25/06/2010

Magret vapeur dans sa gaine caféinée aux épices douces: antchoubi, il est madur, ce type!

Adieu, coussi ba?

 

DSC03375.JPG

En Gascogne, cette recette-là vaudrait à son auteur de passer pour le dernier des quaouèques. Peut-être même se ferait-il escagasser la fatche au point de voir 36 bïmbarolles. C’est qu’en Gascogne, on ne pijole pas avec la tchappe. Particulièrement avec celle du canard. Boudu que non! On peut vous le certifier. On est de là-bas. Oui.

 

Au risque donc de se faire castagner en effigie par nos ex-compatriotes toulousains, voilà un magret vapeur dans sa gaine d’épices douces, café et orange. Oui, mamie.

Huuuu, on entend d’ici le chœur désapprobateur: Un magret à la vapeur, antchoubi!! Il a fumé l’usine St-Maclou ou quoi??!! Putaingue, mais il est pec ce type!

Courage. Allons-y.

 

DSC03379.JPG

DSC03376.JPGDans une poêle sans matière grasse, faites griller quelques minutes une petite cuillère de graines de coriandre, un demi-bâton de cannelle, une petite cuillère de poivre aromatique, une petite cuillère de graines de fenouil et une petite cuillère de cadamome décortiquée. Pendant ce temps, zestez une orange, puis émincez les zestes mini mini. Ecrabouillez enfin les épices, les zestes et deux petites cuillères de moka en grain. Au mortier ou au mixer. C’est qu’il ya là deux façons de faire, deux manières de voir l’univers même. Le mortier laissera des particules de café atchement croquantes sous la molaire; le mixeur réduira l’ensemble en une poudre confortable autant que rassurante. Boulègue, collègue !

Dégraissez entièrement le magret, ôtez l’aiguillette, et tranchez-le en deux dans le sens de la longueur. Oignez les deux moitiés et l’aiguillette avec le mélange d’épices, en frottant bien pour que la mixture adhère aux chairs. Puis roulez les trois morceaux dans du film alimentaire, bien serré, façon saucisson. Nouez les extrémités comme un bonbon. Puis balancez dans le panier vapeur. Quatre minutes l’aiguillette. Sept minutes les demi-magrets. Laissez reposer un bon moment. Découpez le film avec des ciseaux, puis tranchez en menues sections façon sushi. Servez tiède, avec une salade verte, ou des haricots verts vinaigrette.

DSC03344.JPGEt on se tchuque quoi avec? Ben, un Mas Jullien 2007, le plus fin, racé et digeste des rouges du Languedoc. Voire du monde. Macarel, ça c’est de la jaja! Merci Olivier. Merci Olivier.

Adissiatz

Commentaires

T'as l'intention de traduire le patois un de ces quatre? Belle recette, très fraîche

Écrit par : sophie XIII | 25/06/2010

Marrant ce patois genevois (qu'elle)...
Après les verrines, la vapeur, à quand les trucs mignons pour le dessert?
Cela dit, cet Olif Jullien est l'un de mes vignerons préférés, quel talent!

Écrit par : Patrick CdM | 25/06/2010

Justement, j'avais du magret en stock, car mes gens en ont un peu assez du magret séché maison... Je teste donc en deux variantes : une avec grains de café (mais je me suis servie de mon moulin à café, mouture ultra-grosse, comme pour une Cona) ; une avec de l'huile de café, occasion inespérée d'écouler un peu de ce flacon acheté dans un pur moment d'aberration !
Dans la deuxième variante, j'ai mis un peu de graines de carvi en plus. Dans les deux cas, j'ai ajouté dans la papillote quatre ou cinq noyaux de cerises concassés. On verra. Malheureusement, ce n'était que du magret en barquette et non levé sur la volaille. Si bien qu'il n'y a pas l'aiguillette et que la qualité – suffisante pour le magret séché - est sans doute trop médiocre ici.

Écrit par : Olivia_Mohune | 25/06/2010

Est ce qu'il faut absolument avoir un "mixère"?
Pour l'instant, je résiste encore...
Neket grav !, j'ai un mortier en granit ( trouvé chez Belasie ) dans ma chaumière bretonne.

Écrit par : Marie-Hélène | 26/06/2010

Et bé, pitchounet vous n'avez pas oublié votre langue maternelle !

Écrit par : gabriella | 26/06/2010

En gros, c'était juste pour nous montrer votre couteau céramique tout ça.

Écrit par : Camille | 27/06/2010

J'ai le même!!!!! Boudiu!!!!!

Écrit par : Anne | 27/06/2010

C'est pas bon le gras?

Écrit par : Yves | 28/06/2010

Captain Pat, ce que vous pouvez être taquin. Demain: espuma de clafoutis.
Olivia: tenez nous au courant, on halète
Camille: oui
Gabriella: j'ai une pense-bête extra:
http://occitanet.free.fr/tolosan/lexique.htm

Écrit par : Estèbe | 28/06/2010

Très original !

Écrit par : Blog planchas Forge Adour | 28/06/2010

Après le magret à la vapeur, j'attends le magret à la voile

Écrit par : Anne-laure | 28/06/2010

Dites donc les gens, il paraît qu'Estèbe arrête.

Écrit par : rose chiffon | 28/06/2010

Qu'est-ce qu'on fait ?

Écrit par : rose chiffon | 28/06/2010

Rose, on fait une grève de la faim ?

Écrit par : Camille | 28/06/2010

Ca m'arrange pas mais je crois qu'on a pas le choix.

Écrit par : rose chiffon | 28/06/2010

Il prend des libertés avec la tradition culinaire du sud ouest,pas sûr qu'il ne récolte pas quelques cacugnes et bourre-pifs au pays de l'ovalie !!

Écrit par : pascal henry | 29/06/2010

Eh bien c'était fort gouleyant ! J'ai préféré la version huile de café, plus subtile que les grains concassés. La principale difficulté fut de trancher menu ces magrets, un peu ramollis avec la chaleur ambiante. Un bref entreposage au congélateur y a aidé.
Il me semble que les noyaux de cerise apportent un petit quelque chose...

Écrit par : Olivia_Mohune | 01/07/2010

je suis en train d'écouter l'emission réalisée par Florence en même temps... très drole cette impro.

Écrit par : marie | 02/08/2010

Marrant ce patois genevois (qu'elle)...

Écrit par : billig ugg stiefel | 24/08/2010

Pour l'instant, je résiste encore...

Écrit par : ugg stiefel | 24/08/2010

une avec de l'huile de café, occasion inespérée d'écouler un peu de ce flacon acheté dans un pur moment d'aberration !

Écrit par : ugg | 24/08/2010

Rose, on fait une grève de la faim ?

Écrit par : hermes birkin | 24/09/2010

Les commentaires sont fermés.