31/01/2012

L’histoire charmante de la tourte de bette et de poulet aux accents exotiques

 

Bien le coucou,

DSC04320.JPG
D’aucuns appellent tourterelles les petites tourtes. Et ils ont tort. Car la tourterelle est un animal à ailes. D’autres appellent tourteaux les grosses tourtes. Et ils ont tort encore. Car le tourteau est un animal à pinces.
Mais tant qu’à faire, et pour éviter toute confusion lexicale susceptible d’opacifier les conversations entre gourmets, on se cuisinera ici une tourte lambda, une tourte ni trop petite ni trop grosse, une tourte de 21 cm de diamètre, ce qui n’est pas loin d’être une dimension indiscutablement normale. (Pffff… comment causer pour dire que pouic).

Bref, Madame Sonson nous a récemment mitonnés une tourte de poulet et côte de bettes aux accents orientaux particulièrement tonique, dont on ne peut résister à vous confier l’alchimie ici.

DSC04316.JPG
Pour quatre gulus à table, il faut 400 grammes de blanc de poulet bio, quatre côtes de bettes, 400 grammes de pâte brisée acquise auprès d’un artisan honnête (si possible), quatre brins de coriandre, un doigt de gingembre, une cuillère à soupe de mascarpone, une cuillère à soupe de pignons, une lime, du piment, trois œufs, deux doigts de patience et d’autres choses encore.
Emincez le poulet, arrosez-le du jus de la lime, de gingembre râpé et d’une pincée de piment. Filmez. Laissez mariner une heure au frais.
Faites griller les pignons à la poêle. Réservez.
Faites suer une échalote et une demi-gousse d’ail hachées l'une et l'autre dans une giclette d’huile d’olive. Ajoutez les côtes de bette taillées en mini lanières et le poulet. Assaisonnez. Laissez cuire un bon petit moment à feu pépère, en remuant gentiment.
Pendant ce temps, battez au fouet deux œufs et le mascarpone. Assaisonnez. Hors du feu, ajoutez l’appareil dans la poêle avec les brins de coriandre ciselés. Touillez.
Abaissez enfin la pâte d’un roulis de rouleau mâle et conquérant. Réservez un tiers pour le chapeau. Chemisez avec le reste un moule à bords hauts (une tourtière même), préalablement et dûement beurré. Faut que la pâte remonte jusqu’en haut, va sans dire.
Versez la farce dedans (ben oui…). Soudez le couvercle de vos petites mimines habiles. Badigeonnez de jaune d’œuf. Faites même un dessin atchement joli avec l’excédent de pâte si votre muse vous le souffle. Puis enfournez une vingtaine de minutes à 180°, que dore la tourte.
Après ça, il faut tout manger très vite, sans respirer, en faisant des bruits dégoûtants avec sa bouche.

A tout soudain

Commentaires

Cette tourte lambda me plaît!!merci! et bonne soirée!

Écrit par : lebon pequery françoise | 31/01/2012

C'est bien ce que je pensais : il faut plein d'ingrédients et beaucoup de travail pour rendre les bettes acceptables :-)

Écrit par : Marie-Hélène | 31/01/2012

La première photo et son flou David hamiltonien me rendent cette tourte encore plus désirable. Peut-être même la tenterai-je chez moi. C'est dire!!!

Écrit par : Stéphanie | 01/02/2012

Elle a l'air meilleure que les trucs en béton que l'on mâchouille dans les pubs anglais

Écrit par : Sophie 13 | 01/02/2012

Madame Sonson a eu une bonne idée pour faire passer les bettes, elle les a
enrichies fortement, à essayer.

Écrit par : gabriella | 05/02/2012

Hmmm ce nom me rappelle un guitar heros toulousain, qui avait un bel appart sous les combles et des riffs démoniaques...
sympa le blog ;)

Écrit par : Christophe Labédan | 07/02/2012

Oui, il me semble bien reconnaître aussi le nom de ce p… de guitariste toulousain qui avait du style autant au bout des doigts que dans les postures de guitar héros qu'il prenait de manière quasi naturelle…
Alors donc, ce sont des ingrédients culinaires qu'il met aujourd'hui en musique?

Écrit par : Christophe Prévost | 07/02/2012

L'essentiel, c'est que ça nourrisse la bette !

Écrit par : Benoît Marquis | 07/02/2012

ce sont les tourtereaux qui vont suer devant les vitrines cette année
seront ils blettes pour se marier ?
votre serviteur, jupi

Écrit par : jupiter | 09/02/2012

Tiens, vlà le passé qui toque à la porte.
Jup, magistral!

Écrit par : Estèbe | 09/02/2012

hmmm! que c'est délicieux!! Merci beaucoup pour la formule, Madame Sonson

Écrit par : faire part | 16/02/2012

Vous vouliez surement dire Blettes?

Écrit par : nail art | 16/03/2012

@ nail art:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Blette_%28plante%29

Écrit par : nan | 16/03/2012

Ça me donne une bonne idée de plat pour demain.

Écrit par : épicerie fine | 17/03/2012

Une recette pour le moins particulière, mais il ne faut pas se fermer, je vais l'imprimer et essayer ce week-end... j'espère que je vais y arriver, je ne suis pas toujours doué derrière les fournaux ;)

Écrit par : jeu de ben 10 | 20/06/2012

Les commentaires sont fermés.