15/03/2011

Le fabuleux cresson, la regrettée Edith et la truite boudinée


Bien le bonjour, amigas, amigos

DSC04005.JPG

Le cresson est une petite verdure à la saveur picotante et persistante qui te laisse la papille toute chose.

Le cresson même que c’est drôlement bon pour ce que tu as.

Le cresson, toujours lui, s’avale depuis la nuit des temps. Parfaitement. Les Perses d’antan, dit-on, s’en faisaient des tartines avant d’aller charcuter leurs adversaires sur les champs de bataille. Quant aux pucelles d’Albion, elles semaient, le 24 mars, une ligne de cresson et une ligne de laitue pour connaître le caractère de leur futur époux. Gentil et benêt si la laitue poussait la première; velu et brutal si c’est le cresson qui venait à se pointer. A quoi ça tient...

Cresson,
c’est aussi le nom de famille de la seule dame à avoir été premier ministre dans le royaume de France depuis sa préhistoire. Une sacrée bonne femme, l’Edith. Victime expiatoire de la déculottée du PS aux municipales de 92 et punching-ball préféré des gros machos de la République (et Dieu sait s’ils grouillent), elle restera aussi comme le locataire de Matignon au mandat le plus bref. Dix mois.

Nous autres chez les Slurp, on la regrette parfois. Souvent, même.

On lui dédie bien sûr nos roulades de truite fumée au cresson, petite entrée tonique et lutine pour soupers fin entre gens de goût.

DSC04002.JPG

DSC03998.JPGPayez-vous de tous fins filets de truite, bio siouplait. Plus diverses autres choses que vous découvrirez en lisant ce qui suit.

Faites cuire al dente une carotte à la vapeur. Détaillez en tous petits dés.

Lavez quelques branches de cresson. Equeutez et émincez mini. Dans une jatte, touillez avec la carotte, une cuillère de petites câpres, trois cornichons en lamelles, une échalote hachée, un filet d’huile d’olive et un filet de citron. Salez, poivrez molo.

Ecrabouillez
quelques pistaches. Rôtissez presto à la poêle. Ajoutez à la mixture. Goûtez. Rectifiez.

Puis étalez les filets de truite par paire ou trio sur du film alimentaire, en les chevauchant un brin, de manière à obtenir un rectangle à peu près satisfaisant. A l’extrémité dudit rectangle disposez un petit boudin de farce au cresson. Puis roulez délicatement la truite sur elle-même dans le film, façon saucisson. Serrez bien. Liez les extrémités. Puis recommencez l’opération avec le reste des filets. Expédiez le tout au frigo.

DSC03994.JPGA l’heure du miam, découpez en tronçons mignons, puis virez le film alimentaire qui manque passablement d’intérêt gustatif.

Faites valser enfin bouchon du mirobolant, ciselé et jouissif Saint-Bris 2009 d’Alice et Olivier De Moor, producteurs naturels et bourguignons, que nous sommes quelques-unes à considérer comme les plus grands vignerons de ce millénaire qui vagit.
Oui.

Tchou

Commentaires

C'est OK: t'aimes pas le saumon

Écrit par : Anne-Laure | 15/03/2011

Madame est observatrice

Écrit par : Estèbe | 15/03/2011

Vu le verbe de poissonnière qui caractérisait Madame Cresson, une recette avec de la truite tombe à pic.

Écrit par : yves | 15/03/2011

Sympa ces petits toasts ; mais l'est où passé la vidéo marrante du mouflet
tombant sur la bouteille ?

Écrit par : gabriella | 15/03/2011

Eh dites, vous cressonnez slurper Docteur !

Écrit par : Rollmops | 15/03/2011

@ Môssieu Estèbe
depuis quand l'outre lémanique - de l'est - se permet de critiquer
nos glorieux et fringants " hommes politiques " que le monde ENTIER
nous envie (entre l'ENA et la formation sur le tas/ou le tard. D'ailleur ILS ONT TENDANCE A S'INCRUSTER)

NOUS POUVONS LE FAIRE , nous mêmes
NA
Pour Madame Cresson, le seul reproche que je puisse lui faire,
Sa propriété, dans ma région, était l'objet de " soins constants "
des gendarmes et gardes mobiles...
merci les sorties du samedi soir...
Nous nous en sommes remis

Écrit par : angevain | 15/03/2011

On ne critique guère, on loue, au contraire.
Signé Loutre Léman

Écrit par : Estèbe | 16/03/2011

Pour Madame Edith Cresson, pas de problèmes, entièrement d'accord...
Pour " les gros machos de la République " ... Ils ne sont guère " louable "
pour certains, tout au plus achetés ou vendus...

Écrit par : angevain | 16/03/2011

On trouve parfois dans les cressons de charmants garçons un peu trop endormis.

Écrit par : Camille | 17/03/2011

En Californie? Comme c'est étrange.

Écrit par : Estèbe | 17/03/2011

Tout cela est bien appétissant, sieur Estèbe, mais une question me taraude : combien de filets de truite pour combien de goulûts ?

Écrit par : antirouille | 17/03/2011

Ben disons trois jolis filets pour un boudin, deux boudins pour trois gulus. Mmmmh... c'est clair?

Écrit par : Estèbe | 17/03/2011

Très ! Merci beaucoup !!!

Écrit par : antirouille | 17/03/2011

J'aime le boudin, la truite, le boudin de truite et le saint bris, que demande le peuple ?

Écrit par : tiuscha | 13/04/2011

Les commentaires sont fermés.