25/08/2008

Le burger en boîte pour dégonfler

Youp! 

Coucou nous revoilou, après une dizaine de jours passés à flâner dans un pays charmant, où l’on mange plutôt bien. Bien mais riche. Des frites. Des frites avec de la pizza. Des frites avec du fromage fondu. Des frites avec des sandwichs. Des sandwichs avec de la pizza. De la pizza avec des crêpes. Des frites avec des frites (les jours de fête).
Bref, on a repassé la douane avec l’équivalent d’une friteuse sur chaque hanche, ce qui est un brin disgracieux. Ne vous étonnez donc pas si, dans les jours qui viennent, ce blog ressemble vaguement au livre des recettes favorites de Kate Moss. Faudrait qu’on puisse renfiler notre slim d'ici Noël sans dire des gros mots.54a3f4ebb0.jpg


En attendant, et rien que pour vous, voilà une invention qui devrait révolutionner vos virées vertes et autres escapades en camping à Saint-Glinglin-les-Flots: le cheesburger en boîte. Oui, Madame. Pour 3 euros 95 seulement. Le genre d’innovation agroalimentaire qui vous fait embrasser le plus draconien des régimes en rigolant.

Bon app', les aminches

30/07/2008

Chérie, et si nous allions dîner tout nus ce soir?

Youpi, les nudistes 

bathers.jpg

 

Après le brunch et le slunch, les smoothies et la lunch-box, voilà un nouveau trend culinaire autant que palpitant venu du Nouveau Monde. C’est le repas à poil.
Oui, vous avez bien lu. Le dîner fin, les miches à l’air.
Cette mode exquise nous vient de New York. Et plus précisément d’un groupe joliment baptisé l’Optional Clothing Diners Club (comprenez le Club de Dîneurs Optionnellement Vêtus). Lequel comprend une cinquantaine de personnes qui aiment à se retrouver dans des restaurants en tenue d’Eve et d’Adam. Voilà qui est culotté. Ou plutôt pas, en fait. Plus stupéfiant encore: aucun établissement n’a pour l’heure refusé d’accueillir le club des tout nus. A New York, un client, c’est un client, fut-il vêtu de rien.
On peut ricaner devant cette initiative. Mais à la réflexion, elle présente maints avantages.
1. D’un point de vue domestique. Le dîner à poil met fin à toutes les angoisses vestimentaires préludant un dîner en ville. Dress code: pas de dress. «Chérie, je n’ai rien à me mettre pour le repas de ce soir!» / «Ben, ça tombe bien.»
2. D’un point de vue social. Le dîner à poil permet au personnel tenant le vestiaire des restaurants chics d’avoir du boulot toute l’année. Avant, il chômait en été. Le voilà bossant douze mois sur douze. Oui, il faut penser à l’emploi.
3. D’un point de vue hygiénique. Le dîner à poil permet d’effacer toutes les tâches d’un simple coup de serviette. La dégoulinade de minestrone sur le plastron? La giclée de blanquette sur le chemisier? Oubliées car illico effacées. Un vrai progrès, si vous voulez l'avis d'un petit cochon de table.
4. D’un point de vue moral. Le dîner à poil n’est pas si impudique qu’il n’y parait. Because, durant le repas au moins, les zones les plus taboues de l’anatomie demeurent cachées. Au dessus, par la serviette (bon, on peut discuter). Au dessous, par la chaise, pour un peu que le resto n’est pas opté pour des sièges en plexiglas, bien sûr.
5. D’un point de vue confort enfin. Le repas à poil permet la dilatation naturelle des chairs abdominales sans nulle entrave. Plus de ceinture à desserrer. Plus de complexe à s’empiffrer.
Voilà donc une invention formidable.
D’ailleurs, on vient de réserver une table déshabillée chez Ducasse.

Arrosoir

07/07/2008

Le grand quiz gastronomique de l’été

132.jpg

 

Comment que ça va bien?

