La pseudo-pissaladière de sardines et autres crudités rigolotes

Salud, amigos


DSC03969.JPG
Ça aurait dû être une recette méga pronto de chez pronto. Une recette à la va-comme-je-t’y-pousse-dans-le-four. Une recette branchouille à deux balles, comme dans les magazines pour les dames, que tu te bricoles en trois minutes d’une main en te repoudrant le museau de l’autre.
Ben non.
Tout ça à cause du pote Jenny. Qui est un artisan notoire et scrupuleux. L’autre jour, on te dégaine une recette avec de la pâte feuilletée de supérette. Pof: Jenny s’énerve tout rouge. Sur le thème: «Au diable les saloperies industrielles! C’est plein de trucs cancérigènes. C’est dégueu. Viens donc acheter ta pâte chez les honnêtes boulangers de quartier». Et il avait raison, le bougre, bien sûr.

Voilà pourquoi la préparation de notre très couillonne mais slurpissime pseudo-pissaladière de sardines et crudités rigolotes vous occupera la moitié d’un jour de congés.



DSC03967.JPG
Le topo, et par étapes, SVP.

Pour acheter une pâte feuilletée artisanale
, commencez par traverser la ville aux heures de pointe. Bravez les frimas, la mauvaise humeur policière, la petite délinquance galopante, le grand banditisme embusqué, la pollution atmosphérique et les scories de caniches diarrhéiques. Sans parler des aînés irascibles, des bébés braillards et des klaxons débiles. Traversez la ville donc, puis rentrez chez vous avec la pâte sous le bras. Ou l’inverse.

Abaissez votre trésor au rouleau. Parsemez de graines de sésame, poivrez. Repassez un coup de rouleau. Puis découpez en rectangles de 11,5 sur 3,4cm. Badigeonnez de jaune d’œuf battu. Et enfournez à 180°, une dizaine de minutes, en écrabouillant une ou deux fois la pâte en cours de cuisson, pour éviter qu’elle ne gonflâsse démesurément.

Pendant ce temps, lavez et émincez un bouquet de cerfeuil et quelques olives noires. Taillez trois radis et deux branches d’oignon frais en fines lamelles. Et égouttez une boîte de sardines de belle origine (Belle-îloise, Quiberonnaise ou tout autre phénix de la conserverie océane).
Le final? Héroïque. Coiffez chaque tartelette de radis, cerfeuil olive et oignon; une discrète giclée d’huile d’olive, une sardine, trois cristaux de fleur de sel et l’addition.

Grignotez ça en racontant à tout le monde que cette pâte exquise, ben, c’est vous qui l’avez faite de vos mimines.
Car jamais mensonge ne nuit.

Tchou!

Commentaires

  • Vous êtes trop bonne pâte, Estèbe. Je vous reconnais bien, là!

  • La pa(a circonflexe, que je peux dominer) te...pour éviter qu'elle ne gonfla(a circonflexe de nouveau) t ... Gardez le double s pour Sa Sainteté, ou pour en donner la forme aux anchois qui savent bien se marier avec les radis, les sardines, le cerfeuil, les oigons et l'huile d'olive, comme le petit Pierre, qui semait a (circonflexe) tout vent l'eut certifié.

  • Ah, bon ? la pâte, il eu fallu que nous l'écrabouillassions ?
    Avant on disait de mettre des haricots secs sur la pâte...( c'est vrai que ça marche pas terrible,
    souvent on obtient des grosses bulles surmontées de quelques haricots collés dessus ).

  • @Maurice Grevisse

    Maintenant je sais ... les gardes pontificaux ( pas frîcôt...)
    sont des gardes suisses...

    @estèbe
    Belle îloise, quiberonnaise... et autres... à rechercher dans tous les rayons
    - et faire son choix -
    Mais je te conseille " dans la capitale de mon pays "
    outre - lémantin - (pas de bonne heure)


    La Bellevilloise

    Boite - Bar - Restaurant - Salle

    19-21, Rue Boyer Paris 75020

    Métro : Gambetta , , Ménilmontant

    Tél : 01 46 36 07 07

    Site : www.labellevilloise.com

    Mail : infos@labellevilloise.com

    (un - refuge - de radio nova )

  • Angevain: j'y cours de ce clic
    Momo: Certes, mais il aurait fallu, naguère, que je piffâsse ma prof de grammaire.

  • Non ! Je ne lèverai pas la patte sur cette pissaladière, c’est trop bon.
    Et avec ça, sûr qu’un Pisse Dru doit bien faire l’affaire.

  • bonsoir " Benoît Marquis "
    @ Estebe
    à toutes et à tous...
    Certes - un Pisse Dru - !
    vous avez des " convictions viti/vinicoles " très à l'est...
    Mais, les sardines sont - un peu - de l'ouest, est'il ?
    (sauf celles de méditerranée, http://www.ifremer.fr/lth/sardine.php)
    Mais donc... chauvin (mais barbu) de mes - pays de la Loire -
    Pourquoi pas un " Gros Plant " qui , pour moi , doit - réveiller les huîtres -
    qui en 2012, nous y arrivons, sera une A O C ...
    Cépage , la folle blanche,
    (Mais je suis un fou blême)
    Il est vrai que, en 2012, nous aurons - peut être - d'autres nouveautés...
    d'est en ouest du Léman...

  • what ? mais pourquoi donc de la pissaladière avec une pâte feuilletée ? Bien que pas Niçois je sens que certains en seraient fort fâchés
    Mais après tout , pourquoi pas

  • @ jupi
    1 - Estèbe est " outre lémanique "... dans le sens ouest>est...
    La pâte feuilletée est peut être plus légère en altitude !
    Mais, la pâte brisée - humidifiée avec - un fond - de vinaigre
    dans l'appareil, donne une " croustillance " (?) extra
    2 - Les recettes sont faites " pour être lues " pas forcément pour les suivre
    3 - Je suis, bien entendu, allé 'survoler ' ton site...
    Mais la " cachina " en appartement... très difficile...

    Merci Estèbe d'être neutre,

    Normal à Genève

    Je retourne derechef vers - jupi - pour son minestrone

  • Ça devient super pointu de suivre les commentaires ici...

  • Oui, Pat, c'est la foire à la sardine.
    Jup, le retour. Yipii!

  • Avec des anchois et de la pâte à pizza, ça marche pareil. Ils font ça à Naples avec un certain succès.

  • Cela dit, si l'on remplace les sardines par des fraises et les radis par du basilic, ça peut être pas mal aussi.

  • @ Camille
    Ce n'est pas la saison des fraises, ni du basilic...
    Ce n'est pas développement durable...

    nous attendrons donc,

    avec la nouvelle recette d'Estèbe...
    Ou je retourne...

  • AH AH AH ! Et la recette de la VRAIE pissaladière de la Cadière ? vous n'avez pas l'air de connaître !
    Pourtant c'est là :
    http://www.thebookedition.com/phylhomme---les-metres-du-monde-mone-meno-p-55149.html
    avec plein d'autres recettes et trucs machins.
    Un regret : ya pa kontrepeterie komme
    "La chatte du boucher se tortilla devant la tortilla" (au pecorino et ciboule).
    MM

Les commentaires sont fermés.