de quoi se crêper le chignon pour autant, je dirais.

Écrit par : olif | 31/05/2010

Excellents conseils, dr Slurp.
Utiliser sa progéniture pour terminer la nourriture rance, il fallait y penser.
Pour les tâches ménagères, pas mal non plus, en veillant toutefois à ce que cela ne fasse pas doublon avec la mère...
Quoique si on s'organise un minimum, c'est vrai qu'un gosse qui écosse, ça dégage du temps pour du repassage ou les vitres.
Il convient plutôt de privilégier des tâches ne réclamant pas trop de patience, et pour lesquelles petite taille et souplesse constituent autant d'atouts:
ainsi, on peut leur enduire le corps d'un liquide collant (miel ou sirop d'érable) ou simplement d'un habit à fort pouvoir statique (bas de nylon, k-way) ou bêtement de chewing-gum, et leur faire ensuite visiter chaque recoin réputé difficile d'accès comme sous les lits ou derrière les radiateurs (éviter de trop les nourrir durant les jours qui précèdent).
Je suis sûr que d'autres blogueurs seront d'accord de nous faire part de leurs petits trucs persos grace auxquels il est possible de rentabiliser nos chères têtes blondes, et dégager ainsi un peu de temps, temps que l'épouse ou la compagne, n'en doutons pas, saura mettre à profit (un peu de persuasion peut s'avérer nécessaire) pour des tâches plus gratifiantes mais hélas un peu trop souvent repoussées (l'imagination constitue ici la seule limite)...

Écrit par : dano | 31/05/2010

Le mien - 7 ans - fait des sculptures en épluchures de pomme-de-terre. On attend qu'il devienne célèbre pour les vendre au prix fort. Qui est intéressé?

Écrit par : Yves | 31/05/2010

Il y a ce me semble bien des petits pois pour ce peu de grains de riz dans cette salade pour HB daltonien. Zèle des écosseurs ?
Belle rentabilisation des compétences. Penser aussi à dresser les chers bambins pour la détection des truffes (à la rigueur des morilles), mais ne pas oublier la muselière...

Écrit par : Olivia_Mohune | 31/05/2010

Bonne idée, Olivia. Bientôt les girolles.

Écrit par : Estèbe | 01/06/2010

Le mien aussi avale n'importe quoi devant la tv. Compost... Bonne idée :)

Écrit par : Rita | 01/06/2010

Les poulpes, ils les pêchent dans le Léman?
On avait déjà pensé à faire de la chair à pâtée avec les mômes récalcitrants (ceux qui braillent dans la queue à la caisse du supermarché) mais l'idée du compost est plus dans la note actuelle, verte , écolo quoi!

Écrit par : mamina | 01/06/2010

C'est une bonne idée la salade verte et noire... mais Stendhal, ce ne serait pas le rouge et le boire?

Écrit par : Anne-Laure | 01/06/2010

L'écossage ça marche mais entre 4 ans et 7 seulement, après l'émulation n'ets plus très productive... ET qu'en faites vous du compost après ?

Écrit par : Tiuscha | 01/06/2010

Vous mettez" homme" à la place de"mômes",ça marche pareil !
Homme + télé +50 radis= 0 radis
je viens de le vérifier, il n'y a pas 2 jours.

Écrit par : Marie-Hélène | 03/06/2010

Avant le repas et devant un dessin animé pourquoi pas, les gaver de batônnets de crudités, dans la salade ils ne mangent pas mais là oui des pleins bols, ça fait longtemps que je pratique l'astuce mais plutôt dans un soucis diététique que compostage.
Je n'avais pas pensé à utiliser la main d'oeuvre zombifiée, merci pour l'idée ;)

Écrit par : anitaa | 04/06/2010

Les commentaires sont fermés.