Certains parmi vous se souviennent probablement du grand quiz culinaire de l’été dernier, qui avait fait beaucoup de morts. Pour pouvoir vous prouver à nouveau que votre science en matière gastronomique n’a pas de limite, voilà qu’on remet le couvert. Avec un questionnaire méchamment tordu. Respirez un grand coup avec la bouche.
C’est parti mein kiki.

lambretta-frau.jpg1/ Vous aimez les fraises? Nous aussi. Trouvez donc la variété ancienne qui existe pour de vrai:
A. La Macarena
B. La Lambada
C. La Lambretta
D. La Burkina

2/ Champion de la cuisine minceur, Michel Guérard gagna ses titres de noblesse dans un bistrot d'Asnières-sur-Seine baptisé:
A. Le pote-au-four
B. Le pot-au-feu
C. L’âpotre-en-feu
D. Le Beau Tofu

3/ Tout le monde connaît les yakitori (pas yaklitoris, idiot), les brochettes nippones. Mais comment se nomme le bout de bois qui les embroche? (pas facile, celle-là)
A. Le kushi
B. Le shiku
C. Le shishi
D. Le kuku

chou.jpg4/ Un peu d’étymologie à présent. La saison n’est guère à la choucroute. Tant pis. D’où vient le mot?
A.
De la coiffure dite «en choucroute», très à la mode chez les dames de la cour de Louis XV, coupe ouvragée au look évoquant le chou fermenté.
B. Du mot alsacien surkrut, signifiant chou acide. Et va donc, espèce de surkrut!
C. Du chou kroot, principale variété utilisée pour la préparation du plat.
D. De l’ingénieur strasbourgeois Manfred Von Kroutchou qui, le premier, imagina en 1783 de faire subir à un chou coupé finement une lactofermentation dans une saumure. De Kroutchou à Choukrout, il n’y a guère qu’une pirouette lexicale.

5/ Histoire encore. On prête à la bouillabaisse une origine mythologique. Mais laquelle?
A.
C’est une robuste soupe de poissons de roche que cuisina Castor pour draguer Polux. On connaît la suite à la fois tragique et embarrassante de l’aventure.
homer.jpgB. Dans l’Odyssée d’Homère, Ulysse se tambouille une version un rien primitive de la bouillabaisse, à ce point malodorante qu’elle le délivre de la perverse magicienne Circée.
C. Venus prépare une proto bouillabaisse pour endormir son vilain et velu mari, Vulcain, afin d’aller retrouver Mars, son amant bien pourvu. Elle est d’ailleurs notoire, la barre de Mars.
D. Perséphone, reine du royaume des Ombres, se siffla sans réfléchir une bouillabaisse truffée de substances soporifiques par l’infect Hadès. Lequel put alors abuser d’elle. Et pas qu’une fois, dit-on. La soupe de poisson digérée, Perséphone coupa son portable, puis se retira dans la honte et la solitude.

6/ Et la mayonnaise, vous connaissez l’origine du mot? Hein?
A. Du préfixe grec maïeu, qui indique grosso modo, l’accouchement de quelque chose par ping-pong de deux éléments distincts. D’où la maëunaise.
B. «Manger cette sauce?», se serait écrié Talleyrand devant une émulsion à basse d’œuf et d’huile, réalisée par sa cuisinière. «Encore faudrait-il qu’elle m’aille, ô, niaise.» D’abord baptisée mailloniaise, la sauce devint mayonnaise un siècle et quelques coups de fouets plus tard.
C. Le terme viendrait du maillol (ou maillot en français moderne), une liquette en étoffe modeste et donc transparente, que portaient les cuisinières d’antan pour faire monter la sauce.
D. Simplement de son lieu de naissance. Soit Mahón, capitale de Minorque, dans les Baléares, ou l’autochtone avait découvert depuis belle lurette les vertus du mix d'huile d'olive et jaune d'œuf. Un amiral français ramena la chose sur le continent et la baptisa la mahonnaise. Ben oui, comme béarnaise ou javanaise.

