12/03/2012

La salade de carciofis à l’orange sanguine et la grande découverte sémantique


Gros poutoux

DSC04362.JPG
Le Dr Slurp, qui jamais ne somnole intellectuellement, a eu récemment une révélation d’ordre sémantique. Oui, Madame.
C’est que bon nombre de verbes actifs conjugués à la première personne du pluriel deviennent des homonymes de bonnes choses à manger. Ça te la coupe, non?
Viiiiite, un exemple.
Prend le verbe rogner, au hasard. Conjugue-le à la première du pluriel. Hi, hi, rognons les rognons. Rebelote avec le verbe cocher: cochons les cochons. Et puis aussi sommons les saumons, meulons les melons, pigeons les pigeons, grattons les grattons, oignons les oignons (ben oui, de l’adorable verbe oindre), poissons les poissons, etc.

On se rend compte au passage de la pauvreté de la langue française, à laquelle manque désespérément des verbes comme champigner, cornicher, pigner, jamber, estraguer, macarer, potimarrer ou citrer.

DSC04344.JPG

Hélas, on ne peut s’amuser de la sorte avec la recette du jour, qui est toutefois drôlement comestible, légère et lutine. Il s’agit de très mignonne salade de mini artichauts primeurs (ou carciofis) à la menthe et à l’orange sanguine. C’est que les carciofis italiens sont de retour au marché, qu’ils sont goûtus en diable, qu’ils annoncent le printemps et que tout le monde il est gentil.

En entrée, comptez trois ou quatre carciofis par bouche à nourrir.
Retirez les feuilles extérieures, moches et coriaces. Tranchez au raz de la queue et coupez la pomme en son milieu, de façon à éliminer toute la partie supérieure des feuilles. Oui, ça fait un gros déchet, comme on dit à Tchernobyl. Coupez enfin ce qui reste en quatre dans le sens de la longueur, en balançant au fur et à mesure dans de l’eau citronnée pour éviter l’oxydation.

Faites cuire les carciofis une dizaine de minutes à la vapeur. Rafraîchissez illico sous l’eau claire. Pelez une ou plusieurs oranges sanguines à vif. Ciselez plein de brins de menthe. Puis disposez le tout dans une très belle assiette, avant de brumiser d’une bonne huile d’olive et d’un filet de citron. Fleur de sel, poivre au moulin. Et slurp, slurp, slurp. Oui, trois fois.

Tiens, une autre fois, on chiquera les chicons.

Commentaires

hum moi les petits violets qui coûtent les yeux de la tête je les fait à la barigoule
là je vais essayer tiens- pour un plat froid
et avec des fonds ça irait ou bien c'est horreur de chez Picard ?
j'attends avec impatience une recette de chicon vu que j'aime ça mais je les fais toujours brut de décoffrage et les autres n'aiment pas !
merci Monsieur

Écrit par : ella | 12/03/2012

Cher topslurp,

Merci pour cette recette...j adore les artichauds....et aussi les petits délires literaires.
En attendant de vous lire, je vous souhaite une belle semaine
Mariew
Note: les "wienerli" farcies au spaguetti sont parties a la conquete de l espagne ou elles connaissent un grand succes.

Écrit par : Mariew | 12/03/2012

ça marche aussi avec la politique: mélanchons le Mélenchon (bof, pas vraiment en fait)

Écrit par : Yves | 13/03/2012

Et bien ça y est, merci Dr Slurp : c'est pas encore 10h est j'ai déjà faim ...

Écrit par : Bertrand | 13/03/2012

".. ET j'ai déjà faim .." -> sans doute aussi en hypoglycémie :-)

Écrit par : Bertrand | 13/03/2012

Vous voilà en verve doc ! on vous retrouve après une petite traversée du
désert, belle salade printanière.
Euh.. nous frittons les fritons aussi ?

Écrit par : gabriella | 13/03/2012

Merci pour ce menu très spécial, ça donne du goût comme quoi? J'ai pas encore le temps de le tester!

Écrit par : faire part | 13/03/2012

Un goût qui est bon, je vous jure, quelque part entre le Carambar et la merguez, si vous voyez le genre.

Écrit par : Estèbe | 13/03/2012

@ Yves : forcément que ça ne peut pas marcher avec la politique, c'est une histoire de JE en majuscule. Alors que la cuisine, il n'y a qu'à la première personne du pluriel qu'elle s'apprécie, que ce soit un pluriel à 2 conjuguant de fins mets ou un pluriel familial et un bon civet.

Écrit par : Sabrina | 15/03/2012

cardons les cardons, mêlons les melons, nichons les cornichons, chicons les chicons,
10 minutes ça me parait énorme comme cuisson, 2 c'est déjà beaucoup
les violets du sud de l'Italie ne sont pas fibreux ils sont mangés crus localement
c'est bon de garder du croquat

Écrit par : jp | 17/03/2012

cardons les cardons, mêlons les melons, nichons les cornichons, chicons les chicons,
10 minutes ça me parait énorme comme cuisson, 2 c'est déjà beaucoup
les violets du sud de l'Italie ne sont pas fibreux ils sont mangés crus localement
c'est bon de garder du croquant

Écrit par : jp | 17/03/2012

Dommage que Bomber ne prends un m j'aurais préféré Bonber (slurp)
Chantal
www.macuisineetvous.com

Écrit par : Chantal | 19/03/2012

Cette salade est vraiment formidable et je tenterai d'en réaliser les jours à venir!

Écrit par : Recette de cuisne | 03/05/2012

Une bien belle recette de cuisine, moi je suis dans le virtuel, mais dès dimanche prochain je rentre dans ma cuisine pour mettre en pratique cette recette merci

Écrit par : jeu de cuisine pour les filles | 11/06/2012

Ca donne faim, mais je n'avais jamais entendu parler des "carciofis" une découverte que je vais chercher dès ce WE

Écrit par : Jeux de batman | 10/07/2012

Écrire un commentaire