Les taquineries littéraires du Dr Slurp: vol 1

Coucou,

Tiens, mes chéris(e)s, si nous jouions ensemble? Jusqu’à la fin du mois de mai, le blog Top Slurp, celui qui aime tant distraire intelligemment ses lecteurs, déroule une série de récréations littéraires autant que gourmandes.

Exercice n°1:


Rédigez une recette avec des merguez dedans en n’utilisant que les quatre dernières lettres de l’alphabet.

 

Hum, pas facile

Les meilleurs seront dûment récompensés.

Tchou

Commentaires

  • Je suis un peu étonnée, en effet, partager des jeux, légères récréations pour l'esprit, se fait traditionnellement à l'époque des plage et non à la saison des asperges.

    Mais pour votre plaisir :

    - 5 wxy
    - 6 xzz
    - 2 xyw
    - 1 (petit) xwz

    Xywzwxy xy ywywx (pas trop chaude).
    Wyxzzwxy (ou piment d'espelette) xyzxyw, xyzwxyzzwy xyzw xyzwyx.
    Yxw xywzzwyx-yx (ou réservez dans un four tiède).

    Je sais que c'est un peu basique, mais la simplicité a souvent du bon avec les mauvaise merguez de supermarché.

  • Funambuline, trop fort! J'en ai le yxxwywww qui wykkkk!

  • Top Blog Slurp, who loves so cleverly distract his readers, conducted a series of literary as well as intensive recreation.

  • Fastoche !!!

    gratin de Yacon au Wasabi avec une salade de Xanothosoma sagittifolium (chou des Caräibes) blanchi, et merguez assaisonnés de Zantholium simulans ( poivre du Japon).

  • Chez nous,

    dans ma province déjà ancienne
    nous sommes marqués par les invasions
    des huns,
    d'un coté
    des autres de l'autre

    nous cuisinons
    - TOUJOURS -
    (depuis des lustres ...)

    les merguez ...
    au
    Wok
    avec un
    Xénophobe
    Zélote
    façon
    Yakitori

    de préférence a la lune montante

    ce qui démontre notre grande science de l'adaptation
    (une Suisse de l'ouest, en quelque sorte ...
    sans l'indépendance et la neutralité)


    C'est un choc de culture(s)

  • Chez nous,

    dans ma province déjà ancienne
    nous sommes marqués par les invasions
    des huns,
    d'un coté
    des autres de l'autre

    nous cuisinons
    - TOUJOURS -
    (depuis des lustres ...)

    les merguez ...
    au
    Wok
    avec un
    Xénophobe
    Zélote
    façon
    Yakitori

    de préférence a la lune montante

    ce qui démontre notre grande science de l'adaptation
    (une Suisse de l'ouest, en quelque sorte ...
    sans l'indépendance et la neutralité)


    C'est un choc de culture(s)

  • Je vous prie de bien vouloir accepter mes excuses pour le " doublon "

  • Joli Angevain, ça pourrait être une lettre de Musset à Georges Sand.
    Quand je mets à vos pieds un éternel hommage,
    Voulez-vous qu'un instant je change de visage ?
    Vous avez capturé les sentiments d'un coeur
    Que pour vous adorer forma le créateur.
    Je vous chéris, amour, et ma plume en délire
    Couche sur le papier ce que je n'ose dire.
    Avec soin de mes vers lisez les premiers mots,
    Vous saurez quel remède apporter à mes maux.

  • MAIS ...
    ( puisque c'est à la mode )
    c'est du - harcèlement sexuel
    - (combien cela vaut'il chez les prudes Genevois ?)

    Mon bon Estèbe ...
    NON, JE NE VEUX PAS COUCHER AVEC GEORGES SAND
    Vous m'avez mal lu ...

    NA ...

    J'attaque la question de ce jour,
    l'âme pure et la pensée tranquille

  • C'est un exercice à la " Perec ", je crois.
    A vous, Estébe ! Donnez nous une recette qui ne comporte pas la lettre E.
    Bonne gamberge...et bien à vous.

  • @ Marie-Hélène,
    Tu lis plus le blog de notre " genevois " préféré
    que Tu ne te cristallises sur ton blog ...

    25 avril 2011, ou j'ai raté ?

  • @ Angevain,
    Oups ! je me fais remonter les bretelles, là ! ; vous n'auriez pas été instit. jadis ?
    C'est vrai qu'il est plus facile de faire des commentaires sur le blog des autres, mais ça vient... incessamment, sous peu !

Les commentaires sont fermés.