ducasse_narrowweb__300x425,0.jpg7/ La mode est aux plats intégrant la bonbonnaille de notre enfance. Le Monégasque Alain Ducasse pourrait en être le précurseur. Au Spoon, il mit en effet au point:
A. Un soufflé au Bounty
B. Une glace au Malabar
C. Une tatin à l’Orangina
D. Des macarons au Zan

8/ Qui est donc l’immense cuisinier contemporain qui a créé la désormais classique «double côte de veau aux deux citrons et trois poivres»?
A. Groucho Marx
B. Thierry Marx
C. Karl Marx
D. Estèbe, mèzique quoi

9/ Ce sont les Ricains qui engloutissent par an le plus grand nombre de pizzas par tête de pipe. Ah, les cochons! Mais quel est donc le pays qui occupe la seconde place mondiale?
A.
La France
B. L’Italie
C. Le Liechtenstein
D. Le Groland

10/ On aime le plat de poissons et crustacés espagnol nommé la zarzuela. Mais le terme désigne également autre chose dans la belle langue ibère…
A. Une partie très précise de l’anatomie masculine (inutile de rentrer dans des détails scabreux autant que finalement peu utiles pour le propos qui nous concerne).
B. Le maillot de corps traditionnel du toréador
C. Une sorte d’opéra-comique d’antan
D. L’avant-centre dans une équipe de foot féminine

divine.jpg11/ Causons cinoche. Que mange donc l’impressionnante (et défunte) Divine à la fin du film culte Pink Flamingos (1972) de John Waters. Un truc bizarre:
A. Une crotte de caniche
B. Une merguez de gnou
C. Un macaron au foie gras
D. Un croque-madame en forme d’obélisque

12/ Beaux arts encore. Quel est le nom de la gourmandise ultime des romains décadents et orgiaques dans Astérix en Helvétie?
A.
La lymphe de chamelle
B. Le foie de lynx
C. La graisse d’urus
D. Le rognon de Goth

13/ Les ustensiles de cuisine portent parfois des noms étranges. Trouvez celui qui n’existe pas:
A. Le tchouchkopek
B. La marguerite
C. Le russe
D. Le maccaronier

LAG006.0178.jpg14/ Et le gant de protection qui sert à ne pas se cramer en sortant un plat du four, c’est quoi son vrai nom de baptême?
A
. La monique
B. La manique
C. La mimique
D. La ninique

15/ Un helvétisme pour finir. C’est le plat national vaudois, à base de patate et de poireau. C’est bon, surtout avec la saucisse au chou. C’est le:
A. Papet
B. Papi
C. Papô
D. Papou

 

 

 

Les réponses ? Les voilà : 1-B, 2-B, 3-A, 4-B, 5-C, 6-D, 7-B, 8-D, 9-A, 10-C, 11-A, 12_C, 13-D, 14-B, 15-A.
Maintenant comptez vos bonnes réponses. Et le Dr Slurp, ceinture noire de calcul mental et capitaine en psychologie culinaire, vous donne ses conclusions.
Quinze points: trop fort
De 10 à 15 points: fort
De 5 à 10 points: moyen fort
De 0 à 5: total naze
O point: Tiens, Jean-Claude Van Damme lit mon blog ?

12/06/2008

L’élégant couvre-chef du supporter qui a soif

Europotes, bonjour

 

1754132171.jpg

Le génie humain ne connaît de bornes ni de frontières.
La preuve? Il (le génie humain, donc) vient de concevoir un casque porte canettes pour les fans de foot en goguette.
Astucieux autant qu’élégant, le couvre-chef permet - grâce à un réseau de tuyaux en plastique et à une double niche à boîte de bière - de picoler tout en (rayez la mention inutile):
- battant des mains comme un enfant heureux
- agitant deux fanions vengeurs à la fois
- balançant des marrons aux supporters de l’équipe adverse
- faire des bras d’honneur à l’arbitre (qui est vendu)
- faire pipi avec ses potes sur les murs du stade
- conduire à 100 000 à l’heure en klaxonnant dans les rues endormies
- ou toute autre activité nécessitant ses deux mimines (inutile de s’appesantir).
Un casque, deux canettes, des tuyaux. Magique.

