28/02/2011

Des gourmandes nues dans leurs baignoires

Bien le bonjour, amis de l’art et du cochon

Tiens, parlons d’arts plastiques. Et plus précisément de la singulière Lee Price, artiste américaine en activité, qui a trois dadas. Au moins.
Primo, la peinture à taux de réalisme himalayen. Price, elle te barbouille des toiles qu’on dirait des photos. Avec ses pinceaux et de la peinture à l’huile. Balèze.
Deuzio, la contre-plongée radicale. Price, elle contemple ses personnages depuis le plafond. Du coup, ils ont l’air très très très seuls, ses personnages.
Tertio, les dames qui se gobergent de sucreries à poil dans leurs baignoires. Chacun son truc. Price, c’est donc l’ablution masticante et féminine dans la faïence. Ce qui pourrait être glamour. Mais s’avère étrangement morbide. Ces créatures s’offrent-elles une ultime douceur avant le grand couic? La mousse ne risque-t-elle pas de donner un mauvais goût aux friandises? Est-ce bien raisonnable de jeter des papiers de bonbons dans l’eau du bain?
Un travail qui pose de vraies questions avec des additifs et des colorants dedans.

2007-03.jpg
painting02.jpg
painting04.jpg
painting11.jpg
photorealism-lee-price-14-610x269.jpg
painting08.jpg

Bien à vous, mein choux

Votre dévoué Esteban 1er


11:20 Publié dans Art Slurp | Lien permanent | Commentaires (20) | Tags : lee price |  Imprimer |  Facebook | | |

Commentaires

Impressionnant, tu as enfin trouvé une manière "logique" (hum) de montrer des filles à poil sur un blog de cuisine. C'était un pari ? Qu'est ce que tu as gagné ??? :-D

Écrit par : funambuline | 28/02/2011

Yep. Et ça fait 5 ans que je me creuse la nenette

Écrit par : Estèbe | 28/02/2011

Non mais attends je comprends pas : ce que tu nous dis là c'est que sont des peintures et non des photos ??? Incrédible !!

Écrit par : Claire | 28/02/2011

Si, si, si

Écrit par : Estèbe | 28/02/2011

Petite mort par indigestion en milieu aquatique: glauque, en effet

Écrit par : Yves | 28/02/2011

Il y a trois baignoires différentes dont deux encastrées. Peut-être plusieurs fois le même modèle, une brune à cheveux attachés sans vernis à ongles. Non, c'est beau.

Écrit par : rose chiffon | 28/02/2011

Comme Funambuline, je sentais venir l'image dévêtue depuis des années. On y est. Si on mangeait quelque chose maintenant?

Écrit par : Anne-Laure | 28/02/2011

Elle ne pouvait pas prendre des photos, plutôt? Accrochée au lustre de la salle de bains.

Écrit par : olif | 28/02/2011

"Bath Sweets Suite"?

Écrit par : Azrael | 28/02/2011

Ca c'est du bain-marie, ou je ne m'y connais pas!

Écrit par : Patrick CdM | 28/02/2011

MÔSSIEU Estèbe...
J'envoie, derechef un mot à votre hébergeur de blog.
Pas plus que " fessebouc" n'admet le licencieux
(l'origine du monde, entr'autre )
depuis quelques jours/nuits
Vous ne pouvez imposer, après une - aussi - longue absence,
(non justifiée...)
La vue de " desserts " dont nous n'avons pas la recette,
hélas,
et qui ne donnent ni appétence, ni désir,
(à manger des crêmes glacées...)
(la c'est la multinationale, de la glace, qui parle...)
MAIS...
" les dames qui se gobergent de sucreries "

Calvin doit en perdre ses cheveux...

Je ne pense pas répercuter --- ce que je fais régulièrement -
à mes ami(e)s du grand ouest ces images...

KOIQUEUE !

Écrit par : angevain | 01/03/2011

Ne me parlez plus de la douceur angevine.

Écrit par : Estèbe | 01/03/2011

moi aussi je trouve ça beau en fait...

Écrit par : ko | 01/03/2011

Estèbe...
Même " Rabelais *"
( qui fit ses humanités, en partie(s), au COUVENT de la Baumette, à Angers )
* Qui sait être - un tantinet, un peu coquin -
Célèbre notre douceur...

pour nous mettre " dans le bain "
parlons de !
1/4 de Chaume,
Chaume, Bonnezeaux, et autres Layon(s) et Aubance(s)


Bon, je reviens " derechef " lire/et faire lire votre littérature...
(surtout que la reprise est bonne...)

Écrit par : angevain | 02/03/2011

Mais pourquoi ne mangent-elles pas de choucroute ?

Écrit par : Camille | 02/03/2011

Y'a longtemps que j'oubliais votre site, j'y reviens pour voir comment je pourrais vous refiler une recette absolument exotique (Pensez-donc elle vient du Haut Valais, vallée où Philippe Rochat soi-même possède un chalet (à Obergesteln, pour être précis) mais il n'est pour rien dans cette recette antique (peut-être 16 ou 17 ème, SIECLE, pas ARRONDISSEMENT) S'il en a goûté, ce dont je ne doute pas, je ne pense pas qu'il l'a "transposé" à Crissier, trop délicat.

Alors, où puis-je vous la glisser ???

Pour le reste du site, je suis d'accord, les papiers de bonbons dans la baignoire c'est dégoûtant.

Cordialement

Écrit par : La Jonquille | 03/03/2011

Wow, c'est beau (encore plus que du veau!) Mais une question me han-teu: pourquoi la< 1ére dame sa baignoire est vide? Hein? Haha, ça vous en bouche des coins ça, les gens!

Écrit par : Stéphanie | 04/03/2011

Moi, ça me parle. J'adore manger des céréales ou des petits gateaux dans ma baignoire. En secret.
C'est comme un jeu : n'avoir jamais les mains trop mouillées, ne faire tomber aucune miette, inventer de nouveaux systèmes pour poser la friandise en lieu sûr le temps de se laver les cheveux...
Price et moi, on se comprend.

Écrit par : alice | 04/03/2011

Ayé j'ai trouvé! C'est parce qu'elle (la 1ére) avait peur de l'hydrocution. Comme quand j'étais petite "attends au moins 1 heure après manger avant d'aller te baigner". Pff...faiche!

Écrit par : Stéphanie | 05/03/2011

ce que tu nous dis là c'est que sont des peintures et non des photos Incrédible !

Écrit par : abercrombie and fitch outlet | 24/03/2011

Les commentaires sont fermés.