10/02/2011

Le hareng, l’orange et le fenouil (poil à la nouille)

Coucou, le gens


DSC03947.JPG

Les lecteurs fidèles de ce torchon hirsute qu’est le blog Top Slurp auront noté qu’il n’y est jamais question de saumon. On n’est pas fan. Ou plus trop. C’est que sous ce nom générique se cache une flopée de variétés aux saveurs très discutables.
Il y a le saumon de piété qui ne vaut pas un clou.
Le saumon de Vénus qui rend fou.
Le saumon Canigou qui fait ronron.
Et puis le saumon beausapin qui n’est plus de saison.

Du coup, chez le poissonnier où l’on traînassait l’autre jour, on s’est payé du… hareng. Fumé. En filets. De la Baltique. Du hareng, oui.
Après ça, on a échafaudé une salade étrange, voire top frappadingue, vaguement inspirée d’une recette italienne dégustée naguère.
Voilà les lanières de hareng au fenouil et orange
. Tût, tût.

DSC03950.JPGVirez le cœur coriace d’un bulbe de fenouil. Emincez. Pochez trois minutes et rafraîchissez illico sous l’eau fraîche. Puis assaisonnez et arrosez d’une bonne huile d’olive. Réservez.
Pelez une orange douce et détaillez en minces tranches rondes.
Taillez les filets de hareng en lanières. Arrosez d’une bonne huile d’olive. Poivrez. Réservez.
Pile-poil à l’heure du miam, réunissez le tout dedans le plus beau des saladiers, puis dévorez dare-dare avec quelques aventuriers de la papille. Plus un grand verre de la cuvée Billes de Roches du Clos Melaric, un Saumur classe et gourmand, tamisé d’une larme de douceur mais tendu d’une acidité tonique (ta mère).

DSC03912.JPG

Tchou!

Commentaires

Et le saumon Blanc, il culmine?

Écrit par : Yves | 10/02/2011

Vous auriez pu boire un Harengmur, avec votre saumon à l'orange. Ce Melaric, un beau premier millésime de petits jeunes qui n'en veulent, m'a bien tapé dans les papilles au salon renaissance d'Angers. C'est le passeur qui y a également fait ses courses?

Écrit par : olif | 10/02/2011

Estèbe, je vous soupçonne d'être parti en vacances( sans prévenir! ), et d'avoir confié la finalisation de ce billet à un certain "Cdm"; il y a des indices qui ne trompent pas!

Écrit par : Marie-Hélène | 10/02/2011

Quand le sot mondain s'empiffre de poisson rose, le gourmet s'arrange d'autres mets. (enfin, de Boulogne sur mer, le hareng est incomparable) (de lapin)

Écrit par : Camille | 11/02/2011

Olif: 2e millésime selon nos services. Pas au Passeur, c'est Mr Scooopette le dealer.
Marie-Hélène: Oups, je suis découvert. Oui, Pat est bien mon nègre (blanc)
Camille: C'est joliment dit et frappé au coing du bon sens.

Écrit par : Estèbe | 11/02/2011

Il y a aussi les poissons de province: saumon Belliard, saumon Tauban, saumon de Marsan... ;)

Écrit par : Anne-Laure | 11/02/2011

M'étonne pas que Mr Scoopette soit un dealer de vins, tiens!
Le domaine Mélaric a été créé en 2006, en fait. Quel millésime avez-vous bu?
http://www.vins-melaric.com/accueil.html

Écrit par : olif | 11/02/2011

2008, Monseigneur

Écrit par : Estèbe | 11/02/2011

Saperliscoopette, c'est qui ce dealer ?

Écrit par : Benoît Marquis | 11/02/2011

Anne-Laure : il y a aussi le saumon de Provence, le véritable poisson de salon…

Écrit par : Rollmops | 11/02/2011

Ouiiii, on m'demaaande ? Tchô !
Pour ne pas donner toralement tort à Olif, 2008 est le premier millésime qu'Aymeric et Mélanie font avec "leurs" raisins, qu'ils ont d'ailleurs bichonnés comme pas possible. Les blancs sont très bons, les rouges aussi. Sur 2006 et 2007, c'était de l'achat de raisin, et même si le coup de patte du couple en vinif est plutôt joli, pas le même fond que sur ces 2008. A venir pour Jérôme : te faire goûter le Billes de Roche rouge et leur Clos de la Cerisaie. A suivre. En tout cas, ravi que ça vous plaise, et pourvu qu'ça dure, comme y dit.
Adjieu, donc !

Écrit par : Mr Scoopette | 13/02/2011

Je ne sais pas encore si j'aime cette recette, mais je trouve Marie-Hélène très sympa!

Écrit par : Patrick CdM | 15/02/2011

si le hareng se prend pour de l'espadon et que le saumon dort...

Écrit par : marie | 16/02/2011

Les commentaires sont fermés.