Europotes, bonsoir

18/05/2008

Histoire de boulettes: la tragédie du glaçon de cancoillotte

1654814539.JPG2141669363.JPG
1438451653.JPG1389509772.2.JPG
Bonzour 
L’autre jour, on était reçu avec un amabilité confondante chez l’empereur jurassique de la bloglouglou. Chez Olif, quoi. A l’heure du fromage, entre caille et crumble, voilà que débarque, évidemment, un pot de cancoillotte, spécialité locale autant que crémeuse, qui a éveillé en nous des envies de création.
Que faire avec ce fromage-là? Pas des huîtres à la cancoillotte. Déjà pris. Mais pourquoi pas des bouboules de viande, d’où jaillirait le prodige crémeux? On a rêvassé à ça des semaines. En potassant la recette du cordon-bleu bien sûr. Mais aussi celle du fondant original de Michel Bras, dans lequel la ganache intérieure est congelée pour fondre après cuisson.
Et, de fil en aiguille, on a imaginé le glorieux fondant de cancoillotte en boulette de veau épicée et panée. Un plat susceptible de révolutionner les mœurs culinaires occidentales. Un plat follement original et résolument moderne. Un plat qui pourrait nous expédier au panthéon des blogueurs en tablier de cuisine.
Vous l’aurez deviné: pour pouvoir glisser la cancoillotte dans la boulette, on l’a donc congelé. Mis dans un bac à glaçon. Et oublié au congélateur une nuit.
On ne sait trop comment, ces glaçons de cancoillotte nous ont gonflé l’ego façon zeppelin. Quelle trouvaille merveilleuse! Les heures suivantes, arpentant les rues de la ville en vélo, on ne pouvait s’empêcher de toiser la populace avec pitié. Et un brin de dédain aussi. Malheureuse humanité, qui vivra, vieillira et mourra sans avoir jamais conçu un glaçon de cancoillotte. Et toi, pauvre mémé affairée, imagines-tu que tu croises le concepteur du glaçon de cancoillotte? Et toi, ado stupide, baisse le regard ou je te change en glaçon de cancoillotte.
Le jour J, les glaçons sont donc allés se nicher au cœur de boulettes de veau, dûment aromatisées et passées dans une panure odoriférante. On vous passe le détail de la recette. ¨
Parce qu’elle a foiré.
Foiré grave.
La cancoillotte s’est fait la malle dès l’entrée dans la poêle, en se muant en fondue collante et vite cramée. Une Berezina. Une baffe. Un drame domestique, que l’on racontera et reracontera à notre psychiatre les 30 prochaines années.
Snif
Bye
PS: Si vous aimez les histoires de boulettes, jetez donc un oeil à celle-ci.

08/02/2008

Parlons peu, parlons de mèzigue.

 

 

 

  

Hello,

 

Tiens, trois petites news intimes pour clouer la semaine.

 

Primo: le blog Top Slurp s’apprête à fêter ses deux ans d’existence. Emotion. Larmes. Hoquets. Deux ans d’amour et d’humour, de flageolets et d’encornets. Deux ans plein de rires et de chansons, de crimes crapuleux et de cochon rôti. Vous avez été 650 milliards à consulter quotidiennement ce blog depuis le 16 février 2006. Comme chaque année, vous recevrez donc votre colis personnel en guise de remerciement, avec votre poids en rillettes de buffle et un magnum de Cacolac dedans.


Deuzio: on repasse à la téloche cet aprème, l’amie Scoopette nous ayant aimablement invité à cuisiner live et sans filet une bêtise érogène pour la Saint-Valentin. Ça va chauffer dans les chaumières.


Tertio: on part chasser le dalaï-lama en Nouvelle-Guinée pour une semaine. D’où une suspension provisoire de slurperies.

A bientôt, les ptérodactyles

 

 

 

 

18/12/2007

La guerre des frites

 

Bonjour,

En cette veille de Noël, ayons une petite pensée pour nos amis belges, en plein déchirement ethno-linguistique.

 

 

Bien à vous

28/11/2007

Nouveau et palpitant: la clef USB spécial pinard

 

Coucou les geeks,

La technologie est un TGV lancé à pleine vitesse vers le bonheur de l'humanité. Pour partager de bons moments liquides avec vos amis, voilà l'USBWINE, première clef USB-robinet pour télécharger du vin.

On en rêvait. Ils l'ont fait. Ah, les monstres.

 

Bon on vous laisse à votre cassoulet.

Bizzzz

27/11/2007

Dessine moi un cassoulet

 

Adiù, 

 

 

 

Tu veux jouer à un jeu d'une drôlerie immense? Cuisine-toi un cassoulet et publie ta recette sur ton blog le jeudi 6 décembre.

 C'est l'exquise Gracianne et mèzigue qui avons comploté tout ça. La blogomiam manque cruellement de cassoulet. Des verrines en cascade; des bouchées apéritives à la chaîne; des cakes et mignardises; mais de cassoulet point. On s'est dit, elle et moi, que ce n'était pas juste. D'où ce jeu.

Ton cassoulet, il pourra être roots ou pas, végétalien, aquatique, baroque ou idiot.

Amis de la bloglouglou, vous pouvez jouer itou, en présentant, le six décembre, une bouteille qui vous semblable pacsable avec cet orgueil du répertoire gasco-languedocien.

A vos faitouts!!!!

PS: Pourquoi le six décembre? Parce que c'est la journée mondiale du haricot. Ou ça devrait l'être.

PS2. Tu n'as pas de blog et tu pleures. Poste donc ta recette en commentaire ici ou chez Gracianne.

PS3: Le jour J, préviens-nous que tu as cassoulé (participe passé du verbe cassouler) par un commentaire. On vous mitonnera une synthèse au confit.

 

22/11/2007

Le haïku cruel des petits poissons auto-farcis

 

 

 

Voilà un plat raffiné et distrayant, qui nous vient d’un coin reculé de l’Orient extrême.
Pour quatre petits poissons autofarcis:
Achetez quatre petits poissons vivants et joyeux.
Affamez-les quelques jours.
Quand ils ont très faim, mettez-les dans une casserole pleine d’eau, sur le feu tout petit.
Jetez leur quelques boulettes de mie de pain, épicées à votre goût.
Dès que les poissons gobent, montez le feu.

 

Mangez en méditant sur la candeur des créatures aquatiques.

A très bientôt

05/11/2007

Martine, celle qui rit quand on la taquine

 

Bonjour, anciens enfants candides

 

Vous êtes probablement déjà tombés sur ce site gras et bête, qui souille nos plus purs souvenirs d'enfance. Mais que fait Alliot-Marie?

 

 

Ces jeunes ne respectent rien.

Dieu merci.

 

Fraternelles papouilles

23/09/2007

Croquer dans la figue papale

 

Chers fidèles,

 

 

 

 

Pari marketing bien audacieux que de baptiser ainsi une confiture, même s'il s'agit du nom historique d'une variété de figues méridionales. C'est que, voyez-vous, l'évocation des parties intimes du vieux Benoît XVI peut couper l'appétit.

A moins, bien sûr, d'envisager l'affaire sous l'angle du challenge. Car croquer dans une bouboule papale n'est pas donné à tout le monde. De plus, l'expérience rend pieu, dit-on. 

A part ça, la confiture est bonne, merci.

A tantôt

17/08/2007

Grand quiz de l'été (2): testez votre culture bachique

Amis joueurs, bonjour!

 

 


Vous avez triomphé à notre récent quiz gastronomique. Vous exultez encore, prêt à ronfler sous vos lauriers. Ben, essayez donc celui-ci, centré sur les choses du vin et un rien plus corsé que le précédent. Na!

 

1/On aime la fantaisie et les vins naturels de la maison mâconnaise l’Ancestra. Parmi ces cuvées aux noms animaliers, laquelle n’existe pas?
A Le Porc tout gai
B Le Veau qui a bu l’air
C Swiming Poule
D Le Poux sain

 

2/ Sacrés Jurassiens. Ils ne font rien comme les autres. Leur vin jaune, ils le mettent même dans une bouteille trapue atchment spéciale. Qui s’appelle:
A Le clavecin
B le clavelin
C Le calvinklein
D La cancoillotte

 

3/ Restons donc le pif dans le vin jaune. C’est si bon. C’est quoi le nom du cépage? Hein?
A Le savagnin
B Le salvagnin
C Le savasavien
D Le savabien (oui, merci, et vous?)

 

4/ Cap sur la Gironde. En 2003, le classement des crus bourgeois bordelais avait été révisé. Classement annulé depuis, d’ailleurs. Bref. L’un de ces domaines de renom avait refusé d’y figurer. Lequel est-ce?
A Phélan-Ségur
B Sociando-Mallet
C Chasse-spleen
D Phylox-Petain

 


5/«J’aime le champagne; il me rend belle». C’est qui la dame qui a dit ça?
A Bernadette Chirac
B La Veuve Clicquot
C Mme de Pompadour
D Arielle Dombasle

 

6/ Un peu d’histoire sociale. En 1907, en Aude, les vignerons se révoltent. Ils sont 800 000 à défiler dans les rues de Montpellier. On leur envoie l’armée. Qui pactise avec les mutins. Trop émouvant. Mais au fait, comment se nommait le porte-parole et figure de proue du mouvement?
A Albert Jacquard
B Aimé Guibert
C Yvan Rebroff
D Marcelin Albert

 

7/ On raffole des grands Rasteau d’André Romero du Domaine de la Soumade. Pas vous? Outre le vin, l’homme a une autre passion dans la vie…
A Le macramé
B L’Olympique de Marseille
C Les bébés marsouins
D L’histoire andorrane

 

8/ Il possède la moitié du Bordelais, dont la Château Pape-Clément. Il a passé les 70 ans. Il est pote avec Depardieu. C’est…
A Bernard Magrez
B Bernard Aiguillette
C Bernard Gésier
D Bernard Confit

 

9 / Quel est le point commun (vinique, of course) entre la pétulante Mireille Mathieu et le défunt Edgar Faure?
A Leur totale abstinence: jamais de vin, sauf à Noël
B Leurs mines bouchonnées
C Leur allergie au champagne
D Leur tendresse pour le beaujolais nouveau

 

10/ Cet as de la pédale a une cuvée de Gaillac qui porte son nom.
A Laurent Jalabert
B Eddy Merckx
C Michel Drucker
D Richard Virenque

 

11/Amis mélomanes, bonsoir. Parmi ces noms de domaines ou de cuvées évoquant le monde merveilleux de la musique, trouvez celui qui n’existe simplement pas
A La Combe de luth
B Le Château Pipeau
C Le Vouvray Hautbois
D Le Saxo Rojo

 

12/Dans le film Mondovino, que fait donc le chien de Robert Parker?
A Un prout
B Un jappement inhumain
C Son coming out
D Le beau

 

13/ Seuls un de ces crus bourguignons existe pour de vrai. Ben oui. C’est le…
A Clos des blattes
B Clos des mouches
C Clos des punaises
D Clos des cancrelats

 

14/ Certains cépages changent de nom selon les régions et pays. Parmi ces paires synonymes, trouvez le couple intrus.
A Malbec/Côt
B Zinfandel/Primitivo
C Melon/Muscadet
D Ugni blanc/Folle blanche

 

15/ Plou difficile. L’exquise humagne rouge valaisanne est également cultivée dans le Val d’Aoste. Sous quel nom?
A Cornalin
B Humagnita
C Vien
D Moscato

 

16/ «Gloire à l'aligoté, si bon, si fin, si vrai» a écrit un grand poète et œnophile contemporain. Il s’agit de…
A Olif (le Grand)
B Bettane (Michel)
C Mèzigue (Estèbe)
D Pivot (Bernard)

 

 

 

 

 

Les réponses? Les voilà:

1-D; 2-B; 3-A; 4-B; 5-C; 6-D (c'est lui sur la photo); 7-B; 8-A; 9-D; 10-A; 11-D; 12-A; 13-B; 14-D; 15-A; 16-C (ah, la modestie proverbiale de la maison)


Allez, on compte gentiment ses bonnes réponses. Sans tricher, à la calculette.

Et on écoute le verdict:

16 points. Hou la la! Faudrait penser à autre chose qu’au pinard.
De 10 à 15. Superbalèze
De 5 à 10. Va falloir potasser un peu la littérature glouglou.
De 0 à 5. Naze.
O point. Nicolas S., on t’a reconnu.

Adios!

 

14/08/2007

Des coulis de tomates pour l'hiver

Coucou,

Pendant que les fans d’Elvis sanglotent pour le 30e anniversaire d’une overdose au beurre de cacahuète;
pendant que Sarko et Bush trinquent à la santé du Grand Capital triomphant;
pendant que les bourses mondiales dégringolent et que les vaches anglaises rissolent;
pendant que Castro se rase et que Gaza s’embrase;
pendant que les aoûtiens rougeoient et que les aoûtats festoient;
pendant que la concierge cancane et que la voisine ricane; 
ben, pendant ce temps, chez les Slurp, on fait du coulis de tomate pour l’hiver. Bien mûres ces jours-ci, les tomates.

 

 

 

 

Tchou

06/08/2007

Grand quiz de l'été: testez votre culture gastronomique!

Mes hommages estivaux, chers tous

 

 

 

 

Ah, ah, vous vous pensez un as de l’art culinaire, un gastro-cador, un deus ex machimiam. Ben, on va voir ça. Testez donc votre culture générale gastronomique avec ce petit quiz estival en 16 points, conçu rien que pour vous.

1/ C’est l’histoire de deux frangines, Caroline et Stéphanie, restauratrices à Lamotte-Breuvon dans les années 1830. Un jour de stress pendant le coup de feu, les sœurs font une bévue majuscule, qui s’avère pourtant exquise. De l’accident né un classique du répertoire qui porte leur nom. Il s’agissait des sœurs:
A. Ravigote
B. Miroton
C. Tatin
D. Ketchup

2/ Historique encore. C’était un aristocrate qui, ne voulant quitter la table de jeu, un soir de 1762, demanda à son cuisinier de lui mitonner un en-cas susceptible d’être mangé avec les doigts. L’en-cas fit florès. Il porte son nom. Il s’agissait:
A. Du Conte de Sandwich
B. Du Baron Panini
C. Du Duc Von Hamburger
D. Du Vicomte de la Tartine

3/ Les chefs créent parfois des plats qui passent à la postérité. De sorte que le peuple et s’en empare en oubliant bien souvent leur créateur. Bonjour l'ingratitude. C’est le cas du fondant au chocolat de Michel Bras. Mais qui a donc inventé le saumon à l’oseille?
A. Maïté
B. Jean Troisgros
C. Loulou dans sa cuisine
D. Cyril Lignac

4/ Un autre plat mythique, le hamburger de canard gascon, avec son steak de magret à l’armagnac, son chutney de cerise et son Ossau-iraty fondu, c’est qui le grand esprit qui l’a pondu? Hein?
A. Pierre Gagnaire un jour d’immense inspiration
B. Adrian Ferra sans faire exprès
C. Frédy Girardet en 1984
D. Estèbe (soit mèzigue) il y a deux petits mois

5/ Et tant qu’on en est à la grande cuisine, causons popote moléculaire. Le savant qui a travaillé et popularisé les rouages chimiques de l’art culinaire, c’est:
A. Hervé This
B. Harry That
C. Henri These
D. Hector Those

6/ Littérature toujours. Ces romanciers de renom et de taille ont tous écrit un ouvrage sur la cuisine. Tout sauf un:
A. Gérard de Villiers
B. Alexandre Dumas
C. Jim Harrison
D. Guy des Cars

7/ Contrairement à ce que croient les âmes simples, la pasta n’est pas italienne d’origine. Non, non. Elle vient de Chine. Elle est arrivée dans la péninsule italienne dans les valises de:
A. Giuseppe Garibaldi
B. Marco Polo
C. Adriano Celentano
D. Ornella Muti

8/ Bon, passons en cuisine. Il y a des centaines de sauces différentes dans le patrimoine miam francophone. Parmi ces quatre là, trouvez celle qu’on a inventé dedans notre petite tête juste pour ce quiz:
A. Gribiche
B. Aurore
C. Malabar
D. Soubise

9/ Un peu de magie noire. Pour attendrir le poulpe durant sa cuisson, les Espagnols mettent traditionnellement dans leur casserole d’eau frémissante…
A. Un bouchon de liège
B. Une bible reliée plein cuir
C. Une mouche vivante
D. Un poil de marmiton

10/ Trucs et grigris encore. La sagesse populaire, qui délire dru parfois, prétend que pour rendre digestes les choux de Bruxelles (traduisez pour tamiser leur pétogénie), il faut les cuire à l’eau en compagnie:
A. D’un morceau de poulpe
B. D’une pomme verte
C. D’un quignon de pain
D. D’une rognure d’ongle

11/ Tout se mange chez le cochon. C’est une vérité indiscutable autant que statistique. Tout sauf…
A. Les ris
B. Les pieds
C. Les joues
D. La queue

12/ Restons chez notre copain le cochon. Parmi ces quatre spécialités régionales à base de morceaux de viande confite ou rissolée, trouvez l’intruse:
A. Les grillons
B. Les mistons
C. Les gratons
D. Les fritons

13/ Canailles de poissons. Pour nous embrouillez, le même animal porte parfois deux noms différents. Parmi ces homonymies, laquelle n’en est pas une?
A. Bar/Loup
B. Merlu/Colin
C. Sardine/Marsouin
D. Lotte/Baudroie

14/ Les fruits exotiques ne sont-ils pas atchment baths? Seul problème: leurs noms à coucher dehors, impossibles à mémoriser pour le simple gourmet. Dans la liste suivante, seule une variété existe vraiment.
A. Ugli
B. Pignouf
C. Koukougnette
D. Mamaye

15/ Un peu de folk suisse. La glorieuse fondue moitié-moitié fribourgeoise tire son nom des deux fromages qui la composent à parts égales. Fromages qui sont:
A. Le gruyère et la mimolette
B. Le gruyère et l’emmenthal
C. Le babibel et la Vache-qui-pouffe
D. Le vacherin et le gruyère

16 / Et terminons le pif dans la mondialisation. Certains mets ont traversé les océans, générations et frontières pour devenir des évidences planétaires. Quel est donc le plat le plus consommé au monde?
A. Le Paris-Brest
B. Le hamburger
C. La pizza
D. Le kouign aman

 

 

 

 

Les réponses? Les voilà. 1-C; 2-A; 3-B; 4-D; 5-A; 6-D ("Les recettes aphrodisiaques de SAS", un must!); 7-B; 8-C; 9-A; 10-C; 11-A; 12-B ("Les Mistons", c’est le premier film de Truffaut, banane!); 13-C (trop fastoche); 14-A; 15-D; 16-C.


Maintenant comptez vos bonnes réponses. Et le Dr Slurp, agrégé en arithmétique spatiale et licencieux en psychologie ludique, vous donne ses conclusions.
Quinze points: trop fort
De 10 à 15 points: fort
De 5 à 10 points: moyen fort
De 0 à 5: total naze
O point: Johnny H. on t’a reconnu.

A bintôt

PS: Pourquoi Maître Capello figure-t-il là, tout en haut? Because le Maître demeure le saint patron de tous les jeux à vocation culturelle et cérébrale. Parfaitement.